Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 2 juillet 2022 - Sts Processus et Martinien
Date : mercredi 22 juin 2005 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Mûri sur la vigne

Saint Matthieu 7, 15-20

Comme les disciples s’étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Méfiez-vous des faux prophètes qui viennent à vous déguisés en brebis, mais au-dedans ce sont des loups voraces. C’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. On ne cueille pas du raisin sur des épines, ni des figues sur des chardons. C’est ainsi que tout arbre bon donne de beaux fruits, et que l’arbre mauvais donne des fruits détestables. Un arbre bon ne peut pas porter des fruits détestables, ni un arbre mauvais porter de beaux fruits. Tout arbre qui ne donne pas de beaux fruits est coupé et jeté au feu. C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. »

Prière d’introduction Seigneur Jésus, tu es la Vigne et je suis la branche. Sans toi je ne peux rien faire.

Demande Seigneur, que je sois toujours conscient d’être un exemple pour les autres.

Points de réflexion

1. Les faux prophètes. En cette époque de produits chimiques et de colorants, nous ne sommes que trop habitués à voir sur les étalages des fruits insipides revêtus d’un aspect succulent. De la même manière, les juifs étaient familiers avec les faux prophètes et leurs enseignements trompeurs. Au cours de leur histoire, beaucoup étaient venus "vendre" leur message alléchant mais erroné. Le Christ nous avertit au sujet de telles personnes. La doctrine de Jésus-Christ est à l’opposé du message du monde. Les professeurs fourbes qui veulent diluer le message du Christ à leur convenance ou par une fausse prudence ne manqueront jamais. Nous aurons toujours à faire face à de telles personnes qui condamneront notre détermination, notre courage, et notre persévérance.

2. La peau de mouton. L’uniforme ne fait pas le soldat, ni l’habit le moine, ni le diplôme le théologien, ni le titre "catholique" un établissement pieux, ni le scapulaire le dévot. Le christianisme authentique se reconnaît par sa vie et par son fruit. Tout finira par être dévoilé à la lumière. Tout comme l’arbre fruitier, notre foi portera son fruit. Le diable sait semer des mauvaises herbes parmi le blé, et le Christ a choisi de les laisser pousser côte à côte.
Le Père Marcial Maciel, L.C. nous dit : « Les personnes ou les institutions qui ne pratiquent pas honnêtement la charité vivent à côté de l’évangile : on ne peut pas vivre dans la vérité s’il n’y a pas de charité sincère. » (Ma Vie, c’est le Christ, p. 77).

3. Le bon fruit. Jésus ne dit pas que les faux prophètes ne peuvent rien faire ni rien dire de bien. Il ne prétend pas non plus que ceux qui prêchent la vérité parleront et agiront toujours correctement. Trop souvent nous trouvons des mauvaises herbes mélangées à notre blé. Comme le Christ, qui a félicité le bon Samaritain, nous devons examiner notre coeur et embrasser avec simplicité le bon et le vrai chaque fois que nous le trouvons, là où nous le trouvons.

Dialogue avec le Christ Seigneur, j’ai bien conscience du fait que mes actions parlent plus fort que mes paroles. Garde-moi près de tes sacrements de sorte que je reste attaché à la vigne et qu’ainsi je te rapporte une moisson abondante.

Résolution Corriger un aspect de mon comportement que je prêche mais ne pratique pas.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales