Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 1er juillet 2022 - Saint Thierry
Date : samedi 6 mai 2006 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Des paroles dures de Jésus

Saint Jean 6, 60-69

Jésus avait dit dans la synagogue de Capharnaüm : « Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle. » Beaucoup de ses disciples, qui avaient entendu, s’écrièrent : « Ce qu’il dit là est intolérable, on ne peut pas continuer à l’écouter ! » Jésus connaissait par lui-même ces récriminations des disciples. Il leur dit : « Cela vous heurte ? Et quand vous verrez le Fils de l’homme monter là où il était auparavant ?... C’est l’esprit qui fait vivre, la chair n’est capable de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et elles sont vie. Mais il y en a parmi vous qui ne croient pas. » Jésus savait en effet depuis le commencement qui étaient ceux qui ne croyaient pas, et celui qui le livrerait. Il ajouta : « Voilà pourquoi je vous ai dit que personne ne peut venir à moi si cela ne lui est pas donné par le Père. » A partir de ce moment, beaucoup de ses disciples s’en allèrent et cessèrent de marcher avec lui. Alors Jésus dit aux Douze : « Voulez-vous partir, vous aussi ? » Simon-Pierre lui répondit : « Seigneur, vers qui pourrions-nous aller ? Tu as les paroles de la vie éternelle. Quant à nous, nous croyons, et nous savons que tu es le Saint, le Saint de Dieu. »

Prière d’introduction Seigneur, je crois en toi. Tu es mon Seigneur et mon Dieu. Tu es ma vie et ma force. Sans toi, je ne peux rien accomplir. Aide moi à te faire confiance et à chercher ton aide en toutes choses. Ouvre mon cœur à faire ta volonté. Là est mon bonheur et mon épanouissement. Sois aujourd’hui avec moi et aide moi à prier.

Demande Seigneur, accrois ma foi en ta présence dans l’Eucharistie et dans ma vie.

Points de réflexion

1. Beaucoup s’en allèrent. A partir de ce moment, beaucoup de ses disciples s’en allèrent et cessèrent de marcher avec lui. Voilà un moment triste de la vie publique de Jésus Christ. Beaucoup de ses disciples l’abandonnent. Nous ne savons qui ils étaient. Peut-être certains d’entre eux l’avaient suivi depuis les premiers jours, alors qu’il était sur le rivage de Lac de Galilée. De combien de miracles avaient-ils été les témoins ? Combien de fois s’étaient-ils assis pour l’écouter ? Ils avaient été assez convaincus pour le suivre, pour quitter leur famille, leurs amis et leur travail. Et puis ils en ont trop entendu. Ils ne pouvaient croire que Jésus leur donnerait sa chair à manger. Ils avaient célébré la Pâques, mais ne pouvaient accepter l’Agneau de Dieu qui enlève les péchés du monde.

2. Que ferez-vous ? Jésus voit ses disciples l’abandonner. Il ne les rappelle pas. Il n’essaie pas d’expliquer ses paroles. Il leur permet de le quitter. Jésus se tourne vers les douze et leur demande : ”Voulez-vous aussi me quitter ?” Voulons-nous quitter Jésus parce que ses paroles sont difficiles et vivre la vérité est difficile ? Est-ce que j’exerce ma foi ? Est-ce que je laisse de la place à Dieu pour être le Seigneur de ma vie ?

3. Il a les paroles de la vie. Pierre parle pour les douze. Nous voyons ici déjà l’existence du groupe apostolique, prédécesseurs de nos évêques. Nous voyons Pierre prendre son rôle de porte-parole. Il semble clair que Pierre ne comprend pas pleinement les paroles du Christ. Cependant il est clair sur une chose ; il veut rester avec Jésus. Son amour pour le Christ est supérieur à ses doutes sur ses paroles. Sa foi prime sa raison. Car la raison ne peut aller que jusqu’à un certain point. Et la foi, l’espérance et l’amour peuvent poursuivre là ou la raison seule s’arrête. L’Eucharistie n’est pas opposé à la raison ; elle est au-dessus. Dieu peut faire ce qu’il veut. Qu’est ce qui peut l’empêcher de venir à nous sous la forme du pain et de se donner à nous sous la forme de la communion ?

Dialogue avec le Christ Seigneur, augmente ma foi. Aide moi à avoir la foi et la vision intérieure de Pierre. Tu as les paroles de vie. Tu es la lumière et la vie de mon âme. Sans toi, je ne suis rien. Ou pourrais-je aller, vers qui puis-je me tourner si ce n’est vers toi ? Tu es mon sauveur et mon Dieu. En toi est le pardon des péchés et la paix de mon âme. Aide moi à te voir, présent dans ma vie. Tu n’es pas loin. Tu ne t’es pas détourné de moi. Tu n’es que bonté.

Résolution Je prierai pour le Saint Père pour qu’il reçoive la lumière et la force pour conduire l’Eglise vers le Christ.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales