Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 1er juillet 2022 - Saint Thierry
Date : lundi 10 janvier 2005 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Le règne de Dieu est proche

Saint Marc 1, 14-20

Après l’arrestation de Jean Baptiste, Jésus partit pour la Galilée proclamer la Bonne Nouvelle de Dieu ; il disait : « Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle. » Passant au bord du lac de Galilée, il vit Simon et son frère André en train de jeter leurs filets : c’étaient des pêcheurs. Jésus leur dit : « Venez derrière moi. Je ferai de vous des pêcheurs d’hommes. » Aussitôt, laissant là leurs filets, ils le suivirent. Un peu plus loin, Jésus vit Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient aussi dans leur barque et préparaient leurs filets. Jésus les appela aussitôt. Alors, laissant dans la barque leur père avec ses ouvriers, ils partirent derrière lui.

Prière d’introduction En ton immense bonté, Seigneur, tu nous invites à te suivre. Donne à chacun la claire vision de ce qu’il doit faire et la force de l’accomplir.

Pétition Donne-moi Seigneur de voir ta volonté dans ma vie.

Points de réflexion

1. Passant au bord du lac de Galilée. Jésus parcourait son pays sans s’arrêter. Et il ne s’est pas arrêté depuis : le Seigneur est toujours à ma recherche, cherchant à entrer plus complètement dans mon cœur et dans ma vie. Même lorsqu’il semble être loin, il est
réellement tout près, parce que s’il ne nous soutenait pas à chaque instant, nous disparaîtrions dans le néant. L’amour de Dieu est sûr, solide, grand. Quand
il s’approche de moi pour me demander un sacrifice, me donner plus, est-ce que je fais marche arrière ? Le Seigneur ne cesse jamais de marcher le long du rivage de ma vie, me lançant un regard, parfois me jetant une ligne de survie, mais dans l’un et l’autre cas,
il n’y a que moi qui puisse accepter son invitation.

2. Venez derrière moi. Comme André et Pierre, si je veux suivre Jésus,
je dois laisser mon bateau et mes filets. Je dois laisser
des choses qui me tiennent à coeur comme la famille, les amis et mes propres intérêts.
Mon enthousiasme initial s’affaiblit avec le temps : des états d’âme
changeants m’envahissent, les sollicitations du monde
troublent ma conscience. Je commence à découvrir que, pour connaître Dieu, je dois m’impliquer à fond dans une relation personnelle, en m’abandonnant complètement à son amour. Connaître Dieu n’est pas si facile. D’ailleurs, de manière étonnante, nos efforts pour nous rapprocher de lui sont souvent repoussés. C’est parce que
Dieu ne s’intéresse pas au mercenaire dont l’intention est de lutter pour lui aussi longtemps qu’il obtient quelque chose en retour (des bons sentiments, une gratification immédiate, une reconnaissance). J’oublie que Dieu veut être aimé, tout simplement.

3. Laissant dans la barque leur père avec ses ouvriers, ils l’ont suivi... et ils ont reçu comme récompense une vie d’effort, des persécutions, et finalement la mort par crucifixion. Pourtant, aux yeux de Dieu, ils ont tout gagné, leur vie a été une réussite. Et les yeux de Dieu fournissent le seul point de vue valable pour nous. Seigneur, quelle est la valeur d’un bateau, d’un filet, et même d’une famille, comparée à toi ? Aide-moi à percer ce voile terriblement épais de vanité et de fierté humaines. Mes diplômes et le nombre d’euros accumulés dans mon compte en banque ne me seront d’aucune utilité quand j’attendrai mon tour devant le siège du jugement. La seule chose qui comptera alors est l’amour que j’aurai donné aux autres,
particulièrement par le fait d’avoir essayé de les rapprocher de toi. « A la fin de votre vie, vous serez jugé sur l’amour » nous dit Saint Jean de la Croix.

Dialogue avec le Christ
Aide-moi à me libérer de mon apathie spirituelle et apostolique, Seigneur. Tu m’as créé pour t’aimer, pour te servir et pour aider les autres à te connaître. Ton amour est exigeant et en même temps si fécond. Donne-moi, Seigneur, le courage nécessaire à chaque moment de ma journée de vivre comme tu le voudrais.

Résolution
Juste une fois, au moins une fois, écouter ce que Dieu me demande de faire, et le faire.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales