Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 juin 2022 - Saint Louis de Gonzague
Date : mercredi 2 novembre 2005 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

La valeur d’une âme

Saint Matthieu 18, 12-14

Jésus disait à ses disciples : « Que pensez-vous de ceci ? Si un homme possède cent brebis et que l’une d’entre elles s’égare, ne laissera-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres dans la montagne pour partir à la recherche de la brebis égarée ? Et, s’il parvient à la retrouver, amen, je vous le dis : il se réjouit pour elle plus que pour les quatre-vingt-dix-neuf qui ne se sont pas égarées. Ainsi, votre Père qui est aux cieux ne veut pas qu’un seul de ces petits soit perdu. »

Prière d’introduction Seigneur Jésus, j’ai fait l’expérience de la grandeur et de la plénitude de ton amour. Aide-moi à te connaître plus intimement. Aide-moi à être plus reconnaissant particulièrement par ma réponse à ce que tu me demandes.

Demande Seigneur, aide-moi à trouver la place que tu as préparée pour moi dans ton plan. Je veux aimer ma mission plus que toute autre chose.

Points de réflexion

1. Jésus Christ part à la recherche. Il est étonnant que certains, même aujourd’hui, interprètent la mission du Christ comme un jugement, quand en réalité il est venu pour que nous ayons la vie et que nous l’ayons en abondance. Dans cette parabole nous voyons la dimension de l’amour de Dieu. Dans tout l’évangile les rencontres du Christ avec des pécheurs sont marquées par un amour qui cherche à leur donner la vie. Il sauve la femme de Samarie, Zachée, et la femme adultère. Il recherche personnellement chacun jusqu’à ce qu’il le trouve. Et quand il le trouve, il est rempli de joie. Ce qui importe pour le Christ, c’est la miséricorde et non seulement la justice. Il prend les moutons perdus sur ses épaules et les ramène au troupeau.

2. Nous sommes facilement dupes. Le mouton de l’évangile d’aujourd’hui n’avait aucune raison de quitter la bande. Il avait tout ce qu’il lui fallait- de la nourriture, une protection, et de la compagnie -, tout ce qui est requis pour grandir et se développer. Comment expliquer son désir d’errer ? Peut-être a-t-il été attiré par des pâturages apparemment meilleurs et plus verdoyants, ou bien la curiosité ou simplement le désir d’être indépendant. Quoi qu’il en soit, quand il était trop tard pour rentrer seul, il voit qu’il s’était trompé : il n’y avait pas de meilleur pâturage que là où le troupeau se trouvait. Et en plus, il se retrouve seul.

3. Un amour irrationnel. Le berger laisse 99 moutons pour aller chercher un seul mouton perdu. Il y a 99% de chances que quelque chose de dangereux arrivera au troupeau en son absence, mais parce qu’il aime tendrement chacune de ses brebis, le berger prend le risque. Il mettra même sa propre vie en jeu. Il ne se laisse pas découragé par la bêtise du mouton. Même si le mouton a choisi de partir de son plein gré : peu importe. L’erreur était dans le passé ; maintenant leur seul désir est de se retrouver. Comment le berger pourrait-il ne pas partir à la recherche de sa brebis égarée ?

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, tu es venu à ma recherche, poussé par ton amour infini. J’ai honte d’avoir choisi de quitter ton troupeau et de m’éloigner de ton amour. Maintenant je vois combien mon comportement était stupide et sans coeur. Accepte que je revienne à ton amour. Accorde-moi un amour plus ardent pour toi. Fais que mon amour pour toi se concrétise dans mes actions.

Résolution Je reviendrai à une pratique de prière, de piété ou de charité qui m’a aidé à aimer le Christ davantage par le passé et que j’ai laissé de côté.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales