Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 9 décembre 2019 - Saint Pierre Fourier
Date : samedi 26 mai 2007 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Toi, suis-moi.

Saint Jean 21, 20-25

ésus ressuscité venait d’annoncer à Pierre par quel genre de mort il rendrait gloire à Dieu. En se retournant, Pierre aperçoit, marchant à leur suite, le disciple que Jésus aimait. (C’est lui qui, pendant le repas, s’était penché sur la poitrine de Jésus pour lui dire : « Seigneur, quel est celui qui va te livrer ? ») Pierre, voyant ce disciple, dit à Jésus : « Et lui, Seigneur, que lui arrivera-t-il ? » Jésus lui répond : « Si je veux qu’il reste jusqu’à ce que je vienne, est-ce ton affaire ? Mais toi, suis-moi. » Ainsi se répandit parmi les frères l’idée que ce disciple ne mourrait pas. Or, Jésus n’avait pas dit à Pierre : « Il ne mourra pas », mais : « Si je veux qu’il reste jusqu’à ce que je vienne, est-ce ton affaire ? » C’est lui, le disciple qui rend témoignage de tout cela, et qui l’a rapporté par écrit, et nous savons que son témoignage est vrai. Il y a encore beaucoup d’autres choses que Jésus a faites ; et s’il fallait rapporter chacune d’elles, je pense que le monde entier ne suffirait pas pour contenir les livres que l’on écrirait ainsi.

Prière d’introduction Seigneur, merci de m’accorder ce temps que nous allons passer ensemble. Aide-moi à fixer mon regard sur toi et de ne pas m’abandonner à la lassitude ou aux distractions. J’ai besoin de ce temps avec toi pour que tu m’aides à concentrer ma vie sur toi, toi qui es le but de ma vie. Augmente ma foi et aide-moi à te suivre aujourd’hui.

Demande Seigneur, augmente ma foi, mon espérance et mon amour.

Points de réflexion

1. Le disciple que Jésus aimait. Pierre marche le long du rivage avec Jésus qui vient de lui prédire son futur martyr. Il interroge Jésus au sujet de Jean qui les suivait. Tout au long de son évangile, Jean se désigne comme étant « celui que Jésus aimait ». C’est comme si le point culminant dans sa vie avec le Christ, ce qui l’avait le plus marqué, c’était que Jésus l’aimait. Cela devint ce qui le caractérisait. Est-ce que je réfléchis souvent à l’amour du Christ pour moi ? Est-ce que je m’en réjouis souvent ?

2. Et lui ? Jésus répond à Pierre par une autre question. Est-ce ton affaire ? Jésus a une relation personnelle avec ses disciples. Chacun a une mission à accomplir dans sa vie. Il peut nous arriver de nous comparer aux autres et de chercher à savoir s’ils suivent ou non le Christ, ou s’ils le font mieux que nous. Ces comparaisons avec les autres (leurs dons, leur mission) peut bien être une marque d’orgueil. Nous avons notre propre mission à remplir et personne ne peut le faire à notre place. Il vaut mieux se concentrer sur la mission qui nous est confiée qui est là, devant nous et qui attend sa réalisation.

3. Nous savons que son témoignage est vrai. Jean est un témoin oculaire de la vie de Jésus. Son témoignage a été confié à une communauté de croyants et il est parvenu jusqu’à nous avec la garantie de l’Eglise. Nous lisons dans l’Evangile ce que Jésus a dit et fait. Il faut tenir ferme à notre foi dans l’Evangile et ne pas se laisser inquiéter par des interprétations modernes qui jettent le doute sur tout. En lisant les Ecritures, c’est la voix de Dieu qui nous parle. Est-ce que je les lis avec une telle foi ?

Dialogue avec le Christ Jésus, merci pour le témoignage de ta vie que je trouve dans l’Evangile. Augmente ma foi. Aide-moi à lire les Ecritures et à les méditer avec une plus grande ferveur. Par elles, je sais que tu désires me parler. Aide-moi à t’ecouter aujourd’hui.

Résolution J’aiderai quelqu’un aujourd’hui à lire un passage de l’Evangile et à l’approfondir.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales