Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 4 décembre 2021 - Sainte Barbe
Date : dimanche 19 octobre 2003 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Que demandons-nous ?

Saint Marc 10, 35-45

Jacques et Jean, les fils de Zébédée, s’approchent de Jésus et lui disent : « Maître, nous voudrions que tu exauces notre demande. » Il leur dit : « Que voudriez-vous que je fasse pour vous ? » Ils lui répondirent : « Accorde-nous de siéger, l’un à ta droite et l’autre à ta gauche, dans ta gloire. » Jésus leur dit : « Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire à la coupe que je vais boire, recevoir le baptême dans lequel je vais être plongé ? » Ils lui disaient : « Nous le pouvons. » Il répond : « La coupe que je vais boire, vous y boirez ; et le baptême dans lequel je vais être plongé, vous le recevrez. Quant à siéger à ma droite ou à ma gauche, il ne m’appartient pas de l’accorder, il y a ceux pour qui ces places sont préparées. » Les dix autres avaient entendu, et ils s’indignaient contre Jacques et Jean. Jésus les appelle et leur dit : « Vous le savez : ceux que l’on regarde comme chefs des nations païennes commandent en maîtres ; les grands leur font sentir leur pouvoir. Parmi vous, il ne doit pas en être ainsi. Celui qui veut devenir grand sera votre serviteur. Celui qui veut être le premier sera l’esclave de tous : car le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie en rançon pour la multitude. »

Réflexion

1. Maître, exauce notre demande ! Jaques et Jean, pleins d’ambition et de
passion, viennent vers le Christ avec une demande qui leur tient à cœur.
Cela provoque cette réponse du Maître : " vous ne savez pas ce que
vous demandez". Les apôtres se disent d’accord pour boire à
la coupe de la souffrance. Jésus accepte de la partager
avec eux mais c’est tout ce qu’Il partagera. En d’autres termes, le
Christ leur précise que la seule chose importante, le seul
souci qu’ils devraient avoir, la seule ambition de
leurs coeurs devrait être : imiter le Maître.

2. Ayons un amour passionné pour le Christ. L’ambition et l’audace de Jaques et de Jean sont des signes de la passion qui habite leurs
coeurs. Il n’y a rien de mal en cela. En fait, un coeur
passionné est une bonne chose. C’est le premier don fait à
une personne qui veut aimer Dieu de manière intense. Cependant,
ces coeurs passionnés devraient être entièrement orientés
vers l’imitation du Christ. Ils devraient être indifférents à tout autre
souci, que ce soit leur place dans le royaume du ciel ou leur renommée sur la
terre. Le Christ le dit à ses apôtres et à tous ceux qui veulent Le suivre : si nous voulons L’imiter,
si nous voulons boire à sa coupe, nous devons servir les autres et ne pas
chercher à être servi. La passion de nos coeurs doit
s’exprimer dans l’ amour pour les autres et non pas pour nous-mêmes.

3. Le Fils de l’homme est venu pour servir. Quand nous contemplons le Christ dans l’Evangile, est-ce que nous nous
voyons comme un reflet dans un miroir ? Le Christ invite chacun de nous à s’identifier avec
sa vie, sa manière d’aimer ; Il nous invite à boire à sa coupe,
d’aimer comme Il a aimé, et à donner nos vies pour nos amis. Jésus-Christ nous montre que le sacrifice est le
langage de l’amour. Prenons une minute pour évaluer nos vies : la passion de mon
coeur est-il dirigé vers l’amour des autres par le service et le
sacrifice ? Est-ce que je vois ceci comme la façon la plus importante
d’imiter le Christ ?

Dialogue avec le Christ

Seigneur Jésus, je ne veux rien de plus que de m’identifier complètement avec Toi et d’imiter tes vertus.
Cependant, quand je me regarde, je vois tant d’aspects qui sont loin de refléter
ton exemple. Envoie ton Esprit pour m’éclairer et pour me guider dans
mon travail spirituel. Accorde-moi la grâce de persévérer et la force
d’être toujours ambitieux dans mes efforts pour t’imiter,
pour devenir saint et pour accomplir ton travail.

Résolution

Choisir et garder à l’esprit aujourd’hui un aspect de la vie du Christ que j’ai besoin
de mettre en place dans ma vie. Ce peut être l’offrande d’un sacrifice ou un service rendu à un autre.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales