Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 4 décembre 2021 - Sainte Barbe
Date : samedi 11 octobre 2003 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Heureux ceux qui gardent la parole !

Saint Luc 11, 27-28

Comme Jésus était en train de parler, une femme éleva la voix au milieu de la foule pour lui dire : « Heureuse la mère qui t’a porté dans ses entrailles, et qui t’a nourri de son lait ! » Alors Jésus lui déclara : « Heureux plutôt ceux qui entendent la parole de Dieu, et qui la gardent ! »

Réflexion

1. « Heureux plutôt ceux qui entendent la parole de Dieu, et qui la gardent ! »
Jésus nous dira la même chose pendant la dernière cène : "Si
vous gardez mes commandements vous resterez dans mon amour". L’Evangile
d’aujourd’hui touche une des fibres les plus sensibles de l’être
humain : sa volonté. Combien de bonnes résolutions, combien de bonnes intentions,
combien de désirs de conversion... et, si peu de réalisations !

2. Dire, parler et promettre, coûte peu. C’est le fait de mettre en pratique,
qui marque la différence entre un homme authentique et un homme superficiel.
Jésus, en nous offrant ce passage de sa vie, nous rappelle nos misères et
nos limitations. De cette façon, il ne veut pas dire que nous devons
être parfaits du jour au lendemain : « Personne n’est bon, sinon Dieu seul. » (Marc 10)
L’évangile parle de ceux qui entendent et gardent la parole de Dieu.
Ces deux actions impliquent un intérêt, un effort et la
générosité nécessaire pour faire partie des siens. Il y aura des chutes, il y aura
des difficultés et des échecs. Mais nous ne sommes pas seuls. Jésus
a été élevé sur la croix pour nous montrer le chemin, pour nous
démontrer qu’il est possible d’écouter et de mettre en pratique la parole de Dieu.

3. Etre chrétien n’est pas un nom, ni une étiquette de magasin.
Etre chrétien signifie être disciple du Christ, prendre le Maître pour modèle.
Ce texte de Saint Luc nous appelle à une cohérence de vie. Il est une
invitation à mettre notre foi en pratique car la foi sans les oeuvres est une
foi morte et, la plus grande de toutes les oeuvres est la charité.

« Peu importe de tomber mille fois, si on aime la lutte et non la chute. Ainsi, le désespoir n’a aucun sens, surtout pour celui qui lutte uni au Christ. L’effort d’une lutte continue peut davantage plaire au Christ que la possession paisible et facile d’une victoire. » (Père Martial Maciel, L.C. le 18 juillet 1975)

Dialogue avec le Christ

Seigneur Jésus, je veux marcher à ta suite. Prends-moi comme un de tes ouvriers ! Je sais que tu ne tiens pas compte de mes faiblesses mais que tu juges mes actions par l’amour que j’y mets. Accorde-moi la grâce de savoir vivre la charité, de me relever de mes chutes, et de témoigner de la foi autour de moi..

Résolution

Mettre en pratique une action charitable concrète.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales