Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 novembre 2021 - Saint Jacques de la Marche
Date : lundi 13 octobre 2003 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Quelle est la mesure de ma générosité ?

Saint Luc 11, 29-32

Comme la foule s’amassait, Jésus se mit à dire : « Cette génération est une génération mauvaise : elle demande un signe, mais en fait de signe il ne lui sera donné que celui de Jonas. Car Jonas a été un signe pour les habitants de Ninive ; il en sera de même avec le Fils de l’homme pour cette génération. Lors du Jugement, la reine de Saba se dressera en même temps que les hommes de cette génération, et elle les condamnera. En effet, elle est venue de l’extrémité du monde pour écouter la sagesse de Salomon, et il y a ici bien plus que Salomon. Lors du Jugement, les habitants de Ninive se lèveront en même temps que cette génération, et ils la condamneront ; en effet, ils se sont convertis en réponse à la proclamation faite par Jonas, et il y a ici bien plus que Jonas. »

Réflexion

1. « Cette génération est une génération mauvaise : elle demande un signe ».
Malgré toutes les preuves de son amour que Dieu m’a données dans
le passé, et toutes celles qu’il continue à me donner aujourd’hui, je perds de vue facilement
la présence de Dieu. Je me laisse égarer par ma sensibilité, par le fait que je ne vis pas un bonheur sans nuages,
ou que je n’ai pas un sens d’accomplissement.
Le Seigneur me met à l’épreuve. Il veut me sevrer de
ma susceptibilité. Il veut que je me tienne debout avec la foi comme appui.

2. Ceci exige de la générosité. Dieu m’invite à
ressentir son absence, afin de renforcer ma foi en sa présence. Je
dois être ouvert à recevoir son amour de la manière dont il veut
l’exprimer. Je dois affermir mon coeur de sorte que Dieu puisse me
traiter comme il veut, au lieu de l’obliger à répondre à
mes caprices. Comment
supporter une telle abnégation ? Nous y parviendrons en approfondissant notre amour pour
le Christ et pour notre mission chrétienne. Notre amour nous poussera à
nous donner totalement à notre vocation, avec plus de
générosité et plus de disponibilité, parce que le monde a besoin de
nous, le Christ a besoin de nous et l’Eglise a besoin de nous.

3. Soyons généreux. Comment augmenter notre générosité ? Pour commencer, il faut comprendre que le fait d’être
baptisé est une vocation. C’est une invitation spéciale que Dieu me fait
par amour. Pour grandir dans
l’amour, nous devons étendre notre connaissance du Christ et
de nos engagements baptismaux. Essayons
également de renforcer notre foi afin de comprendre pourquoi le
Christ nous a choisis pour faire partie de son Eglise. Essayons de devenir
un avec l’Eglise et avec notre mission à l’intérieur de l’Eglise. Rappelons-nous que l’Eglise
veut que nous avancions vers notre complet épanouissement, voulue par Dieu depuis toute éternité.

Dialogue avec le Christ

Seigneur, ouvre mon coeur pour que je comprenne de manière surnaturelle ce que tu veux pour ma vie.
Aide-moi à répondre à ton amour par un amour passionné qui se traduit par un engagement apostolique généreux.

Résolution

Réfléchir à ce que Dieu a fait pour moi dans
ma vie et comment je peux me donner de manière plus généreuse.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales