Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 26 mai 2017 - Saint Philippe Neri
Date : lundi 5 janvier 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Une grande lumière s’est levée

Matthieu 4, 12-17 ; 23-25

Quand Jésus apprit l’arrestation de Jean Baptiste, il se retira en Galilée. Il quitta Nazareth et vint habiter à Capharnaüm, ville située au bord du lac, dans les territoires de Zabulon et de Nephtali. Ainsi s’accomplit ce que le Seigneur avait dit par le prophète Isaïe : Pays de Zabulon et pays de Nephtali, route de la mer et pays au-delà du Jourdain, Galilée, toi le carrefour des païens : le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière. Sur ceux qui habitaient dans le pays de l’ombre et de la mort, une lumière s’est levée. A partir de ce moment, Jésus se mit à proclamer : « Convertissez-vous, car le Royaume des cieux est tout proche. » Jésus, parcourant toute la Galilée, enseignait dans leurs synagogues, proclamait la Bonne Nouvelle du Royaume, guérissait toute maladie et toute infirmité dans le peuple. Sa renommée se répandit dans toute la Syrie et on lui amena tous ceux qui souffraient, atteints de maladies et de tourments de toutes sortes : possédés, épileptiques, paralysés ; et il les guérit. De grandes foules le suivirent, venues de la Galilée, de la Décapole, de Jérusalem, de la Judée, et de la Transjordanie.

Réflexion

1. A partir de ce moment, Jésus se mit à proclamer : « Convertissez-vous, car le Royaume des cieux est tout proche. » Le Christ est venu pour nous libérer. Il est venu nous libérer notamment de l’esclavage du péché. Il est venu pour nous montrer, par l’exemple de sa vie, le chemin du Ciel. Il nous a envoyé son Esprit Saint pour illuminer notre conscience et Il nous a donné les sacrements comme moyens d’obtenir la grâce requise pour y arriver.

2. « Dans le Christ, nous trouvons le modèle le plus achevé de toutes les vertus, l’objet des complaisances du Père céleste. C’est seulement en ressemblant au Christ que nous plairons à Dieu notre Seigneur et nous vivrons pleinement les exigences de notre vocation chrétienne. » (lettre du Père Maciel, L.C. le 30 août1965). Nous garderons le cap si nos yeux restent fixés sur le Christ. Chaque jour nous devons renouveler notre désir et notre décision de suivre le chemin qu’Il nous propose. Nous voyageons le long de ce chemin avec le Christ. Par la suite nous n’aurons plus à lutter quotidiennement pour Le suivre, car nous serons enfin avec Lui au ciel et pour toujours.

3. Vaincre le péché et imiter le Christ est impossible sans une vie de prière profonde et constante. « La prière peut vraiment changer votre vie. Car elle détourne votre attention de vous-mêmes et dirige votre esprit et votre cœur vers le Seigneur. Si nous faisons que de nous regarder, avec nos limitations et notre péché, nous nous laissons aller rapidement à la tristesse et au découragement. Mais si nous maintenons nos yeux fixés sur le Seigneur, alors nos cœurs se remplissent d’espoir, nos esprits baignent dans la lumière de la vérité, et nous arrivons à la connaissance de la plénitude de l’évangile avec toute sa promesse de vie." (JPII, La Nouvelle-Orléans, 1987). Cette force de libération de la grâce de Dieu est liée à l’intensité de notre vie de prière. En effet, la grâce de Dieu est un élément essentiel à notre recherche de sainteté. Comme un feu doit être continuellement nourri du bois frais, ainsi nos cœurs ont besoin d’être continuellement alimentés de la grâce de Dieu.

Dialogue avec le Christ

Seigneur Jésus, je te prie de m’aider à te ressembler de plus en plus chaque jour. Aide-moi à me rendre compte que cette transformation se produira seulement par une relation constante et intime avec toi dans la prière.

Résolution

En ce début d’année, revoir mon horaire quotidien et y insérer une plus grande place pour la prière.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales