Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 2 juillet 2022 - Sts Processus et Martinien
Date : dimanche 4 décembre 2005 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Noël pour les humbles

Saint Marc 1, 1-8

Commencement de la Bonne Nouvelle de Jésus Christ, le Fils de Dieu. Il était écrit dans le livre du prophète Isaïe :Voici que j’envoie mon messager devant toi,
pour préparer la route. A travers le désert, une voix crie : Préparez le chemin du Seigneur, aplanissez sa route. Et Jean le Baptiste parut dans le désert. Il proclamait un baptême de conversion pour le pardon des péchés. Toute la Judée, tout Jérusalem, venait à lui. Tous se faisaient baptiser par lui dans les eaux du Jourdain, en reconnaissant leurs péchés. Jean était vêtu de poil de chameau, avec une ceinture de cuir autour des reins, et il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage. Il proclamait : « Voici venir derrière moi celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de me courber à ses pieds pour défaire la courroie de ses sandales. Moi, je vous ai baptisés dans l’eau ; lui vous baptisera dans l’Esprit Saint. »

Prière d’introduction Seigneur, Jésus-Christ, je veux faire tout ce que tu désires. Je veux désirer tout ce que tu fais. Je ne veux pas que ma volonté soit différente de la tienne. Je voudrais me fondre en toi, me consumer au brasier de ton cœur.

Demande Pour quoi est-ce que je prie ? Je demande une connaissance intime du Seigneur, qui est devenu homme pour moi, que je puisse l’aimer davantage et le suivre de plus près.

Points de réflexion

1. L’Avent. Un des grands thèmes de l’Avent est la transformation du modeste et de l’humble. Quand Dieu est devenu l’un de nous, sous les traits d’un petit enfant sans défense, les valeurs du monde ont été renversées. Personne n’est plus humble qu’un petit enfant. Personne n’est plus pauvre, puisqu’un enfant nouveau-né n’a rien qui lui appartient ; il a besoin de tout recevoir des autres : sa nourriture, son toit, la protection. Cependant, un bébé est un grand signe d’espoir, un signe d’optimisme pour l’avenir. L’humilité augmente notre espérance et nous permet d’attendre dans la joie la venue du Christ.

2. Préparez le chemin du Seigneur. Dieu nous dévoilera les secrets de son royaume dans la mesure où nous nous acquerrons la simplicité et l’humilité d’un enfant. "L’humilité nous permet d’accepter Dieu, de croire en lui, de l’aimer, et de dépendre de lui en tout. Soyez humbles et acceptez de ne pas vous appartenir à vous-mêmes, que votre vie soit pour les autres, et que votre mission soit celle du Christ. Cette humilité vous donnera la force, parce qu’elle reconnaît que c’est Dieu qui agit en vous. "(Lettre du Père Marcial Maciel, LC). A mesure que nous grandissons en humilité et en simplicité, notre espérance et notre optimisme en la bonté divine et la présence de Dieu augmenteront.

3. L’humilité ouvre la voie à la charité chrétienne. N’est-il pas vrai que nos propres passions nous entraînent à chercher en tout, et par dessus tout, notre propre satisfaction, notre confort, nos goûts personnels, nos caprices ? Nous aimons imposer nos concepts, nos idées, nos jugements. Nous voulons apparaître comme les meilleurs. Nous aimons occuper les premières places. Nous essayons de tout accaparer. Comparons cette attitude avec celle de Jean Baptiste. Voyons aussi l’exemple de Jésus, juste avant le dernier repas du Jeudi Saint, il fait un geste de profonde humilité : Il lave les pieds de ses apôtres, y compris de Judas, quelques heures à peine avant la trahison. A la fin Il leur dit : « Si moi, le Maître et Seigneur, je vous ai lavé les pieds, vous aussi vous devez vous laver les pieds les uns aux autres. Je vous ai donné l’exemple pour que vous fassiez vous, comme moi j’ai fait avec vous. » (Jn 13,14-15). La contemplation de l’exemple admirable, silencieux et humble de la Vierge Marie peut beaucoup nous aider aussi. Tout au long de l’Évangile elle vient discrètement apporter de l’aide à ceux qui sont en difficulté, comme aux noces de Cana (Jn 2,1-11). Ainsi est-elle, renonçant à elle-même, attentive, serviable, toujours préoccupée et soucieuse d’aider les autres et de suivre son Fils dans une très grande humilité.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, accorde-moi de savoir te regarder affectueusement dans les mystères de ton incarnation et de ta vie : et de voir à quel point tu es doux ! Puisse-je méditer affectueusement sur tes enseignements silencieux, qu’ils deviennent le guide de ma vie. Accorde-moi d’écouter ta voix, qu’elle m’avertisse, qu’elle m’encourage, ou qu’elle m’indique la meilleure manière à te plaire et à imiter ton cœur.

Résolution Me souvenir qu’en désirant Dieu, je désire également tout ce que Dieu désire et que seulement la volonté de Dieu peut rendre doux tout ce qui est amer.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales