Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 février 2019 - Saint Pierre-Damien
Date : dimanche 18 janvier 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

A Cana, en Galilée

Saint Jean 2, 1-11

Il y avait un mariage à Cana en Galilée. La mère de Jésus était là. Jésus aussi avait été invité au repas de noces avec ses disciples. Or, on manqua de vin ; la mère de Jésus lui dit : « Ils n’ont pas de vin. » Jésus lui répond : « Femme, que me veux-tu ? Mon heure n’est pas encore venue. » Sa mère dit aux serviteurs : « Faites tout ce qu’il vous dira. » Or, il y avait là six cuves de pierre pour les ablutions rituelles des Juifs ; chacune contenait environ cent litres. Jésus dit aux serviteurs : « Remplissez d’eau les cuves. » Et ils les remplirent jusqu’au bord. Il leur dit : « Maintenant, puisez, et portez-en au maître du repas. » Ils lui en portèrent. Le maître du repas goûta l’eau changée en vin. Il ne savait pas d’où venait ce vin, mais les serviteurs le savaient, eux qui avaient puisé l’eau. Alors le maître du repas interpelle le marié et lui dit : « Tout le monde sert le bon vin en premier, et, lorsque les gens ont bien bu, on apporte le moins bon. Mais toi, tu as gardé le bon vin jusqu’à maintenant. » Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit. C’était à Cana en Galilée. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui.

Réflexion

1. Jésus fait son premier miracle et il commence ainsi sa vie publique.
Il est surprenant de constater que ce premier miracle est la conséquence d’un acte
d’obéissance à sa mère. Mais plus surprenant encore est l’attitude de Marie.
Quand elle demande le miracle, Jésus ne veut pas agir : "mon heure n’est pas
encore venue " mais Marie ne tient pas compte des paroles de son fils et elle dit aux serviteurs : « Faites tout ce qu’il vous dira. ». Le Fils de Dieu ne laissera pas sa mère sans réponse. Remarquons que Jésus lui obéit parfaitement. Il fait un vin infiniment meilleur que celui qui a été servi auparavant. Il ne fait pas les choses à moitié ; il les fait parfaitement
bien.

2. Quand nous demandons des choses à Dieu, dans la majorité des
cas nous demandons pour nous-mêmes. Marie a un cœur
profondément aimant. C’est pour cela qu’elle voit les besoins des autres
et qu’elle intervient pour les autres.
Peut-être si nous sortions un peu de nous-mêmes et nous
aimions un peu plus les autres nous serions capables, comme Marie,
de voir ce dont ils ont besoin et ainsi aider un peu... aimons-nous les uns les autres de tout notre être …comme Il nous aimé.

Prière

Jésus, augmente ma générosité et aide-moi à aimer profondément.

Résolution

J’aurai aujourd’hui un acte de générosité gratuit envers quelqu’un de mon entourage.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales