Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 18 septembre 2019 - St Joseph de Cupertino
Date : mardi 2 août 2005 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

La liberté d’obéir

Saint Matthieu 15,1-2 ; 10-14

Des pharisiens et des scribes venus de Jérusalem s’approchent de Jésus et lui disent : « Pourquoi tes disciples désobéissent-ils à la tradition des anciens ? En effet ils ne se lavent pas les mains avant de prendre leur repas. » Jésus appela la foule et lui dit : « Écoutez et comprenez bien ! Ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui rend l’homme impur. Mais ce qui sort de la bouche, voilà ce qui rend l’homme impur. » Alors les disciples s’avancèrent et lui dirent : « Sais-tu que les pharisiens ont été scandalisés en entendant cette parole ? » Mais il répondit : « Toute plante que mon Père du ciel n’a pas plantée sera arrachée. Laissez-les dire : ce sont des guides aveugles pour des aveugles. Si un aveugle guide un aveugle, ils tomberont tous les deux dans un trou. »

Prière d’introduction Seigneur, merci de nous transmettre ton évangile et toute la vérité qu’il enseigne. Merci de nous prévenir contre la tentation d’adopter des attitudes et des dispositions contraires à ta volonté. Aide-moi à écouter avec une oreille attentive et être prompt à me corriger.

Pétition Seigneur, aide-moi à te servir authentiquement et en vérité. Empêche-moi de tomber dans l’erreur des Pharisiens, qui aimaient l’éloge et le confort plus que toi, et qui se sont servis avant de te servir, toi, et les autres.

Points de réflexion

1. Dieu a crée l’homme sans péché. Il l’a placé dans le jardin d’Eden et le dota de liberté. « Vous pouvez manger de tous les arbres du jardin, à l’exception de l’arbre de la connaissance du bien et du Mal, parce que, le jour où vous en mangerez, vous mourrez. » L’idée originelle pour l’homme fut celle-ci : user de sa liberté afin d’atteindre le vrai bonheur. Comme nous l’explique le Père Marcial Maciel : " L’obéissance ne va pas contre la liberté : la
personne qui obéit avec foi et amour pose un acte de liberté
suprême en renonçant librement à l’exercice de sa propre
liberté en faveur du supérieur légitime. "
(Ma vie, c’est le Christ,p 125)

2. Notre vie ne consiste pas à faire ce qui nous plaît à chaque instant. Notre existence ne se résume pas à passer d’un caprice futile à un autre. Notre vie a un but. Par le baptême, nous avons choisi de devenir les enfants adoptifs de Dieu et de proclamer au monde entier que Jésus Christ est le Fils du Dieu Vivant, le seul Sauveur de l’humanité, et que l’homme atteindra la vie éternelle par Lui seul. Bien sûr, c’est une tâche difficile dans un monde qui se noie dans le matérialisme et qui perd le sens des valeurs. Néanmoins, c’est dans ce monde que le Seigneur veut que nous soyons des témoins. Nous ne sommes pas baptisés pour fuir le monde, mais plutôt pour le ramener au Christ. Cela implique de nous charger de la croix du Christ, comme Simon le Cyrénéen. Notre vie sera belle si elle se passe aux côtés du Christ. Alors elle sera imprégnée de son amour. Rappelons-nous : " Le monde sera ce que chacun fera de sa liberté. Si nous voulons
un monde meilleur, nous devons commencer par être meilleurs
nous-mêmes.
"(Ma vie, c’est le Christ, p 262)

3. Le monde nous présente toute sorte de manières de vivre une soi-disant liberté. Le Prince du monde, le Prince du mensonge, veut orienter notre liberté en faisant miroiter un plus grand bien-être. Pourtant, nous savons bien que ce n’est pas par ce chemin que nous arriverons au vrai bonheur. Gardons les idées claires et une volonté ferme pour ne pas succomber à de telles tentations.

Dialogue avec le Christ
Seigneur, je sais que sans Toi je ne suis rien et je ne peux rien faire. Tu m’as donné la liberté comme arme merveilleuse pour atteindre mon bonheur. Apprends-moi à guider ma vie avec les principes que tu m’as enseignés, parce que les actions qui me rendront plus ou moins heureux sont issues de ces principes et des désirs de mon cœur.

Résolution
Ce soir, dédier un temps pour faire un bilan sur l’usage que je fais de ma liberté.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales