Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 24 mars 2019 - Sainte Catherine de Suède
Date : samedi 2 août 2003 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Mort de Jean Baptiste

Saint Matthieu 14, 1-12

En ce temps-là, Hérode, prince de Galilée, apprit la renommée de Jésus et dit à ses serviteurs : " Cet homme, c’est Jean le Baptiste ! Le voilà ressuscité des morts : d’où les pouvoirs miraculeux qui se déploient en sa personne ! " Car Hérode avait fait arrêter Jean, l’avait fait enchaîner et mettre en prison, à cause d’Hérodiade, la femme de son frère Philippe. En effet, Jean lui avait dit : « Tu n’as pas le droit de vivre avec elle. » Hérode cherchait à le mettre à mort, mais il eut peur de la foule qui le tenait pour un prophète. Lorsqu’arriva l’anniversaire d’Hérode, la fille d’Hérodiade dansa devant tout le monde, et elle plut à Hérode. Aussi s’engagea-t-il par serment à lui donner tout ce qu’elle demanderait. Poussée par sa mère, elle dit : « Donne-moi ici, sur un plat, la tête de Jean le Baptiste. » Le roi fut contrarié, mais à cause de son serment et des convives, il commanda de la lui donner. Il envoya décapiter Jean dans la prison. La tête de celui-ci fut apportée sur un plat et donnée à la jeune fille, qui l’apporta à sa mère. Les disciples de Jean arrivèrent pour prendre son corps, l’ensevelirent et allèrent en informer Jésus.

Réflexion

La lecture de ce passage ne doit pas nous rendre pessimistes, mais confirmer ce qui est dit dans l’Ancien Testament : "La vie de l’homme sur la terre est une lutte continuelle", devant les embûches du tentateur qui, comme un lion qui rugit, rôde à la recherche de sa proie (1Pi 5,9). Nous devons plutôt le lire avec optimisme. C’est une invitation de l’Esprit Saint à nous retirer dans le désert intérieur de notre âme, là où nous pouvons trouver la paix, retraite agréable de solitude. C’est le lieu approprié pour engager une riche conversation avec le Créateur, un coeur à Coeur, où nous pouvons examiner notre fidélité à la loupe à travers ses paroles silencieuses. Le Christ ne nous demande pas quarante jours et quarante nuits en prière, mais bien notre vie entière. Là, nous pourrons nous dédier à rendre notre amour plus fidèle, qu’elles soient quatre ou cent les tentations de ce lion impétueux qui veut nous dévorer : le monde.Car dialoguer avec Dieu "forme le caractère, ordonne les habitudes, nourrit les vertus, console les affligés, fortifie les faibles et invite tous ceux qui dialoguent avec Lui à L’imiter" (Pie XII).

Prière

Ecoute-nous, Seigneur, et accorde-nous la paix profonde que nous te demandons. Ainsi en te cherchant tous les jours de notre vie, et soutenus par la prière de la Vierge Marie, nous parviendrons sans encombre jusqu’à toi.

Résolution

Rechercher cinq ou dix minutes pour nous mettre en présence de Dieu, dans notre désert intérieur et nous unir à Lui.

***

Nous regrettons de ne pas pouvoir assurer le service des méditations quotidiennes du 3 au 30 août. Nous serons heureux de vous retrouver, toujours plus nombreux, au 1er septembre.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales