Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 29 juin 2022 - Saint Pierre et Saint Paul
Date : jeudi 2 mars 2006 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Porter la croix avec Jésus

Saint Luc 9, 22-25

Jésus disait à ses disciples : « Il faut que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, les chefs des prêtres et les scribes, qu’il soit tué, et que, le troisième jour, il ressuscite. » Il leur disait à tous : « Celui qui veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix chaque jour, et qu’il me suive. Car celui qui veut sauver sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie pour moi la sauvera. Quel avantage un homme aura-t-il à gagner le monde entier, si c’est en se perdant lui-même et en le payant de sa propre existence ? »

Prière d’introduction Seigneur, voici la deuxième journée de carême. Je désire qu’il me soit profitable. Je veux aussi être fidèle à mes résolutions dans l’espoir de me rapprocher de toi. Cela exige sacrifice et oubli de moi-même. Que par la méditation de tes saintes paroles je trouve la grâce et les motivations nécessaires pour te demeurer fidèle. Je crois fermement que tu es présent dans ma vie et que par le secours de ta grâce je pourrai prendre ma croix et te suivre.

Demande Seigneur, aide-moi à comprendre ce que veut dire porter sa croix.

Points de réflexion

1. Est-ce que je veux vraiment me sauver ? Avant de penser à prendre et à porter ma croix, je dois me demander si je veux vraiment sauver ma vie. Si je ne vois pas clairement ce que signifie « sauver ma vie », si je n’ai pas un ardent désir de le faire, je vais vraisemblablement rejeter ma croix ou la porter avec peu de zèle. Voilà la question fondamentale que je dois me poser et à laquelle je dois répondre avant d’aller plus avant. Est-ce que je veux vraiment sauver mon âme du péché et de la mort ?

2. La croix de chaque jour. Le Christ dit qu’on doit reprendre sa croix chaque jour. La vraie croix est toujours présente dans nos vies sous une forme ou une autre. Je dois être prêt à un long parcours. La vie éternelle ne s’acquiert pas par un simple acte de vertu ou un sacrifice ponctuel. Ce n’est pas non plus quelque chose que je peux repousser indéfiniment, jusqu’à la dernière minute et espérer par un sursaut soudain d’énergie effacer une vie entière de médiocrité. Chaque jour doit être une nouvelle journée de cheminement dans l’oubli de soi.
" Opter radicalement pour le Christ par le chemin de la croix, serait une entreprise impossible si nous n’avions pas le témoignage de sa vie. Il est possible de charger sa croix chaque jour et de le suivre avec joie parce qu’il marche devant nous, nous montrant le chemin et nous donnant la force de le parcourir. Il est possible de l’aimer dans la souffrance, parce qu’il nous a aimés le premier et s’est livré pour nous. Il est possible d’opter pour lui avec le caractère radical que demande l’Evangile, parce que lui a opté, avant nous, pour la volonté de son Père et pour chacun d’entre nous, par sa Passion et sa mort. Sa Croix rend notre petite croix aimable et belle." (Lettre de Carême 2004,Père Marcial Maciel, L.C.)

3. Le Christ, lui, l’a portée. Face à la perspective peu réjouissante de porter ma croix, je dois me rappeler que le Christ l’a portée avant moi. Je marche dans les pas du Christ ou, pour être plus exact, je porte la croix avec le Christ. Le mystère de la croix du Christ transcende les siècles. Ma croix, c’est celle du Christ et nous la portons ensemble. Suivre le Christ, ce n’est pas refaire ce qu’il a fait il y a deux mille ans. Suivre le Christ, c’est m’unir au don qu’il fait de lui-même et qui traverse les siècles. "Car c’est cela l’amour. Ce ne sont pas des paroles. Ce ne sont pas des émotions. Ce n’est pas du sentimentalisme. L’amour est don. L’amour est offrande. C’est ainsi que le Christ m’enseigna réellement le chemin de l’amour par le don et l’offrande et qu’Il m’enseigna le chemin de l’accomplissement de cette vocation à laquelle Il m’avait appelé." (Père Marcial Maciel, L.C. , Vocation à l’Amour).

Dialogue avec le Christ Seigneur, je désire réellement la vie éternelle et ne veux pas la perdre par des passions perverses. Je ne veux pas vendre mon héritage céleste pour les plaisirs éphémères du monde. Il faut pour cela que je prenne ma croix et que je te suive. Ne me laisse pas me décourager par le poids de la croix et permets que je trouve consolation dans la pensée que tu la portes avec moi. Aide-moi à vivre chaque jour de carême avec une ferveur renouvelée et à persévérer dans mon effort quotidien à te suivre.

Résolution Quand je ferai face à une difficulté, je me souviendrai que le Christ veut porter cette croix avec moi.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales