Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 14 mai 2021 - Saint Matthias
Date : lundi 24 mai 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

J’ai vaincu le monde

Saint Jean 16, 29-33

A l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il parlait à ses disciples. Ceux-ci lui disent alors : « Voici que tu parles ouvertement, sans employer de paraboles. Maintenant nous savons que tu sais toutes choses, et qu’il n’y a pas besoin de t’interroger : voilà pourquoi nous croyons que tu es venu de Dieu. » Jésus leur répondit : « C’est maintenant que vous croyez ! L’heure vient - et même elle est venue - où vous serez dispersés chacun de son côté, et vous me laisserez seul ; pourtant je ne suis pas seul, puisque le Père est avec moi. Je vous ai dit tout cela pour que vous trouviez en moi la paix. Dans le monde, vous trouverez la détresse, mais ayez confiance : moi, je suis vainqueur du monde. »

Prière d’introduction Prière d’introduction Seigneur, je te remercie pour ce nouveau jour, et pour l’occasion d’être ici avec toi dans la prière. J’attends avec impatience ce dialogue intime avec toi, et je te demande d’ouvrir mon coeur et mon esprit pour écouter et pour suivre aujourd’hui ton plan pour moi.

Pétition Seigneur, tu me demandes de ne pas avoir peur et de te faire confiance, mais ma nature est faible et je mets souvent trop de confiance en mes propres forces et pas assez en ton amour. Augmente ma confiance en toi et ne me permets jamais de douter que ta grâce me suffit.

Réflexion

1. Pourquoi avons-nous peur ? "Ayez confiance ! " La crainte peut conditionner la liberté de choix et mener aux décisions contraires à nos convictions. Comment puis-je surmonter la peur ? Jésus lui-même montre la manière de maîtriser cet instinct, profondément enraciné dans la nature humaine. La manière se trouve en découvrant l’amour personnel de Dieu pour chacun — en découvrant le soin affectueux avec lequel il suit ses enfants même dans les événements les plus insignifiants de la vie. Fort de cette découverte, l’homme ne se sent plus seul ; il sait qu’il peut s’abandonner avec une confiance totale à la sagesse providentielle d’un Père qui ne permet jamais le mal à moins que ce ne soit pour un plus grand bien. Saisissons la puissance de la grâce de Dieu et l’intérêt personnel que le Christ a pour chacun de nous ! Le Christ est notre vrai ami et il ne nous abandonnera jamais, il ne nous laissera jamais tomber et ne nous éprouvera jamais au-delà de nos forces.

2. "Je sais en qui j’ai mis ma foi ". Cette citation de saint Paul (2 Timothée 1:12) était la devise et la force de son apostolat. Bien qu’il ait été doué de qualités humaines extraordinaires et d’une préparation intellectuelle solide, Paul savait que sans l’aide de la grâce de Dieu il ne tirerait aucun fruit de son apostolat. Saint Paul avait beaucoup à craindre, "la fatigue, je l’ai connue ; la prison ; les coups ; le danger de mort, très souvent. Cinq fois, j’ai reçu des Juifs les trente-neuf coups de fouet ; trois fois, j’ai subi la bastonnade ; une fois, j’ai été lapidé ; trois fois, j’ai fait naufrage et je suis resté vingt-quatre heures perdu en mer. ... "(2 Cor11:23-26). Cependant, il savait que Dieu ne le laisserait jamais tomber. Il avait confiance en la grâce de Dieu qui lui donnerait la force de supporter n’importe quelle tentation, épreuve ou difficulté ; et qu’à la fin, il serait victorieux.

3. Quitter notre « zone de confort » ! " Prêcher l’Évangile a toujours supposé prendre un gros risque. Aujourd’hui encore. Être apôtre signifie risquer de
perdre son prestige et sa renommée, et même perdre sa vie,
sortir de son confort personnel et ne pas craindre d’être taxé
de fou ou de visionnaire. Mais l’apôtre ne doit pas s’inquiéter
de tout cela, il sait qu’il court un risque mais il est sûr de ce
qu’il gagne." (« Ma Vie, c’est le Christ » de J. Colinas, n.149). Comme apôtres du Christ, nous ne pouvons pas permettre la crainte de paralyser nos efforts. Notre famille, nos amis, nos collègues de travail, et toutes les personnes qui nous entourent dans la vie sont des âmes qui doivent être touchées par le message du Christ. Le temps est court et il y a une vraie urgence à sortir pour évangéliser ces âmes pour le Christ... avec notre prière et particulièrement avec notre amour. En fin de compte, ce qui importera vraiment, c’est ce que nous avons fait pour le Christ et pour les autres.

Dialogue avec le Christ Jésus-Christ, je tends naturellement à éviter la croix. Or, dans ta Providence, tu m’as donnée cette croix comme moyen sûr pour arriver à la sainteté et pour donner beaucoup de fruit. Aide-moi à ne pas craindre, mais à embrasser ma croix. Aide-moi à suivre tes inspirations, espérant qu’avec ta grâce, j’émergerai victorieux de la bataille. Je t’aime Seigneur ; remplis mon coeur de ta grâce afin de t’aimer davantage !

Résolution J’aurai une plus grande ardeur en accomplissant mes engagements apostoliques.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales