Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 7 mai 2021 - Sainte Gisèle
Date : dimanche 13 juin 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Jésus nourrit son peuple

Saint Luc 9, 11-17

Jésus parlait du règne de Dieu à la foule, et il guérissait ceux qui en avaient besoin. Le jour commençait à baisser. Les Douze s’approchèrent de lui et lui dirent : « Renvoie cette foule, ils pourront aller dans les villages et les fermes des environs pour y loger et trouver de quoi manger : ici nous sommes dans un endroit désert. » Mais il leur dit : « Donnez-leur vous-mêmes à manger. » Ils répondirent : « Nous n’avons pas plus de cinq pains et deux poissons... à moins d’aller nous-mêmes acheter de la nourriture pour tout ce monde. » Il y avait bien cinq mille hommes. Jésus dit à ses disciples : « Faites-les asseoir par groupes de cinquante. » Ils obéirent et firent asseoir tout le monde. Jésus prit les cinq pains et les deux poissons, et, levant les yeux au ciel, il les bénit, les rompit et les donna à ses disciples pour qu’ils distribuent à tout le monde. Tous mangèrent à leur faim, et l’on ramassa les morceaux qui restaient : cela remplit douze paniers.

Prière d’introduction Seigneur Jésus Christ, dans cet admirable sacrement, tu nous a laissé le mémorial de ta Passion ; donne-nous de vénérer d’un si grand amour le mystère de ton corps et de ton sang que nous puissions recueillir sans cesse le fruit de ta rédemption. Amen.

Pétition Seigneur, donne-moi le Pain de Vie afin d’être rassasié pour toujours. Incite-moi à être digne de te recevoir aujourd’hui et chaque jour de ma vie. Je souhaite que ma vie fasse partie de la tienne comme le pain qui se fait à partir du grain de blé, qui meurt et qui est moulu en farine afin d’être pétri dans une masse de pâte, mis en forme, et passé au feu. Accorde-moi la grâce de te recevoir souvent dans ce sacrement.

Réflexion

1. Donnez-leur vous-mêmes à manger. Les apôtres sont incapables de faire ce que Jésus a fait pour la foule. Ils ne pourraient jamais relever ce défi. Le Christ veut qu’ils sentent leur faiblesse afin d’illustrer sa puissance et son souci pour la multitude. Combien de fois nous essayons de résoudre par nous-mêmes tous les problèmes de notre vie ! Nous pensons que nous sommes tout puissants jusqu’à ce que nous nous trouvions face à un obstacle qui nous dépasse, tel les apôtres dans ce récit. Ils se sont demandés ce qu’ils pourraient donner. Nous avons reçu tellement de Dieu que parfois nous nous conduisons en enfants gâtés. Il nous a donné la capacité de résoudre beaucoup de problèmes dans cette vie - les nôtres et ceux des autres. Mais parfois nous sommes confrontés à l’impossibilité de trouver une solution par nos propres moyens ; c’est alors que nous pouvons devenir fiers et contrariés. Sachons, avec simplicité et humilité, remettre nos difficultés entre les mains de Dieu.

2. Tous mangèrent à leur faim. Le Christ nous nourrit avec le pain vivant venu du ciel. Personne n’a de meilleure solution à nos problèmes que Jésus-Christ. Les apôtres pensaient sur une échelle beaucoup plus petite. Tout ce qu’ils auraient pu inventer aurait été insuffisant. La solution du Christ est généreuse. Il alimente la multitude jusqu’à ce qu’ils soient complètement satisfaits. L’excédent de pain remplit douze paniers - un pour chaque apôtre. Peut-être est-ce un signe pour chacun d’eux de la capacité du Christ à accomplir ce qu’eux ne pouvaient pas ? Un jour ils donneraient eux aussi le pain vivant par leur ministère sacerdotal. Ce don viendrait du Christ mais serait distribué par leurs mains. Jésus-Christ a commissionné beaucoup d’apôtres à notre époque pour fournir le pain vivant à la multitude des membres de l’Eglise. Aujourd’hui nous célébrons ce grand sacrement comme présence continue du Christ parmi nous. Il continue à se donner à nous en tant que notre Pain quotidien.

3. Du Pain Vivant pour le Corps Vivant. La séquence écrite pour la messe d’aujourd’hui nous rappelle une réalité : l’Eucharistie est nourriture pour les vivants seulement. Ceux qui s’approchent de son autel alors qu’ils en sont indignes ne reçoivent pas son amour mais la condamnation. « D’un autre côté, comme dit Paul VI dans l’encyclique « Mysterium fidei », où il reprend la tradition de l’Eglise, l’Eucharistie reçue dignement, apaise la blessure du péché, refrène l’impétuosité de la concupiscence et du désordre de nos passions, allume dans l’âme le désir du bien, en rendant notre conscience plus simple et plus docile à la volonté de Dieu. » (lettre du Père Marcial Maciel, L.C. du 13 juin 1980, no. 58)

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, tu t’es révélé à tes apôtres par les merveilles de ton amour. Aide-moi à te voir avec les yeux de la foi, pour te connaître dans les grandes œuvres que tu effectues pour moi et pour d’autres par moi. Enseigne-moi comme tu as enseigné tes apôtres à s’unir à toi pour vivre pour les autres. Utilise-moi, je te prie, comme tu les as utilisés pour toucher les vies de beaucoup. Aide-moi à être humble et confiant en ta présence dans le sacrement de l’Eucharistie.

Résolution Je rendrai visite au Seigneur dans l’Eucharistie cette semaine. J’essayerai de passer du temps avec Lui dans l’adoration du Saint Sacrement, le remerciant du don de lui-même dans ce sacrement et en lui demandant de faire de moi son apôtre.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales