Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 16 janvier 2019 - Saint Honorat
Date : samedi 31 janvier 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Une confiance d’enfant

Saint Marc 4, 35-41

Toute la journée, Jésus avait parlé à la foule en paraboles. Le soir venu, il dit à ses disciples : « Passons sur l’autre rive. » Quittant la foule, ils emmènent Jésus dans la barque, comme il était ; et d’autres barques le suivaient. Survient une violente tempête. Les vagues se jetaient sur la barque, si bien que déjà elle se remplissait d’eau. Lui dormait sur le coussin à l’arrière. Ses compagnons le réveillent et lui crient : « Maître, nous sommes perdus ; cela ne te fait rien ? » Réveillé, il interpelle le vent avec vivacité et dit à la mer : « Silence, tais-toi ! » Le vent tomba, et il se fit un grand calme. Jésus leur dit : « Pourquoi avoir peur ? Comment se fait-il que vous n’ayez pas la foi ? » Saisis d’une grande crainte, ils se disaient entre eux : « Qui est-il donc, pour que même le vent et la mer lui obéissent ? »

Réflexion

1. Pourquoi avoir peur ? C’est admirable de voir la grande confiance que les enfants placent
dans leurs parents. Quand ils sont effrayés, ils courent
vers eux et, une fois dans leurs bras, toutes leurs
peurs s’évanouissent. Ils ne font pas d’insomnie parce qu’ils savent que leur père
et leur mère les protégeront toujours, qu’ils sont en sécurité, que rien
de mal ne peut leur arriver. C’est curieux de voir comment, au fur et à mesure que nous grandissons, la peur s’installe dans notre cœur. Elle se déguise en prudence,
en sagesse ou en respect humain. Elle arrive même
à nous paralyser.

2. « Si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des cieux. » (Mt 18,3) A quoi Jésus se réfère-t-il quand il nous dit cela ? Souvent nous demandons dans la prière de comprendre…et peut-être que le Seigneur nous demande justement la confiance. Une confiance pleine, insouciante, une confiance d’enfant. Les apôtres ont souvent
agi sans comprendre le sens de ce que Jésus leur demandait. Souvent, ils ont dû œuvrer dans la peur. Ils ont dû, eux aussi, faire face à mille difficultés et obstacles. Mais ils avaient tellement confiance en le Seigneur, qu’ils n’avaient pas besoin de comprendre, il leur a suffi d’aimer.

Dialogue avec le Christ

Jésus aide-moi à me confier pleinement à toi ; aide-moi à m’abandonner à
toi de tout mon cœur, de tout mon être.

Résolution

Prier spécialement pour tous ceux qui ont peur de dire qu’ils sont des disciples de Jésus-Christ.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales