Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 6 décembre 2021 - Saint Nicolas
Date : jeudi 16 octobre 2003 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Nous aurons des comptes à rendre

Saint Luc 11, 47-54

Jésus disait aux docteurs de la Loi : « Malheureux êtes-vous, parce que vous bâtissez les tombeaux des prophètes, alors que vos pères les ont tués. Ainsi vous témoignez que vous approuvez les actes de vos pères, puisque eux, ils ont tué les prophètes, et vous, vous bâtissez leurs tombeaux. C’est pourquoi la Sagesse de Dieu elle-même a dit : Je leur enverrai des prophètes et des apôtres, ils tueront les uns et en persécuteront d’autres. Ainsi cette génération devra rendre compte du sang de tous les prophètes qui a été versé depuis la création du monde, depuis le sang d’Abel jusqu’au sang de Zacharie, qui a péri entre l’autel et le sanctuaire. Oui, je vous le déclare : cette génération devra en rendre compte. Malheureux êtes-vous, docteurs de la Loi, parce que vous avez enlevé la clé de la connaissance ; vous-mêmes n’êtes pas entrés, et ceux qui essayaient d’entrer, vous les en avez empêchés. » Après que Jésus fut parti de là, les scribes et les pharisiens se mirent à lui en vouloir terriblement, et ils le harcelaient de questions ; ils étaient à l’affût pour s’emparer d’une de ses paroles.

Réflexion

1. La colère de Jésus est explosive. Ce serait une erreur d’imaginer que Jésus a
prononcé ces mots timidement, alors qu’ils visent à briser les
cœurs endurcis des Pharisiens. On peut imaginer le Christ brandissant un poing serré en leur avertissant : " cette génération devra rendre compte du sang versé par tous les prophètes ! » C’est là la plénitude et la richesse du Christ : être doux avec ceux qui
s’ouvrent à lui, et être ferme avec l’homme qui ferme son coeur à l’invitation d’amour que Dieu lui fait.

2. Nous devons ressentir l’ardeur du Christ. Faire partie de l’Eglise n’est pas la même chose qu’adhérer à un club de santé. Nous devons nous sentir profondément touchés par son enseignement, concernés par son action et interpellé par son exhortation à la générosité. Le Seigneur ne s’est pas contenté de nous laisser nous débrouiller seuls : il nous a donné une mère, l’Eglise. Son Esprit a inspiré de nombreux mouvements et communautés pour nous aider dans notre travail apostolique, nous enseigner, et nous soutenir dans notre marche vers la sainteté.

3. Cette génération devra en rendre compte. Notre
amour pour Jésus-Christ doit être vivant : il me demande d’être responsable non seulement pour moi-même et pour ma famille, mais aussi
pour mes contemporains. Bien que je ne puisse rien faire par mes seuls efforts, je peux faire de grandes choses pour les âmes, à
travers le charisme de l’Eglise et en participant à ses œuvres.
Cet appel me vient directement du Christ. C’est lui qui me demande avec force, de faire tout ce que je peux durant le
peu de temps que dure ma vie terrestre.

Dialogue avec le Christ

Apprends-moi à t’aimer dans le concret de ma vie. Accorde-moi un grand zèle apostolique pour entreprendre de grandes
choses pour Toi et pour sauver les âmes.

Résolution

Analyser mon dévouement apostolique et voir ce que je peux faire pour être plus efficace.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales