Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 29 juin 2022 - Saint Pierre et Saint Paul
Date : lundi 13 février 2006 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

On veut des preuves !

Saint Marc 8, 11-13

Les pharisiens survinrent et se mirent à discuter avec Jésus : pour le mettre à l’épreuve, ils lui demandaient un signe venant du ciel. Jésus soupira au plus profond de lui-même et dit : « Pourquoi cette génération demande-t-elle un signe ? Amen, je vous le déclare : aucun signe ne sera donné à cette génération. » Puis il les quitta, remonta en barque, et il partit vers l’autre rive.

Prière d’introduction Seigneur, merci de nous transmettre ton évangile et toute la vérité qu’il enseigne. Merci de nous prévenir contre la tentation d’adopter des attitudes et des dispositions contraires à ta volonté. Aide-moi à écouter avec une oreille attentive et être prompt à me corriger.

Demande Seigneur, aide-moi à te servir en vérité.

Points de réflexion

1. La discussion. Les Pharisiens sont décidés à discuter avec Jésus et dès le début de cette rencontre, leur attitude est agressive . J’ai déjà eu cette attitude dans mes relations avec les autres et même avec Dieu. Mais cette attitude est inutile. Elle me voile la vérité. Au lieu d’essayer de trouver la vérité, je me perds en essayant de trouver l’ argument final. Cette approche antagoniste envahit-elle ma prière ? Est-ce que j’essaye parfois de remporter un argument avec Dieu, pensant que s’il est vraiment la Sagesse, il verra les choses à ma manière ?

2. Un soupir qui vient du cœur. Le soupir de Jésus vient du plus profond de son esprit. L’entêtement des Pharisiens le blesse. Est-ce que je suis entêté face à Jésus ? Est-ce que je me rends compte que bien des fois je le blesse, tout comme les Pharisiens ? Est-ce que je suis disposé à changer mon cœur pour l’accepter dans la foi, plutôt que d’ exiger de lui des signes à chaque moment ?

3. Jésus ne peut rien faire. Confronté à l’attitude des Pharisiens, Jésus ne peut rien faire. Ils sont fermés à sa grâce, quoi qu’il dise ou qu’il fasse. Jésus a fait beaucoup de signes pendant son ministère public, pourtant les Pharisiens ne sont pas convaincus. Face à cette situation stérile, Jésus s’en va. Il se rend compte qu’il ne peut rien faire pour changer leur attitude. Est-ce que je me rends compte que quand j’approche Jésus avec une attitude et un esprit fermé- je ne peux pas m’attendre à ce qu’il fasse quoi que ce soit pour moi ?

Dialogue avec le Christ
Seigneur, aide-moi à me rendre compte de mon attitude envers toi et à ne jamais tomber dans la position négative et raisonneuse des Pharisiens. Accorde-moi la grâce d’une humilité profonde de sorte que je m’approche toujours de toi, comme de mon Seigneur souverain.

Résolution Je ferai un effort sincère de pratiquer l’humilité dans ma relation avec le Christ.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales