Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 22 avril 2019 - Saint Léonide
Date : mercredi 3 septembre 2003 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

L’homme de la mission

Saint Luc 4, 38-44

En quittant la synagogue de Capharnaüm, Jésus entra dans la maison de Simon. La belle-mère de Simon était en proie à une forte fièvre, et ils le prièrent à son sujet. Se penchant sur elle, il interpella vivement la fièvre, et elle la quitta ; à l’instant même, se levant elle les servait. Au coucher du soleil, tous ceux qui avaient des malades atteints de maux divers les lui amenèrent, et lui, imposant les mains à chacun d’eux, il les guérissait. D’un grand nombre aussi sortaient des démons, qui vociféraient en disant : " Tu es le Fils de Dieu ! " Mais, les menaçant, il ne leur permettait pas de parler, parce qu’ils savaient qu’il était le Christ. Le jour venu, il sortit et se rendit dans un lieu désert. Les foules le cherchaient et, l’ayant rejoint, elles voulaient le retenir et l’empêcher de les quitter. Mais il leur dit : " Aux autres villes aussi il me faut annoncer la Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu, car c’est pour cela que j’ai été envoyé. " Et il se rendait dans les synagogues de la Judée pour y proclamer la Bonne Nouvelle.

Réflexion

1. Jésus a toujours du temps pour nous. Notre vie s’identifie souvent à notre liste de tâches à accomplir. Si quelque chose d’imprévu arrive et n’a pas sa place sur la liste, nous la mettons rapidement de côté. Nous mettons souvent ainsi de côté des gens et leurs inquiétudes. Les gens n’ont pas le temps les uns pour les autres. Parfois, on se demande si quelqu’un habite le quartier car on ne voit personne devant les maisons. Les gens s’évitent, surtout quand quelqu’un est dans le besoin. Jésus a du temps pour chacun. Au moment de sa rencontre avec la belle-mère de Pierre, peut-être était-il occupé par quelque affaire urgente du Royaume. Ils lui ont simplement dit qu’elle était malade. Il n’a fallu qu’un mot. Jésus est généreux. Jésus veut nous aider, mais pour cela, il doit s’impliquer dans notre vie. Est-ce justement cela qui nous fait peur ? « Quand je pense au monde qui s’éteint et meurt faute de connaître le Christ, quand je suis confronté à la force de la jeunesse flétrie et détruite au printemps même de la vie par manque du Christ, je ne puis étouffer les gémissements de mon cœur. Je voudrais me multiplier, me diviser, pour écrire, prêcher, enseigner le Christ. Et c’est de toutes les entrailles de mon être, de l’esprit même de mon esprit que jaillit, impératif, cet unique cri : ma vie pour le Christ ! » (Père Martial Maciel, L.C., 2 juillet 1946).

2. Jésus, doux et humble. Les démons expulsés par Jésus ont proclamé qu’il était le Messie. Jésus les a grondés. Il rejetait cette fausse louange. Il cherchait simplement à servir et ne voulait que personne ne le proclame. Nous sommes souvent tentés de rechercher la louange quand nous faisons une bonne action. Comme il est difficile pour notre nature humaine de rendre un service gratuitement, par un amour pur pour le Christ. Jésus donne l’exemple. L’ordinaire devient si extraordinaire quand il est fait par amour pour le Christ ! « Avec un cœur noble, une action ordinaire peut devenir noble. « Quiconque donnera à boire à l’un de ces petits en mon nom, ne perdra pas sa récompense. »(Mt 10,42) Si vous désirez devenir un saint, fait bien les choses ordinaires. Ils peuvent vous paraître insignifiants, mais mettez-y tout votre amour. »( Francis Xavier Nguyen Thuan, 812 et 814)

Prière

Aide-moi à être touché par les besoins spirituels et matériels de mes frères et sœurs. Jésus, éloigne de mon cœur toute indifférence afin que je brûle d’amour pour les âmes.

Résolution

Chercher à apercevoir les besoins des autres et montrer concrètement ma sollicitude par des actes de charité.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales