Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 14 mai 2021 - Saint Matthias
Date : jeudi 23 septembre 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Un cœur d’Apôtre

Saint Luc 9, 7-9

Hérode, prince de Galilée, apprit tout ce qui se passait, et il ne savait que penser, parce que certains disaient que Jean le Baptiste était ressuscité d’entre les morts. D’autres disaient : « C’est le prophète Élie qui est apparu. » D’autres encore : « C’est un prophète d’autrefois qui est ressuscité. » Quant à Hérode, il disait : « Jean, je l’ai fait décapiter ; mais qui est cet homme dont j’entends tellement parler ? » Et il cherchait à le voir.

Prière d’introduction
A l’insu des rois de ce monde, tu viens, mon Dieu, passer ce temps avec moi. Laisse-moi te parler et t’écouter avec la simplicité et la sincérité d’un enfant. Ouvre mes yeux pour te voir. Ouvre mon esprit à ta parole. Je veux vivre dans l’espoir de l’éternité, mettant de côté toutes les choses qui ne mènent nul part. Aide-moi à contempler une fois de plus le grand mystère de ton amour pour moi.

Pétition Que je te voie, Seigneur, tout au long de cette journée. Aide-moi à éloigner tout ce qui m’empêche de jouir de ta présence.

Points de réflexion

1. La « Pre-évangelization » est un concept bien adapté au monde actuel. Il laisse entendre qu’il y a beaucoup de personnes qui ne sont pas prêts à recevoir le message évangélique. Comme Hérode, ils sont "curieux" d’en savoir plus au sujet de Jésus, mais leur disposition - morale ou religieuse - ne leur permet pas de recevoir tout le message. Leurs coeurs et leurs esprits doivent être préparés avec soin afin de pouvoir s’ouvrir à la lumière de la grâce et de la vérité. Le monde peut haïr les disciples du Christ, mais dans le fond il désire le salut. Il peut le repousser de l’extérieur, mais son esprit réclame, à grands cris, la grâce de Dieu. Les hommes veulent entendre l’Évangile de l’amour. Ils en ont besoin. Cela doit être une grande stimulation dans notre travail apostolique. Cela doit nous donner une grande sécurité de savoir qu’au fond de l’âme de tout homme il y a un désir de Dieu irrépressible et que son esprit cherche en Lui, à assouvir sa soif de vérité et d’amour.

2. Evangéliser est tout un art. Cela prend du temps. Cela demande de l’imagination. Surtout, cela nécessite beaucoup d’amour : l’amour d’un vrai disciple de Jésus dont le coeur souffre de voir une grande partie de l’humanité errant dans la vie sans Le connaître. Il faut un coeur bien déterminé à profiter de chaque occasion, chaque ouverture, et chaque possibilité qui se présente pour montrer aux autres la bonté chrétienne, pour les attirer aux vertus humaines véritables, pour leur donner envie de vivre une vie qui vraiment vaut la peine d’être vécu. Le vaste programme de la nouvelle évangélisation, lancé par le Saint Père, impose l’obéissance fidèle au commandement du Christ : « Allez par le monde entier et annoncez l’Évangile ». Cela concerne chacun d’entre nous. Comme le dit saint Paul : « Comment croiront-ils à quelqu’un dont ils n’ont pas entendu parler ? Comment en entendront-ils parler si personne ne le leur annonce ? » (Rm 10,14). Aller, signifie que, comme le Christ, comme saint Paul et les premiers chrétiens, nous devons sortir à la rencontre des hommes. Nous ne pouvons plus nous contenter d’attendre qu’ils viennent dans les églises. Nous devons aller à leur recherche. Le cœur plein de charité, l’apôtre doit s’approcher de la vie des personnes, allant les voir dans leur foyer, à leur poste de travail, là où ils se trouvent, pour leur parler du Christ.

3. L’apôtre authentique. Cependant, « il faut rappeler qu’on est apôtre de l’intérieur. Ce ne sont pas des circonstances extérieures qui vous constituent comme tel. On n’est pas apôtre parce qu’on exerce une activité apostolique, ni parce que l’on désire vaguement faire quelque chose pour les autres, ni par le fait d’assister à diverses missions d’évangélisation. L’homme est apôtre dans la mesure où il est uni au Christ par la grâce, et où il s’identifie à sa mission rédemptrice. L’urgence de l’apostolat vient de l’intérieur, de l’amour que chacun de vous professe envers le Christ, dans son cœur. S’il n’y a pas un amour véritable pour le Christ et le prochain, il n’y a pas d’apôtre authentique... Pour former un cœur d’apôtre, je vous conseille de passer de longs moments auprès du Christ Eucharistie. Il vous communiquera la force nécessaire pour accomplir votre vocation à l’apostolat. Il vous donnera une âme d’apôtre et un zèle irrépressible pour le salut des âmes. Demandez à l’Esprit Saint de remplir vos cœurs d’un grand amour, capables de grandes entreprises pour le Règne du Christ. » (Lettre du Père Marcial Maciel, L.C., Apôtres de la Nouvelle Evangélisation, 1993).

Dialogue avec le Christ
Seigneur Jésus, Tu es amour ; apprends-moi à croire en l’amour. Purifie mon coeur par ton amour de sorte que ma vie devienne une lumière pour attirer les âmes à toi. Comme il est merveilleux d’être ton disciple et de grandir en amitié avec toi ! Je veux partager ce cadeau avec autant de personnes que possible.

Résolution
Dans mes conversations avec mes amis, ma famille et mes collègues, je tâcherai de faire passer un message qui préparera leurs coeurs à recevoir le Christ.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales