Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 juin 2022 - Saint Louis de Gonzague
Date : lundi 17 octobre 2005 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Riche de Dieu

Saint Luc 12, 13-21

Du milieu de la foule, un homme demanda à Jésus : « Maître, dis à mon frère de partager avec moi notre héritage. » Jésus lui répondit : « Qui m’a établi pour être votre juge ou pour faire vos partages ? » Puis, s’adressant à la foule : « Gardez-vous bien de toute âpreté au gain ; car la vie d’un homme, fût-il dans l’abondance, ne dépend pas de ses richesses. » Et il leur dit cette parabole : « Il y avait un homme riche, dont les terres avaient beaucoup rapporté. Il se demandait : ’Que vais-je faire ? Je ne sais pas où mettre ma récolte.’ Puis il se dit : ’Voici ce que je vais faire : je vais démolir mes greniers, j’en construirai de plus grands et j’y entasserai tout mon blé et tout ce que je possède. Alors je me dirai à moi-même : Te voilà avec des réserves en abondance pour de nombreuses années. Repose-toi, mange, bois, jouis de l’existence.’ Mais Dieu lui dit : ’Tu es fou : cette nuit même, on te redemande ta vie. Et ce que tu auras mis de côté, qui l’aura ?’ Voilà ce qui arrive à celui qui amasse pour lui-même, au lieu d’être riche en vue de Dieu. »

Prière d’introduction Seigneur, je dispose de peu de temps sur cette terre et mon énergie, mes forces, et mes talents sont limités. Apprends-moi à tirer le maximum de chaque moment. Que cette méditation soit un temps pour semer de nouvelles récoltes dans ma vie spirituelle. Ensemence la terre fertile de ma vie avec ta parole de sorte qu’elle porte des fruits qui dureront pour toute l’éternité.

Demande Seigneur, ouvre-moi à ta grâce.

Points de réflexion

1. L’Evangile. L’homme est facilement attiré de manière désordonnée par des biens matériels. Il fait de sa situation économique ou sociale une priorité dans sa vie. Jésus explique clairement que la vie ne consiste pas à amasser des possessions et qu’elles ne doivent pas être l’objet de toute notre attention. Cela nous invite à faire un examen de conscience. Quelle importance est-ce que je donne à mon bien-être ? Quelle partie de mon temps est-ce que je consacre à amasser des biens, à les engranger, ou à en jouir, que ce soit le produit de mon compte en banque, le contenu de mes armoires, ou... mes rêveries ? Nous rencontrons Dieu dans l’Evangile, où il nous adresse sa Parole. Pourtant, en dépit de son désir ardent d’atteindre les âmes, certains se ferment à lui au profit d’intérêts passagers. Soyons attentifs à l’évangile et approchons-la avec révérence. C’est par elle que nos âmes "s’enrichiront de Dieu." Est-ce que je lis l’évangile avec plus d’assiduité qu’un quotidien qui relate des événements éphémères ou qu’un magazine qui illustre le côté superficiel de la vie ?

2. L’Eucharistie. Il n’y a pas de meilleure manière de devenir "riche de Dieu" que de se laisser transformé par le Christ dans l’Eucharistie. Prendre le temps d’être avec le Christ et d’en faire une priorité est une manière sûre d’augmenter la vie de grâce en nous. Ainsi nous donnons de l’importance à ce qui dure éternellement. Au lieu de construire de plus grandes granges pour stocker nos richesses, nous ouvrons notre coeur et notre âme pour "engranger" la vie du Fils de Dieu, de Jésus- Christ, dont nous recevons le corps, le sang, l’âme et la divinité dans l’Eucharistie. Combien de fois rendons-nous visite au Christ présent dans l’Eucharistie ? Ou si nous n’en avons pas l’occasion, combien de fois faisons-nous une communion spirituelle afin de nous placer mystiquement en sa présence ?

3. La Croix. La croix, en tant qu’instrument du salut, nous permet aussi d’accumuler la grâce. En regardant la croix nous comprenons que les choses de ce monde passent. Jésus ne possédait rien sur la croix. Il a laissé le peu qu’il avait : ses amis, sa famille, même sa mère. Il ne lui restait rien : même pas sa tunique. Jésus n’avait pas de grange où stocker ses possessions. La croix est un rappel constant de la manière dont nous devons vivre : avec nos yeux fixés sur l’éternité.

Dialogue avec le Christ Merci, Jésus, de tes dons constants qui me permettent de voir plus clairement la manière dont je devrais conduire ma vie chrétienne. Que le monde, le diable et la chair ne me trompent jamais. Que jamais je ne sois dérouté, croyant que les biens de ce monde peuvent d’une façon ou d’une autre égaler les biens spirituels que tu m’offres.

Résolution Aujourd’hui je choisirai un de ces trois domaines (l’Evangile, l’Eucharistie ou la Croix) comme moyen de stimuler ma vie spirituelle : cinq minutes de lecture de l’évangile, cinq minutes avec le Christ dans l’Eucharistie, ou cinq minutes en méditant sur la croix.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales