Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 1er juillet 2022 - Saint Thierry
Date : jeudi 10 mars 2005 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Pureté d’intention

Saint Jean 5, 31-47

Jésus disait aux Juifs : « « Si c’est moi qui rends témoignage de moi-même, mon témoignage n’est pas vrai. Il y en a un autre qui rend témoignage de moi, et je sais que le témoignage qu’il rend de moi est vrai. Vous avez envoyé vers Jean, et il a rendu témoignage à la vérité. Pour moi ce n’est pas d’un homme que je reçois le témoignage ; mais je dis ceci, afin que vous soyez sauvés. Jean était la lampe qui brûle et qui luit, et vous avez voulu vous réjouir une heure à sa lumière. Moi, j’ai un témoignage plus grand que celui de Jean ; car les oeuvres que le Père m’a donné d’accomplir, ces oeuvres même que je fais, témoignent de moi que c’est le Père qui m’a envoyé. Et le Père qui m’a envoyé a rendu lui-même témoignage de moi. Vous n’avez jamais entendu sa voix, vous n’avez point vu sa face, et sa parole ne demeure point en vous, parce que vous ne croyez pas à celui qu’il a envoyé. Vous sondez les Écritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle : ce sont elles qui rendent témoignage de moi. Et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie ! Je ne tire pas ma gloire des hommes. Mais je sais que vous n’avez point en vous l’amour de Dieu. Je suis venu au nom de mon Père, et vous ne me recevez pas ; si un autre vient en son propre nom, vous le recevrez. Comment pouvez-vous croire, vous qui tirez votre gloire les uns des autres, et qui ne cherchez point la gloire qui vient de Dieu seul ? Ne pensez pas que moi je vous accuserai devant le Père ; celui qui vous accuse, c’est Moïse, en qui vous avez mis votre espérance. Car si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, parce qu’il a écrit de moi. Mais si vous ne croyez pas à ses écrits, comment croirez-vous à mes paroles ? »

Prière d’introduction Seigneur, pendant ce temps de prière et de dialogue avec toi, je me mets humblement en ta présence pour te demander d’augmenter ma foi. Remplis moi de ta grâce pour que je te voie clairement présent en moi.

Pétition Jésus, que je recherche seulement ta plus grande gloire et jamais la mienne.

Points de réflexion

1. " Ce n’est pas d’un homme que je reçois le témoignage. " La gloire humaine n’a aucune valeur pour Jésus. Son seul désir, sa seule aspiration est de plaire à son Père céleste. Il ne se préoccupe pas de sa popularité, ni de la quête des honneurs, ni de la reconnaissance des hommes. Il n’a jamais sacrifié ses principes afin de gagner quelques personnes de plus à sa cause. Il essaye simplement d’accomplir la volonté de son Père et ne se demande jamais quel en serait l’avantage pour lui. Il sait que son Père voit tout, et qu’il ira bientôt Le rejoindre dans le Ciel. Cela lui suffit.

2. Polarisé par le Christ. Faisons de Jésus-Christ notre seul désir, notre plus grand amour et le point de référence de tous nos efforts. Avec le Christ au centre de notre vie, tout le reste se mettra en place. "Tous les amours de ce monde sont un néant passager, des ombres qui se fanent, et c’est pourquoi je veux l’amour de Dieu par-dessus toutes autres choses. L’amour de Dieu est une grâce, une grâce qui m’intéresse. Il m’intéresse pour aujourd’hui, pour demain et pour chaque jour de ma vie. Je ne veux rien et rien ne me console ; je n’ai rien et rien ne m’attire. Le seul désir qui est fixé ardemment et de manière inaltérable en moi est mon Christ, mon Seigneur. "(Père Marcial Maciel, LC, 1955)

3. Une créature face à son créateur. " Vanité des vanités, tout est vanité !"(Ecclésiastes 1,2). Dieu est responsable. Irrémédiablement, nous devrons tous lui répondre, un jour ou l’autre. Toutes les honneurs et les marques de reconnaissance mondaines signifieront peu s’ils ont été accomplis pour nous-mêmes et non pas pour sa plus grande gloire. "Aimez le Christ, aimez le Christ, aimez le Christ. Vivez pour lui. A mesure que la vie avance et que l’éternité approche, seul demeure l’amour du Christ et tout, oui tout se convertit peu à peu en fumée, en brouillard, en néant. Que l’amour du Christ soit votre trésor, pour lequel vous vendez tout, y compris votre égoïsme, votre orgueil et votre vanité, jusqu’à ce que réellement vous puissiez arriver à sentir le plaisir et la joie d’être le grain qui meure dans le sillon !"(Père Marcial Maciel, LC, lettre du 4 avril, 1981).

Dialogue avec le Christ Seigneur, aide-moi à toujours m’efforcer de te satisfaire et de te donner toute la gloire. Retiens ma vanité et mon désir d’éloge et aide-moi à être un instrument fidèle de ton amour.

Résolution Aujourd’hui, je stimulerai en moi un désir ardent de travailler seulement pour l’amour du Christ.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales