Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 4 décembre 2021 - Sainte Barbe
Date : mercredi 1er octobre 2003 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Prouvez-le !

Saint Luc 9, 57-62

En cours de route, un homme dit à Jésus : « Je te suivrai partout où tu iras. »
Jésus lui déclara : « Les renards ont des tanières et les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l’homme n’a pas d’endroit où reposer la tête. »
Il dit à un autre : « Suis-moi ! »
L’ homme répondit : « Permets-moi d’abord d’aller enterrer mon père. »
Mais Jésus lui répliqua : « Laisse les morts enterrer leurs morts. Toi, va annoncer le règne de Dieu. »
Un autre encore lui dit : « Je te suivrai, Seigneur, mais permets-moi d’abord de faire mes adieux à ma famille. »
Jésus lui répondit : « Celui qui met la main à la charrue et regarde en arrière n’est pas fait pour le royaume de Dieu. »

Réflexion

1. Les renards et les oiseaux : La réponse de Jésus à cet homme qui veut tout quitter pour
le suivre paraît étrange au premier abord. Jésus nous explique ici que ce n’est pas assez de vouloir le suivre si nous
continuons à faire du sur place en vivant dans l’ambivalence ou en recherchant la
renommée parmi les hommes. Pour suivre Jésus, il faut nous mettre en route en mettant nos pas dans les siens.
Le message évangélique est radical. La tailler à la mesure de notre petitesse est faire injustice à la croix et à
l’amour du Christ. Nous devons faire le choix fondamental en faveur de Jésus et de son message.

2. J’ai quelque chose de plus important. Que feriez-vous si le
Fils de Dieu frappait à votre porte et vous demandait de le
suivre ? Vous laisseriez votre maison, votre voiture, vos bijoux... dans un
mot : vous-même, pour le suivre ? Naturellement cela ne va pas se
passer ainsi, mais il vous demande de le suivre selon
votre état de vie. C’est dure de suivre Jésus, mais trop
souvent nous regardons ce à quoi nous renonçons et non pas ce que
nous gagnons. Nous devons regarder au delà de l’immédiat et jeter un
coup d’œil neuf à la vie avec des yeux de chrétien :
tout prend alors une nouvelle signification. Quels sont mes passe-temps, mes vacances, mon
travail... sans le Christ ? « Mon cœur ne trouve pas de repos tant qu’il ne repose en Toi. » St. Augustin

3. Regarder en arrière peut causer un accident ! Le
dépassement d’une autre voiture sur l’autoroute à 130 km/h pourrait être
un moment particulièrement hasardeux, surtout si le conducteur
tourne la tête en arrière pour voir si la
voie est libre. Encore pire serait un conducteur qui regarde longuement en arrière, abruti parce qu’il voit. C’est absurde, dirions-nous !
Pourtant, nous regardons souvent en arrière dans la vie, au lieu de regarder devant. Comment
pouvons-nous vraiment nous diriger vers le ciel, si nous nous rappelons constamment les moments
agréables du passé ? Notre épanouissement n’est pas fait de plaisirs éphémères
et d’amitiés passagères. Nous trouverons notre épanouissement en vivant dans la vérité sans regret ni calcul.

Dialogue avec le Christ

Seigneur Jésus, libère mon cœur des penchants futiles qui rongent ma
liberté. Je veux vivre ma vie pour toi. Je veux te prouver cet amour
par mes actions. Il est difficile d’être
un disciple fidèle dans ce monde de relativisme, pourtant
cette lutte est déjà une preuve d’amour. Compte sur
moi pour répondre « présent » à ton appel, avec le secours de ta grâce !

Résolution

Aujourd’hui, donner un témoignage chrétien authentique par ma conduite et tout spécialement en soutenant dans mes
conversations mes convictions de chrétien.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales