Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 2 juillet 2022 - Sts Processus et Martinien
Date : mercredi 16 mars 2005 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

La vérité nous rendra libres

Saint Jean 8, 31-42

Jésus disait à ces Juifs qui maintenant croyaient en lui : « Si vous demeurez fidèles à ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; alors vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres. » Ils lui répliquèrent : « Nous sommes les descendants d’Abraham, et nous n’avons jamais été les esclaves de personne. Comment peux-tu dire : ’Vous deviendrez libres’ ? » Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : tout homme qui commet le péché est esclave du péché. L’esclave ne demeure pas pour toujours dans la maison ; le fils, lui, y demeure pour toujours. Donc, si c’est le Fils qui vous rend libres, vous serez vraiment libres. Je sais bien que vous êtes les descendants d’Abraham, et pourtant vous cherchez à me faire mourir, parce que ma parole n’a pas de prise sur vous. Je dis ce que moi, j’ai vu auprès de mon Père, et vous, vous faites aussi ce que vous avez entendu chez votre père. » Ils lui répliquèrent : « Notre père, c’est Abraham. » Jésus leur dit : « Si vous êtes les enfants d’Abraham, vous devriez agir comme Abraham. Et en fait vous cherchez à me faire mourir, moi qui vous ai dit la vérité que j’ai entendue de Dieu. Abraham n’a pas agi ainsi. Mais vous, vous agissez comme votre père. » Ils lui dirent : « Nous ne sommes pas des enfants illégitimes ! Nous n’avons qu’un seul Père, qui est Dieu. » Jésus leur dit : « Si Dieu était votre Père, vous m’aimeriez, car moi, c’est de Dieu que je suis sorti et que je viens. Je ne suis pas venu de moi-même ; c’est lui qui m’a envoyé. »

Prière d’introduction Tu me délivres de tous mes ennemis, tu me fais triompher de l’agresseur, Seigneur, tu me soustrais à la violence.

Pétition Seigneur Jésus, accorde-moi la grâce de t’écouter et d’observer tes enseignements.

Points de réflexion

1. « Nous n’avons jamais été les esclaves de personne ! » Les juifs sont étonnés par cette idée qu’ils ont été des esclaves. Nous aussi, nous sommes tellement convaincus de notre liberté que nous avons du mal à comprendre les paroles du Christ : «  vous serez vraiment libres. » Pourtant, l’esclavage le plus redoutable est notre soumission volontaire à ce que nous pensons être la liberté et qui n’est en réalité qu’un leurre. Dieu nous permet d’éprouver la faiblesse et la tentation afin de nous convaincre de notre grand besoin du Christ. Sans le Christ, la vie est une longue errance sur des chemins tortueux qui ne mènent nulle part. Elle est une course stérile en roue libre et notre parcours engendre de nombreuses frustrations existentielles. Encore pire, cette futilité même peut devenir une source d’orgueil et de cynisme qui ridiculise avec amertume les moyens qui mènent justement à notre véritable liberté.

2. Le message du Christ est le même aujourd’hui qu’il y a 2000 ans. Nous serons affranchis par Lui du péché et de la mort. Il est le chemin qui nous conduit à la vérité. Si nous choisissons de le suivre, nous ne serons plus esclaves de nos passions égoïstes, de notre orgueil, de notre respect humain, de notre désir de possession. Seul Jésus peut libérer la personne humaine de ses craintes, ses complexes, ses blessures. L’expérience de l’amour et de l’amitié du Christ guérit la nature humaine profondément : nous goûtons à la vraie liberté.

3. Les juifs ne voulaient pas entendre cet enseignement. Cela remettait en question leur manière de vivre. Parfois, ceux qui sont nés libres, choissent l’esclavage. Hier comme aujourd’hui, le Christ nous interpelle. Les malfaiteurs et ceux qui sont sous l’emprise du péché méprisent le Christ. Jésus Christ exige de nous un choix : un choix entre la vie et la mort. Celui qui remet son acceptation du Christ à plus tard, finit par le rejeter. Personne ne peut résister longtemps au défi continu posé par le message évangélique sur les attachements matérialistes et égoïstes. Si nous ne tâchons pas de vivre la vérité, nous finirons par fabriquer une vérité à la mesure de notre amour. Nous sommes profondément attirés par le Sauveur, mais pour venir à lui, nous devons accepter et pratiquer son enseignement.

Dialogue avec le Christ
Seigneur, aide-moi à vivre pleinement la liberté que tu as conquise pour moi en mourant sur la croix. Rompt les chaînes du péché qui me retiennent. Guide-moi vers la place que tu as préparée pour moi dans la maison du Père.

Résolution
Aujourd’hui, je serai ouvert à ce que le Seigneur veut me dire. Je n’étoufferai pas les inspirations de l’Esprit Saint. J’écouterai et je laisserai Jésus changer mes mauvaises habitudes, contraires à sa volonté.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales