Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 février 2019 - Saint Pierre-Damien
Date : mardi 2 septembre 2003 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Le poids des mots !

Saint Luc 4, 31-37

Jésus descendit à Capharnaüm, ville de Galilée, et il les enseignait le jour du sabbat. Et ils étaient frappés de son enseignement, car il parlait avec autorité. Dans la synagogue il y avait un homme ayant un esprit de démon impur, et il cria d’une voix forte : " Ah ! que nous veux-tu, Jésus le Nazaréen ? Es-tu venu pour nous perdre ? Je sais qui tu es : le Saint de Dieu. " Et Jésus le menaça en disant : " Tais-toi, et sors de lui. " Et le précipitant au milieu, le démon sortit de lui sans lui faire aucun mal. La frayeur les saisit tous, et ils se disaient les uns aux autres : " Quelle est cette parole ? Il commande avec autorité et puissance aux esprits impurs et ils sortent ! " Et la réputation de Jésus se propagea dans toute la région.

Réflexion

1. Satan nous connaît. Nous aimons tous être reconnus : cela fait du bien ! Mais Satan, lui, sait que trop bien qui nous sommes. D’abord, il sait que le sang même du Christ nous a rachetés. Par conséquent, nous sommes précieux aux yeux de Dieu et une cible aux yeux de l’Ennemi. Il connaît nos faiblesses et il sait parfaitement les manipuler. « La puissance de Satan n’est cependant pas infinie. Il n’est qu’une créature, puissante du fait qu’il est pur esprit, mais toujours une créature : il ne peut empêcher l’édification du Règne de Dieu. Quoique Satan agisse dans le monde par haine contre Dieu et son Royaume en Jésus-Christ, et quoique son action cause de graves dommages - de nature spirituelle et indirectement même de nature physique - pour chaque homme et pour la société, cette action est permise par la divine Providence qui avec force et douceur dirige l’histoire de l’homme et du monde. La permission divine de l’activité diabolique est un grand mystère, mais " nous savons que Dieu fait tout concourir au bien de ceux qui l’aiment "( CEC 395) ».

2. Jésus n’a pas eu de dialogue. Il est intéressant de voir comment Jésus traite Satan dans ce passage. Il lui a simplement empêché de parler. Peut-être Jésus nous enseigne ici comment réagir face aux tentations. Trop souvent nous tombons dans le péché parce que nous laissons tourner des choses dans notre esprit et, avec l’aide de Satan, les choses se compliquent et nous finissons par justifier ce qui est mal aux yeux de Dieu. Combien de fois sommes-nous tombés dans le même péché ! Quand nous nous sentons attirés à plusieurs reprises par la même chose, rappelons-nous le vide amer ressenti après la chute. Le péché est toujours une source de malheur. Il ne pourra soumettre notre volonté que si nous perdons confiance en Dieu. « L’homme, tenté par le diable, a laissé mourir dans son cœur la confiance envers son créateur et, en abusant de sa liberté, a désobéi au commandement de Dieu. C’est en cela qu’a consisté le premier péché de l’homme. Tout péché, par la suite, sera une désobéissance à Dieu et un manque de confiance en sa bonté. » (CEC 397)

3. Jésus est un homme de parole. Jésus a appelé Satan ’le père du mensonge’. Il est important de se rappeler ceci, parce que la tentation peut brouiller notre raison. Ayons confiance dans la parole de Jésus. Il n’y a rien de plus fort ni de plus fidèle que sa parole. Ayons confiance en la volonté de Dieu. Elle peut nous paraître difficile, mais elle ne nous laissera jamais insatisfaite. Ne mettons pas de limites à l’accomplissement de sa volonté : cela signifierait que nous mettons des limites à notre amour pour lui. « Votre âme est inquiète et mécontente car vous fixer des conditions à la réalisation de votre mission ou parce que vous mettez des limites à l’accomplissement de la volonté de Dieu » (Chemin vers l’Espérance, un Evangile de Prison de François Xavier Nguyen Van Thuan, 34).

Prière

Seigneur Jésus, trop souvent je cherche un chemin facile car j’écoute Satan ou je fais confiance à ma nature déchue. Aide-moi à comprendre avec mon cœur que la seule façon d’atteindre la sainteté est en suivant ta volonté, même si elle passe par la croix. Aide-moi à faire l’expérience de ta présence aimante dans ma vie pour que ma croix soit plus supportable.

Résolution

Répondre toujours avec joie à des situations difficiles ou des personnes qui nous dérangent.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales