Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 19 octobre 2019 - Saint Paul de la Croix
Date : mardi 15 juillet 2003 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

L’Humilité : source de notre gratitude

Saint Matthieu 11, 20-24

Jésus se mit à faire des reproches aux villes qui avaient vu ses plus nombreux miracles mais n’avaient pas fait pénitence. " Malheur à toi, Chorazeïn ! Malheur à toi, Bethsaïde ! Car si les miracles qui ont lieu chez vous avaient eu lieu à Tyr et à Sidon, il y a longtemps que, sous le sac et dans la cendre, elles se seraient repenties. Aussi bien, je vous le dis, pour Tyr et Sidon, au Jour du Jugement, il y aura moins de rigueur que pour vous. Et toi, Capharnaüm, crois-tu que tu seras élevée jusqu’au ciel ? Jusqu’à l’Hadès tu descendras. Car si les miracles qui ont eu lieu chez toi avaient eu lieu à Sodome, elle subsisterait encore aujourd’hui. Aussi bien, je vous le dis, pour le pays de Sodome il y aura moins de rigueur, au Jour du Jugement, que pour toi. "

Réflexion :

1. Certains disent que l’une des vertus les plus rares de nos jours est la reconnaissance. La personne reconnaissante valorise ce que les autres font pour elle et veut le montrer d’une manière ou d’une autre. Elle a le courage de déclarer qu’elle ne peut pas tout faire et qu’elle a besoin de l’aide des autres. Cela demande de l’humilité et une grandeur d’âme qui sait témoigner de la vérité. Rappelons-nous l’exemple édifiant du lépreux guéri qui, seul parmi les dix purifiés par Jésus, revient sur ses pas pour remercier le Seigneur. (Luc 17, 12)

2. Dans ce passage, Jésus déplore l’attitude de ces villes qu’Il avait traitées avec tant de bonté en leur offrant miracles et prodiges. Pourquoi, au lieu de se convertir et de tourner les yeux vers Dieu, ont-elles continué comme si rien ne s’était passé ? Nous pouvons nous demander de la même façon : pourquoi est-il si difficile pour certains de mettre en valeur le sacrifice quotidien de leurs parents ? Pourquoi récriminons-nous et exigeons-nous nos droits si facilement alors que nous devenons si paresseux à l’heure des remerciements ?

3. Regardons maintenant tout ce que nous avons reçu de Dieu : le don de la vie, notre famille et nos amis, nos qualités physiques, intellectuelles, morales… des biens matériels. Avons-nous déjà pensé à rendre grâce pour tout cela ? Le Christ prévient tous ceux qui ont reçu beaucoup de dons qu’ils doivent correspondre dans la mesure de ce que Dieu leur a donné. Celui qui a beaucoup doit donner beaucoup. « On demandera beaucoup à qui l’on a beaucoup donné, et on exigera davantage de celui à qui l’on a beaucoup confié. » (Luc 12, 48)

Prière

Tu es venu, Seigneur, pour que les hommes aient la vie et qu’ils l’aient en abondance. Remplis-nous, Seigneur, de reconnaissance, que jamais nous ne prenions comme un dû tout ce que tu nous donnes par ta bonté, que nous sachions partager avec nos frères et te louer pour tes bienfaits.

Résolution

Prendre un moment aujourd’hui pour relire le psaume 102 : Bénis le Seigneur, ô mon âme, et remercier le seigneur pour son amour miséricordieux.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales