Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 juin 2022 - Saint Louis de Gonzague
Date : jeudi 17 août 2006 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Libre pour aimer

Saint Matthieu 18, 21-19, 1

Pierre s’approcha de Jésus pour lui demander : « Seigneur, quand mon frère commettra des fautes contre moi, combien de fois dois-je lui pardonner ? Jusqu’à sept fois ? » Jésus lui répondit : « Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à soixante-dix fois sept fois. En effet, le Royaume des cieux est comparable à un roi qui voulut régler ses comptes avec ses serviteurs. Il commençait, quand on lui amena quelqu’un qui lui devait dix mille talents (c’est-à-dire soixante millions de pièces d’argent). Comme cet homme n’avait pas de quoi rembourser, le maître ordonna de le vendre, avec sa femme, ses enfants et tous ses biens, en remboursement de sa dette. Alors, tombant à ses pieds, le serviteur demeurait prosterné et disait : ‘Prends patience envers moi, et je te rembourserai tout.’ Saisi de pitié, le maître de ce serviteur le laissa partir et lui remit sa dette. Mais, en sortant, le serviteur trouva un de ses compagnons qui lui devait cent pièces d’argent. Il se jeta sur lui pour l’étrangler, en disant : ‘Rembourse ta dette !’ Alors, tombant à ses pieds, son compagnon le suppliait : ‘Prends patience envers moi, et je te rembourserai.’ Mais l’autre refusa et le fit jeter en prison jusqu’à ce qu’il ait remboursé. Ses compagnons, en voyant cela, furent profondément attristés et allèrent tout raconter à leur maître. Alors celui-ci le fit appeler et lui dit : ’Serviteur mauvais ! je t’avais remis toute cette dette parce que tu m’avais supplié. Ne devais-tu pas, à ton tour, avoir pitié de ton compagnon, comme moi-même j’avais eu pitié de toi ?’ Dans sa colère, son maître le livra aux bourreaux jusqu’à ce qu’il ait tout remboursé. C’est ainsi que mon Père du ciel vous traitera, si chacun de vous ne pardonne pas à son frère de tout son cœur. » Jésus avait terminé son discours ; il quitta la Galilée et arriva aux frontières de la Judée par l’autre rive du Jourdain.

Prière d’introduction Seigneur, je viens devant toi aujourd’hui pour te demander la grâce de pardonner à ceux qui m’ont fait du mal. Sème dans mon cœur des graines de miséricorde et d’amour pour que je sois un instrument de guérison et d’unité dans la société.

Demande Seigneur, montre-moi comment avoir un cœur aussi miséricordieux que le tien.

Points de réflexion

1. Nés pour expérimenter. Qui n’a jamais expérimenté une blessure infligée par un autre : membre de la famille, ami, ennemi ? Malheureusement nous souffrons tous des conséquences du péché originel : l’égoïsme. En même temps, cependant, nous avons expérimenté le bienfait du pardon, personnellement ou dans la vie d’autrui. C’est pour expérimenter l’amour de miséricorde et de pardon que nous sommes nés, pour le donner librement ou le recevoir. Plus nous sommes convaincus de cet amour, plus nous en ressentirons le bienfait.

2. Libérez-vous et aimez. Dans l’évangile d’aujourd’hui le Christ invite ses disciples à aimer inconditionnellement. Il leur dit de ne pas pardonner une ou deux fois, mais toujours. L’âme de celui qui ne sait pas pardonner est emprisonnée dans son orgueil. Il ne peut pas vraiment expérimenter l’amour. Si nous nous accrochons à nos blessures, elles finiront par nous détruire. Sans pardon, nos mauvais sentiments grandissent et se durcissent, et nous nous condamnons à vivre avec ressentiment et culpabilité. Nous ne pouvons nous en débarrasser qu’en pardonnant aux autres comme Dieu nous pardonne.

3. Appelés à être divins. Se tromper est humain, pardonner est divin. Saint Jean Chrysostome dit que rien ne nous fait plus ressembler à Dieu que d’être toujours prêt à pardonner. La seule expérience que d’autres ont de Dieu peut être la manière dont ils l’aperçoivent en nous. Il peut y avoir des âmes que nous connaissons qui attendent d’expérimenter l’amour miséricordieux de Dieu par notre démarche vers eux. Est-ce que j’ai du ressentiment envers quelqu’un, ce qui empêche d’autres de voir Dieu à travers moi ? Si oui, je demanderai au Seigneur de me donner le courage de passer outre ce ressentiment et je leur révèlerai aujourd’hui même le don divin de miséricorde.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus merci de me permettre d’apprécier profondément ton amour et ta miséricorde. Aide-moi à t’imiter fidèlement en aimant inconditionnellement. Ne permets jamais au ressentiment de s’installer dans mon cœur. Jésus, doux et humble de cœur, entends ma prière !

Résolution Aujourd’hui je ferai une démarche concrète pour favoriser plus de pardon et d’unité au sein de ma famille et dans mon milieu de travail.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales