Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 4 décembre 2021 - Sainte Barbe
Date : dimanche 27 juillet 2003 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Cinq pains d’orge et deux poissons

Saint Jean 6, 1-15

Jésus était passé de l’autre côté de la mer de Galilée. Une grande foule le suivait, à la vue des signes qu’il opérait sur les malades. Jésus gravit la montagne et là, il s’assit avec ses disciples. Or la Pâque, la fête des Juifs, était proche. Levant alors les yeux et voyant qu’une grande foule venait à lui, Jésus dit à Philippe : " Où achèterons-nous des pains pour que mangent ces gens ? " Il disait cela pour le mettre à l’épreuve, car lui-même savait ce qu’il allait faire. Philippe lui répondit : " Deux cents deniers de pain ne suffisent pas pour que chacun en reçoive un petit morceau. " Un de ses disciples, André, le frère de Simon-Pierre, lui dit : " Il y a ici un enfant, qui a cinq pains d’orge et deux poissons ; mais qu’est-ce que cela pour tant de monde ? " Jésus leur dit : " Faites s’étendre les gens. " Il y avait beaucoup d’herbe en ce lieu. Ils s’étendirent donc, au nombre d’environ cinq mille hommes. Alors Jésus prit les pains et, ayant rendu grâces, il les distribua aux convives, de même aussi pour les poissons, autant qu’ils en voulaient. Quand ils furent repus, il dit à ses disciples : " Rassemblez les morceaux en surplus, afin que rien ne soit perdu. " Ils les rassemblèrent donc et remplirent douze couffins avec les morceaux des cinq pains d’orge restés en surplus à ceux qui avaient mangé. A la vue du signe qu’il venait de faire, les gens disaient : " C’est vraiment lui le prophète qui doit venir dans le monde. " Alors Jésus, se rendant compte qu’ils allaient venir s’emparer de lui pour le faire roi, s’enfuit à nouveau dans la montagne, tout seul.

Réflexion :

1. Mais... je n’ai que cela, Seigneur."Il y a ici un enfant qui a cinq pains d’orge et deux poissons, mais qu’est-ce que cela pour tant de monde ?" Les quantités n’inquiètent pas Dieu. Ce qui compte à ses yeux, c’est l’intention sincère au moment de réaliser un acte de générosité. Le Seigneur aime que l’on fasse le bien avec beaucoup d’humilité. Nous avons peut-être peu de choses à offrir, mais l’important c’est de l’offrir généreusement et en restant humbles.

2. Qu’est-ce qu’un acte de générosité ? Comment savoir si je fais ou non un acte sincère de générosité ? La générosité, ce n’est pas seulement faire l’aumône, ou donner à manger à celui qui a faim, mais c’est aussi donner un peu de son temps, s’offrir pour une activité, etc. Les occasions de se donner sont innombrables. On peut vérifier l’authenticité du don de soi lorsqu’il nous a vraiment coûté. Que ce soit un peu ou beaucoup. La quantité n’a pas d’importance. Ce qui a du prix, c’est de donner avec joie et amour. Parfois, nous confondons la générosité avec donner quelque chose dont nous n’avons plus besoin. Le véritable don de soi, c’est donner quelque chose de nous-mêmes, quelque chose qui nous coûte.

3. « Aimer, c’est tout donner ». Nous avons l’exemple de ce jeune garçon qui avait pour lui des pains et des poissons. Cependant, il les a tous donnés. La quantité était maigre, l’apôtre s’est même exclamé : "qu’est-ce que cela pour tant de monde !". Malgré tout, c’était tout ce qu’il possédait, et il l’a remis entre les mains du Christ. En le recevant, le Christ n’a pas regardé la quantité. Il a multiplié en abondance ce qu’on lui avait offert, pour que tout le monde puisse manger du don total de ce garçon, qui avait donné tout ce qu’il possédait.—Ainsi, donnons toujours, non pas ce que nous avons en trop, mais ce qu’il nous est difficile de donner. Très souvent, ce qui nous coûte le plus, c’est nous donner nous-mêmes pour rendre les autres heureux. —Comme nous l’a dit le Saint Père dans son message à l’occasion du Carême de cette année, "Le Chrétien doit faire la paix, même quand il se sent victime de celui qui l’a offensé et frappé injustement." Voilà ce qu’est donner le meilleur de nous-mêmes.

Prière

Jésus, doux et humble de cœur, rendez mon cœur semblable au votre.

Résolution

A la lumière de Dieu, analyser la pureté d’intention de mes actions, envers Dieu, envers les autres, et envers moi-même.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales