Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 20 avril 2019 - Sainte Agnès de Montepulciano
Date : vendredi 16 avril 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Jetez vos filets

Saint Jean 21, 1-14

Jésus se manifesta encore aux disciples sur le bord du lac de Tibériade, et voici comment. Il y avait là Simon-Pierre, avec Thomas (dont le nom signifie : Jumeau), Nathanaël, de Cana en Galilée, les fils de Zébédée, et deux autres disciples. Simon-Pierre leur dit : « Je m’en vais à la pêche. » Ils lui répondent : « Nous allons avec toi. » Ils partirent et montèrent dans la barque ; or, ils passèrent la nuit sans rien prendre. Au lever du jour, Jésus était là, sur le rivage, mais les disciples ne savaient pas que c’était lui. Jésus les appelle : « Les enfants, auriez-vous un peu de poisson ? » Ils lui répondent : « Non. » Il leur dit : « Jetez le filet à droite de la barque, et vous trouverez. » Ils jetèrent donc le filet, et cette fois ils n’arrivaient pas à le ramener, tellement il y avait de poisson. Alors, le disciple que Jésus aimait dit à Pierre : « C’est le Seigneur ! » Quand Simon-Pierre l’entendit déclarer que c’était le Seigneur, il passa un vêtement, car il n’avait rien sur lui, et il se jeta à l’eau. Les autres disciples arrivent en barque, tirant le filet plein de poissons ; la terre n’était qu’à une centaine de mètres. En débarquant sur le rivage, ils voient un feu de braise avec du poisson posé dessus, et du pain. Jésus leur dit : « Apportez donc de ce poisson que vous venez de prendre. » Simon-Pierre monta dans la barque et amena jusqu’à terre le filet plein de gros poissons : il y en avait cent cinquante-trois. Et, malgré cette quantité, le filet ne s’était pas déchiré. Jésus dit alors : « Venez déjeuner. » Aucun des disciples n’osait lui demander : « Qui es-tu ? » Ils savaient que c’était le Seigneur. Jésus s’approche, prend le pain et le leur donne, ainsi que le poisson. C’était la troisième fois que Jésus ressuscité d’entre les morts se manifestait à ses disciples.

Prière d’introduction
Mon Seigneur et mon Dieu, aujourd’hui je veux te rencontrer dans la prière. Donne-moi le courage et la force de lutter afin de me purifier par la prière. Je désire ardemment être avec toi.

Pétition Jésus-Christ, aide-moi à entrer en tes pensées, partager tes sentiments, afin de savoir ce que tu ferais à tout moment.

1. Faire de son mieux. Les disciples ont déjà vu le Seigneur ressuscité à plusieurs occasions. Ils ont surmonté leur incrédulité, mais ils sont encore incertains de ce que va être leur nouvelle vie. Ils sont habitués à leur vie précédente avec Jésus, avant sa mort et sa résurrection. Le Seigneur était toujours là pour leur montrer le chemin et leur dire ce qu’ils devaient faire. Maintenant, leur "seul" recours est la foi, et essayer de faire de leur mieux ce que Jésus aurait fait. Ainsi ils vont pêcher, comme ils faisaient auparavant. Cette disposition à essayer sincèrement de faire ce que Jésus aurait fait les prépare à Le revoir et appelle sa présence.

Dans ma vie, quand j’essaye de mettre l’enseignement de Jésus en pratique aussi bien que je le peux, avec sincérité et amour, je ferai peut-être des erreurs, mais Jésus lui-même viendra me montrer le chemin. Il vaut mieux faire des erreurs en tâchant de faire ce que le Seigneur aurait fait à notre place, que de faire bien ce que nous nous avons envie de faire.

2. La reconnaissance progressive Jésus est sur le rivage et il observe. Les disciples ne le reconnaissent pas immédiatement. Jean le reconnaît quand il fait appel à leur expérience passée. Après une longue nuit sans prendre le moindre poisson, Jésus leur dit de lancer leurs filets sur le côté droit du bateau, et la prise miraculeuse se produit. Jésus nous parle à travers des détails très simples, apparemment insignifiants, mais ce sont des détails très humains de notre propre vie. Quand nous sommes dociles et obéissants, nous le reconnaissons.

3. Le poisson. Jésus prépare le petit déjeuner pour ses disciples. Il ne néglige aucun détail, aucune occasion de manifester son amour et sa considération pour ses amis. La bonté et la charité envers les autres encouragent une attitude ouverte et une bonne volonté pour accepter ce que nous avons à dire. Le côté humain du Seigneur - sa disposition aimable et douce combinée avec une volonté ferme ; sa vive attention aux besoins des autres- tout ceci ouvre les coeurs. Comme apôtre et témoin de Jésus-Christ, est-ce que je néglige le côté humain qui prédispose les âmes à accepter mon message ?

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, la bonté constante avec laquelle tu cherches et tu soutiens tes disciples me touche. Donne-moi la foi nécessaire pour te voir et te reconnaître dans le quotidien de ma vie chrétienne.

Résolution J’accomplirai mon devoir et mes tâches aujourd’hui avec le désir de plaire à Jésus comme la meilleure manière de le rencontrer.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales