Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 29 juin 2022 - Saint Pierre et Saint Paul
Date : mercredi 11 octobre 2006 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

La place de la prière dans notre conversion permanente

Saint Luc 11, 1-4

Un jour, quelque part, Jésus était en prière. Quand il eut terminé, un de ses disciples lui demanda : « Seigneur, apprends-nous à prier, comme Jean Baptiste l’a appris à ses disciples. » Il leur répondit : « Quand vous priez, dites : ’Père, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne. Donne-nous le pain dont nous avons besoin pour chaque jour. Pardonne-nous nos péchés, car nous-mêmes nous pardonnons à tous ceux qui ont des torts envers nous. Et ne nous soumets pas à la tentation.’ »

Prière d’introduction Esprit-Saint aide-moi à accepter tout ce que Jésus me suggérera dans l’Evangile d’aujourd’hui. Ouvre mon coeur à sa voix, éclaire les profondeurs de mon âme et fais que j’abandonne tout pour le suivre.

Demande Seigneur, accorde-moi un vrai esprit de prière. Enseigne-moi par le « Notre Père » à m’enraciner plus profondément dans la prière.

Points de réflexion

1. Les prières traditionnelles nous enseignent les attitudes qu’il convient d’avoir envers Dieu.
Quelle meilleure prière peut-on imaginer que celle que Jésus lui-même nous a enseignée ? Pourtant, le Notre Père est une prière traditionnelle (ou ’vocale’), aux paroles bien définies que nous sommes portés à réciter par coeur, tout simplement. Mais en fait, les prières traditionnelles sont une invitation à méditer, construite de façon à convenir aux commençants. Dans le Notre Père comme dans toutes les prières traditionnelles, nous répétons les phrases qui expriment l’essence d’une juste relation avec Dieu. Que j’aie déjà ou non ces attitudes dans mon coeur, la beauté des prières traditionnelles n’est pas dans ce que nous disons mais dans le comment on les dit. Si nous disons ces mots en essayant de les faire nôtres, si nous conformons nos coeurs aux attitudes qu’elles expriment, alors, petit à petit nous nous formerons un coeur de chrétien, un coeur qui aime Dieu comme il devrait l’aimer.

2. Les prières traditionnelles peuvent changer notre coeur et l’attirer vers Dieu. Quand nous ressentons le désir de nous tourner vers le Seigneur, nous nous rendons assez vite compte que nous avons beaucoup de chemin à faire. En tout cas, c’est le cas de la plupart des gens. Le Notre Père, ainsi que d’autres prières vocales, nous sont d’une aide précieuse. Quand nous nous approchons du Seigneur, nous ne savons pas forcément comment penser en chrétien, ou quelles sont les attitudes du chrétien. Dire le Notre Père du fond du coeur aide à changer notre coeur, à devenir plus semblable au Christ. Il ne faut qu’un court instant pour réciter le Notre Père, mais de temps à autre nous devrions en méditer les paroles. Dire une phrase à la fois, la répéter, ne pas aller plus loin tant que nous n’avons pas le sentiment d’avoir sondé le fond de chaque mot. Une telle méditation peut prendre jusqu’à quinze minutes pour dire un Notre Père mais elle nous aidera à conformer notre coeur. C’est ainsi que l’âme passe de la prière vocale à la prière mentale.

3. Les prières traditionnelles nous aident à combattre les comportements du monde.
Se convertir au Christ suppose un changement de comportements : non plus ceux du monde mais ceux d’un chrétien. Tous les jours, le monde nous propose des attitudes qui sont apparemment bons et que nous sommes en droit de choisir. Mais souvent, ce que le monde propose comme étant bien est nocif. Comment résister ? En répétant sans relâche et en méditant les attitudes chrétiennes. Voilà ce qui arrive en ayant recours aux prières traditionnelles. C’est une façon d’aider le coeur à comprendre et à s’attacher à l’esprit chrétien. Le chrétien qui méprise les prières traditionnelles repousse un instrument puissant de conversion.

Dialogue avec le Christ Bon Jésus, trop souvent je débite mes prières sans réfléchir à ce qu’elles contiennent. J’ai fait peu de cas du don que tu veux me faire. Je ne veux plus le négliger. Je veux tirer tout le profit possible des prières que je dis chaque jour et je veux les dire plus souvent, particulièrement le Notre Père puisque c’est la prière que toi-même tu m’as enseignée.

Résolution Aujourd’hui, je dirai mes prières traditionnelles avec une attention particulière et avec la conviction qu’elles m’instruiront et me conduiront sur un chemin qui m’approche de Dieu.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales