Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 14 mai 2021 - Saint Matthias
Date : mardi 27 juillet 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Quo vadis ?

Saint Matthieu 13, 36-43

Laissant la foule, Jésus vint à la maison. Ses disciples s’approchèrent et lui dirent : « Explique-nous clairement la parabole de l’ivraie dans le champ. » Il leur répondit : « Celui qui sème le bon grain, c’est le Fils de l’homme ; le champ, c’est le monde ; le bon grain, ce sont les fils du Royaume ; l’ivraie, ce sont les fils du Mauvais. L’ennemi qui l’a semée, c’est le démon ; la moisson, c’est la fin du monde ; les moissonneurs, ce sont les anges. De même que l’on enlève l’ivraie pour la jeter au feu, ainsi en sera-t-il à la fin du monde. Le Fils de l’homme enverra ses anges, et ils enlèveront de son Royaume tous ceux qui font tomber les autres et ceux qui commettent le mal, et ils les jetteront dans la fournaise : là il y aura des pleurs et des grincements de dents. Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père. Celui qui a des oreilles, qu’il entende ! »

Prière d’introduction Seigneur Jésus, aide-moi à mettre de côté ma suffisance. Ouvre mon cœur à ton enseignement. Montre-moi comment le mettre en pratique aujourd’hui dans ma vie.

Pétition Augmente ma docilité à tes enseignements, Seigneur.

Réflexion

1. Explique-nous clairement. Après avoir quitté la foule, Jésus explique la signification de sa parabole. Son enseignement est extrêmement clair pour ceux qui l’entendent. Au premier abord, il peut nous paraître sévère, mais réfléchissons-y avec un cœur ouvert et docile. N’est-il pas vrai qu’une personne qui sait d’où elle vient et où elle va, vit avec sérénité ? Elle sait donner de l’importance à ce qui en a vraiment. Parfois, nous nous trouvons face à la vie comme si nous nous réveillions dans un train en marche, ne sachant ni d’où il vient, ni où il va, mais nous sommes bel et bien dans ce train, sans l’avoir voulu. Jésus nous invite ici à découvrir les réponses à ces questions, afin d’avoir la paix.

2. Celui qui a des oreilles, qu’il entende ! Cette dernière phrase du récit, cette toute petite phrase de Jésus est pourtant essentielle. A cause des pressions du monde, à cause de nos désirs et de notre orgueil, nous nous trouvons souvent immergés dans mille activités. Après les études arrivent le premier emploi, la famille, les responsabilités. Nous avons à peine le temps de prier, de penser à nous-mêmes. Ce n’est que lorsque survient un événement inattendu ou dramatique, que nous nous demandons où nous allons et ce que nous faisons dans ce monde. Mais bientôt les occupations du quotidien nous absorbent de nouveau jusqu’au prochain soubresaut. Le Seigneur est à nos côtés, nous invitant sans cesse, à travers les évènements de notre vie, à nous tourner vers lui et à l’écouter.

3. Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père. Jésus nous assure d’un avenir glorieux : quelle belle perspective ! Et moi, où vais-je ? Sans la présence du Christ et sans sa réponse nous sommes effrayés par l’idée de notre devenir. Mais Il s’est chargé de nous répondre dans l’Evangile. - Où vais-je ? Il nous dit : - Tu marches vers l’éternité, tu n’es ici que de passage sur terre, tel un pèlerin. Tu es appelé à passer par la porte étroite -celle qui exige amour et générosité-, la porte qui mène au bonheur éternel, celui qui ne finit jamais ni ne diminue en intensité, et que j’ai préparé pour toi...Mais je te respecte, je t’ai créé libre, tu pourras aussi choisir la porte qui mène à ta plus grande perdition, à la tristesse éternelle. Je m’engage à rester tout le temps à tes côtés. Je suis mort pour toi sur la croix afin que tu aies tous les moyens nécessaires pour gagner le ciel. Il suffit que tu le veuilles et que tu veuilles bien lutter pour l’obtenir.

Dialogue avec la Christ Seigneur, je sais que tu m’accompagnes à chaque moment de ma vie. Je sais que tu es fidèle à tes promesses et que, parce que tu m’aimes, tu feras tout pour que je puisse jouir de l’éternité avec toi. Ne me laisse pas perdre de vue le but de ma vie ! Seigneur, donne-moi la grâce par excellence : celle de la persévérance finale.

Résolution Je prendrai 5 minutes aujourd’hui pour réfléchir plus en profondeur à cette réalité.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales