Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 12 mai 2021 - Sainte Epiphane
Date : mardi 30 septembre 2003 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

La charité, la clef de la victoire du Règne.

Saint Luc 9, 51-56

Comme le temps approchait où Jésus allait être enlevé de ce monde, il prit avec courage la route de Jérusalem. Il envoya des messagers devant lui ; ceux-ci se mirent en route et entrèrent dans un village de la Samarie pour préparer sa venue. Mais on refusa de le recevoir, parce qu’il se rendait à Jérusalem. En voyant cela, les disciples Jacques et Jean s’écrièrent : « Seigneur, veux-tu que nous commandions à la foudre de tomber du ciel sur ces gens-là, pour les détruire ? »
Mais Jésus, se tournant vers eux, les interpella vivement. Et ils partirent pour un autre village.

Réflexion

1. Il prit avec courage la route de Jérusalem. Dans plusieurs passages de l’évangile, Jésus dit : "je suis venu..." Il sait que sa vie a un but. Si seulement un petit pourcentage d’êtres humains vivait en poursuivant un but, notre monde serait un endroit bien différent. En gardant son esprit fixé sur son objectif, Jésus peut aller de l’avant sans se disperser et par conséquent sans gaspiller ni son temps ni son énergie. Il devait à tout prix arriver à Jérusalem car c’est là que le salut aurait lieu ! Rien ne pourrait persuader Jésus de revenir en arrière, même pas sauver sa vie. Combien de fois nous tournons le dos à notre destin, c’est à dire au Ciel, en choisissant ce qui nous semble plus facile ou plus agréable. Gardons le but final en vue ! Beaucoup tomberont à notre droite et à notre gauche, mais nous devons continuer droit au but, vers la vie éternelle. Toutes nos décisions sont importantes, parce que elles ont des répercussions éternelles. Ne laissons pas des intérêts égocentriques dévier notre cours.

2. La charité, la clef de la victoire. Les disciples se sont demandés, incrédules : "Comment cette ville pourrait-elle refuser de nous accueillir ?" Ils ont été remplis de colère envers ses habitants.
Si le disciple qui s’est penché sur le cœur de Jésus a eu une telle réaction, nous aussi sommes tentés de le faire. Jésus ne s’est pas laissé touché
personnellement par l’affront. Il a continué son chemin sans perdre d’énergie ou du temps précieux en se querellant inutilement . La charité est la clef pour accomplir les choses. Souvent, c’est la jalousie, l’envie, ou l’intimidation qui nous empêche de progresser .... Jean, l’un des Douze, disait à Jésus : « Maître, nous avons vu quelqu’un chasser des esprits mauvais en ton nom. Nous avons voulu l’en empêcher, car il n’est pas de ceux qui nous suivent. » Jésus répondit : « Ne l’en empêchez pas, car personne ne peut accomplir un miracle en mon nom et, aussitôt après, dire du mal de moi. Celui qui n’est pas contre nous est pour nous. (Marc 9, 38-39). Si nous nous soutenons les uns les autres, le Royaume du Christ se développera.

"Nos divisions empêchent nos proches d’entendre l’Evangile comme ils le devraient. » dit le Pape John Paul II

Dialogue avec le Christ
Seigneur Jésus, aide-moi à maintenir mes yeux fixés sur le but final : la vie éternelle.
Aide-moi à en faire une réalité dès maintenant autour de moi en brûlant de charité pour mes frères.

Résolution
Aujourd’hui, faire un compliment à 3 personnes.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales