Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 23 juillet 2019 - Saint Apollinaire
Date : samedi 19 juillet 2003 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Connaître le Christ

Saint Matthieu 12, 14-21

Les Pharisiens se réunirent contre Jésus, pour voir comment le faire périr. L’ayant su, Jésus se retira de là. Beaucoup le suivirent et il les guérit tous et il leur enjoignit de ne pas le faire connaître, pour que s’accomplît l’oracle d’Isaïe le prophète : « Voici mon Serviteur que j’ai choisi, mon Bien-aimé qui a toute ma faveur. Je placerai sur lui mon Esprit et il annoncera le Droit aux nations. Il ne fera point de querelles ni de cris et nul n’entendra sa voix sur les grands chemins. Le roseau froissé, il ne le brisera pas, et la mèche fumante, il ne l’éteindra pas, jusqu’à ce qu’il ait mené le Droit au triomphe : en son nom les nations mettront leur espérance. »

Réflexion :

1. Voici mon Serviteur. Les premiers disciples ont peut-être eu l’impression que Jésus, comme n’importe quel autre Rabbi, recherchait gloire et pouvoir. Il a affronté les savants et Il a eu le dernier mot. Les foules l’ont suivi et ont vu qu’Il avait des pouvoirs prodigieux. Par la suite, Il a fait preuve de comportements très particuliers en entrant à l’improviste dans des villes, se retirant pendant 40 jours au désert pour prier seul, ordonnant à quelqu’un qu’Il venait de guérir de ne rien dire à personne… C’est peut-être à ce moment-là que les doutes de Judas Iscariote ont commencé à effleurer son esprit, lui qui voyait en Jésus le libérateur d’Israël.

2. …en son nom les nations mettront leur espérance. Jésus ne cherche pas à satisfaire les ambitions humaines de gloire, de succès et d’honneur. Le véritable sens des gestes de Jésus n’est pas resté caché très longtemps. Jésus n’a pas utilisé son pouvoir de Créateur pour se présenter comme un surhomme. Jésus a voulu être le Bon Pasteur, cherchant inlassablement ses brebis perdues. Il a voulu suivre le chemin le plus difficile, celui du plus grand sacrifice, afin que l’homme puisse découvrir et choisir librement la Vérité.

Prière

Seigneur, je veux Te connaître ; Seigneur, je veux T’aimer ; Seigneur, je veux accomplir Ta divine volonté.

Résolution

Analyser ma relation avec le Christ en me demandant si je cherche à Lui imposer ma volonté, ma façon de faire, ou si, avec simplicité et humilité, j’accepte sa façon de m’inviter à Le suivre.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales