Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 19 mai 2019 - Saint Pierre-Célestin
Date : mercredi 26 janvier 2005 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Un travail patient avec le Christ produit du fruit

Saint Marc 4, 1-20

Jésus s’est mis une fois de plus à enseigner au bord du lac, et une foule très nombreuse se rassemble auprès de lui, si bien qu’il monte dans une barque où il s’assoit. Il était sur le lac et toute la foule était au bord du lac, sur le rivage. Il leur enseignait beaucoup de choses en paraboles, et il leur disait, dans son enseignement : « Écoutez ! Voici que le semeur est sorti pour semer. Comme il semait, il est arrivé que du grain est tombé au bord du chemin, et les oiseaux sont venus et ils ont tout mangé. Du grain est tombé aussi sur du sol pierreux, où il n’avait pas beaucoup de terre ; il a levé aussitôt, parce que la terre était peu profonde ; et lorsque le soleil s’est levé, ce grain a brûlé et, faute de racines, il a séché. Du grain est tombé aussi dans les ronces, les ronces ont poussé, l’ont étouffé, et il n’a pas donné de fruit. Mais d’autres grains sont tombés sur la bonne terre ; ils ont donné du fruit en poussant et en se développant, et ils ont produit trente, soixante, cent pour un. » Et Jésus disait : « Celui qui a des oreilles pour entendre, qu’il entende ! » Quand il resta seul, ses compagnons, ainsi que les Douze, l’interrogeaient sur les paraboles. Il leur disait : « C’est à vous qu’est donné le mystère du royaume de Dieu ; mais à ceux qui sont dehors, tout se présente sous l’énigme des paraboles, afin que se réalise la prophétie : Ils pourront bien regarder de tous leurs yeux,
mais ils ne verront pas ; ils pourront bien écouter de toutes leurs oreilles,
mais ils ne comprendront pas ; sinon ils se convertiraient et recevraient le pardon. » Il leur dit encore : « Vous ne saisissez pas cette parabole ? Alors, comment comprendrez-vous toutes les paraboles ? Le semeur sème la Parole. Ceux qui sont au bord du chemin où la Parole est semée, quand ils l’entendent, Satan survient aussitôt et enlève la Parole semée en eux. Et de même, ceux qui ont reçu la semence dans les endroits pierreux : ceux-là, quand ils entendent la Parole, ils la reçoivent aussitôt avec joie ; mais ils n’ont pas en eux de racine, ce sont les hommes d’un moment ; quand vient la détresse ou la persécution à cause de la Parole, ils tombent aussitôt. Et il y en a d’autres qui ont reçu la semence dans les ronces : ceux-ci entendent la Parole, mais les soucis du monde, les séductions de la richesse et tous les autres désirs les envahissent et étouffent la Parole, qui ne donne pas de fruit. Et il y a ceux qui ont reçu la semence dans la bonne terre : ceux-là entendent la Parole, ils l’accueillent, et ils portent du fruit : trente, soixante, cent pour un. »

Prière d’introduction Seigneur Jésus, merci de nous révéler les mystères de ton Royaume. Aujourd’hui je veux redécouvrir ta sagesse. Je veux renouveler ma foi en ta promesse que la moisson sera abondante.

Pétition Jésus-Christ, aide-moi à déraciner mes vices et à cultiver ta grâce avec constance.

Points de réflexion

1. C’est à vous qu’est donné le mystère du royaume de Dieu. Nous avons une vue d’initié. En lisant l’évangile de Marc, nous entendons l’explication de la parabole que Jésus donne à ses disciples. Saint Marc montre la tendresse du Christ envers ses disciples, avant de leur faire un reproche. Pourquoi les disciples ont-ils droit à une explication privée des paraboles et des enseignements ? Parce qu’ils se sont engagés avec Jésus Christ par leurs actions, et pas seulement par leurs paroles. Jésus connaît leurs efforts et leurs sacrifices en tant que ses disciples. Et il leur donne un plus grand don que celui mérité par leurs seuls sacrifices. Il leur donne de participer à sa propre mission. Par leurs paroles et leurs actions, ils aideront Jésus à donner la vie éternelle aux hommes. Leur œuvre, comme la sienne, durera pour toujours. Jésus connaît également la valeur de nos efforts. Il voit nos efforts pour apprendre sa manière de voir et de faire les choses. Quoique nous ayons toujours beaucoup à apprendre, il nous confie déjà les secrets de son coeur, et il nous demande d’être ses messagers. Il voit en chacun de nous les vertus qui, par la suite, donneront du fruit.

2. Des disciples lents. Jésus leur fait ce reproche : Vous ne saisissez pas cette parabole ? Alors, comment comprendrez-vous toutes les paraboles ? Le Christ est très patient avec nous, comme il l’a été avec ses disciples. Le Christ travaille patiemment le terreau de nos âmes. Il écarte constamment le diable par l’effet de sa grâce. Il dégage avec ténacité nos âmes des pierres qui empêchent la graine de se planter profondément. Jour après jour, il arrache les mauvaises herbes des soucis du monde et de nos préoccupations futiles. Le Christ croit en la moisson de nos âmes. Profitons des nombreuses grâces qu’il nous donne.

3. La bonne terre. Nous avons tendance à vouloir porter des fruits sans passer par l’effort sans la persévérance. Nous en voyons d’autres qui semblent réussir facilement dans la vie spirituelle. L’amour véritable implique le sacrifice. Récemment nous avons appris que la Bienheureuse Mère Teresa de Calcutta a vécu l’obscurité spirituelle dans son âme pendant les cinquante dernières années de sa vie. Elle avait le sentiment que Dieu ne l’aimait pas, et que son travail était inutile. Pourtant combien de foyers d’amour de Dieu a-t-elle éveillé dans les âmes ! L’Eglise nous invite maintenant à imiter la sainteté de sa vie. En la regardant, beaucoup ont pensé qu’il était facile pour elle de faire ce qu’elle faisait parce qu’elle aimait tellement Dieu. Ce n’était pas facile. Dieu ne lui a rien rendu de facile. Il a trouvé de la bonne terre. Et il a travaillé le sol. Et elle a produit beaucoup de fruit. Ayons confiance : Dieu est à l’œuvre dans notre âme. Le travail patient et difficile que j’effectue chaque jour pour reconvertir mon coeur à Dieu et pour semer la Bonne Nouvelleautour de moi produira du fruit.

Dialogue avec le Christ Jésus Christ apprends-moi à penser comme tu penses. Je vois que trop souvent je te demande du fruit dans ma vie sans te faire confiance et sans fournir le travail dur et patient d’un amour qui est plus que de bons sentiments. Aide-moi à continuer à résister au mal, à enlever les pierres de ma vie, à déraciner les mauvaises herbes. Aide-moi à protéger et à cultiver ta grâce dans mon coeur et dans mon apostolat. Je crois en ta moisson, Seigneur.

Résolution Aujourd’hui je m’efforcerai d’accomplir au mieux mon devoir d’état et je profiterai des occasions qui se présentent pour évangéliser, tirant profit des difficultés pour grandir dans ma foi.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales