Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 14 mai 2021 - Saint Matthias
Date : lundi 26 avril 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

La quête de la foi

Jean 6, 22-29

Jésus avait traversé le lac en marchant sur les eaux. Le lendemain, la foule restée sur l’autre rive du lac se rendit compte qu’il n’y avait eu là qu’une seule barque, et que Jésus n’y était pas monté avec ses disciples, qui étaient partis sans lui. Cependant, d’autres barques, venant de Tibériade, étaient arrivées près de l’endroit où l’on avait mangé le pain après que le Seigneur eut rendu grâce. La foule s’était aperçue que Jésus n’était pas là, ni ses disciples non plus. Alors les gens prirent les barques et se dirigèrent vers Capharnaüm à la recherche de Jésus. L’ayant trouvé sur l’autre rive, ils lui dirent : « Rabbi, quand es-tu arrivé ici ? » Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : vous me cherchez, non parce que vous avez vu des signes, mais parce que vous avez mangé du pain et que vous avez été rassasiés. Ne travaillez pas pour la nourriture qui se perd, mais pour la nourriture qui se garde jusque dans la vie éternelle, celle que vous donnera le Fils de l’homme, lui que Dieu, le Père, a marqué de son empreinte. » Ils lui dirent alors : « Que faut-il faire pour travailler aux oeuvres de Dieu ? » Jésus leur répondit : « L’oeuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé. »

Prière d’introduction Jésus-Christ, je te remercie pour ce temps de prière. Je renouvelle ma foi en ta présence et en ton amour pour moi. Je suis sûr que tu as un message spécial pour moi dans le passage de l’évangile d’aujourd’hui. Éclaire mon esprit et accorde-moi la force pour te suivre loyalement tout au long de la journée. Tu connais ma faiblesse. Tu sais combien j’ai besoin de ta grâce pour faire ta volonté . Permets-moi d’être très près de toi dans cette prière.

Pétition Seigneur Jésus, je prie pour un fruit particulier lors de cette méditation. Je te demande de te chercher avec plus de foi, me rappelant la béatitude qui nous enseigne, "Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés ! "

1. L’homme ne vit pas de pain seulement. Les foules dans ce passage d’évangile sont les mêmes qui ont été impressionnées par la multiplication des pains. Jésus a fait ce signe afin de faire grandir leur foi, et pour préfigurer l’Eucharistie. Les paroles du Christ laissent entendre que beaucoup d’entre eux n’ont pas faits cet acte de foi. Plutôt, ils l’ont suivi parce qu’ils " ont mangé du pain et qu’ils ont été rassasiés." La foi, qui est essentielle pour identifier les actions de Jésus en nos vies, leur fait défaut. Sommes-nous comme ces disciples du Christ ? Nous avons souvent assisté à de vrais miracles - chaque fois que nous assistons à la messe- et pourtant nous reconnaissons rarement la main de Dieu dans les évènements qui nous concernent. Prions pour le don de la foi, pour nous et pour nos proches . Prions pour eux maintenant, en leur nom, de sorte que Dieu les bénisse et leur accorde ce don.

2. Les œuvres de Dieu. Cette foule nous ressemble. Certains d’entre eux ont été satisfaits par un peu de pain ; parfois je me satisfait d’un avantage purement matériel. D’autres étaient attachés à ce qu’ils pouvaient faire ; parfois je mets toute ma confiance dans ce que je peux faire. Il est important dans la prière, et dans tous les aspects de ma relation avec le Christ, d’admettre une vérité fondamentale : ma foi dépend en premier lieu des grandes choses que Dieu a faites pour moi. Il a m’a aimé le premier ! Il m’a donné la vie et il m’a sauvé du péché par son amour miséricordieux. Par conséquent, je ne devrais pas d’abord me demander ce que je dois faire pour Dieu, mais contempler plutôt les grandes oeuvres que Dieu a faites pour moi. Par cette attitude, j’imite Marie — " Mon âme exalte le Seigneur, parce que le Tout Puissant a fait pour moi de grandes choses. "

3. Croire en Jésus-Christ. En ce moment de ma méditation, je dois m’approcher de plus près de Jésus. Parfois je suis comme ceux qui suivaient le Christ et qui restaient attachés aux choses matérielles. D’autres fois je suis attaché à mon propre activisme, comme si tout dépendait de moi. Mais maintenant Dieu me dit clairement ce qu’il veut. C’est très simple. " Croyez en celui qu’il a envoyé." Maintenant est le moment pour renouveler ma foi en Jésus et me rappeler tout ce qu’il a fait pour moi. Sa vie, sa passion, sa mort et sa résurrection ont été réalisées par amour pour tous les hommes, mais elles ont été réalisées par un amour personnel pour moi. Avant de contempler mes propres mérites ou limitations, contemplons l’amour que Jésus-Christ m’a montré dans ma vie.

Dialogue avec le Christ Seigneur, merci de m’aider à tourner mon regard vers toi. Tu m’as aidé à m’oublier et à reconnaître l’amour que tu as pour moi. Je prie que cette quête de la foi dans ma méditation ce matin se prolonge en une union intime et exclusive avec toi pendant la journée. Je prie pour toutes les personnes qui ne te connaissent pas. Qu’eux aussi croient en toi !

Résolution Pendant la journée, je prierai pendant quelques minutes en répétant les paroles de l’évangile « Que faut-il faire pour travailler aux oeuvres de Dieu ? L’oeuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé. »



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales