Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 18 septembre 2019 - St Joseph de Cupertino
Date : mercredi 30 juin 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Persévérance au milieu du danger

Saint Matthieu 24, 4-13

Jésus disait à ses disciples : « Prenez garde que personne ne vous égare. Car beaucoup viendront sous mon nom, en disant : ’C’est moi le Messie’, et ils égareront bien des gens. Vous allez entendre parler de guerres et de rumeurs de guerre. Attention ! ne vous laissez pas effrayer, car il faut que cela arrive, mais ce n’est pas encore la fin. On se dressera nation contre nation, royaume contre royaume ; il y aura çà et là des famines et des tremblements de terre. Or tout cela n’est que le début des douleurs de l’enfantement. On vous livrera aux tourments, on vous tuera, vous serez détestés de toutes les nations à cause de mon Nom. Alors beaucoup succomberont ; ils se livreront les uns les autres, se haïront les uns les autres. Quantité de faux prophètes se lèveront, et ils égareront bien des gens. A cause de l’ampleur du mal, la charité de la plupart des hommes se refroidira. Mais celui qui aura persévéré jusqu’à la fin, celui-là sera sauvé. »

Prière d’introduction
Merci, Seigneur, du don de ce nouveau jour. Merci du don de l’espérance qui me donne la certitude de ta présence et de ton amour. Tu es infiniment compatissant et tu es fidèle à chacune de tes promesses.

Pétition
Seigneur Jésus, aide-moi à être une lumière d’espoir pour ceux qui m’entourent.

Réflexion

1. En terrain miné. Déception, guerres, désastres naturels, persécutions et mort : le Christ dépeint ici une situation difficile pour les siens. A travers l’histoire, ceux qui restent fidèles à leur mission de coopérer au salut du monde ont été confrontés à des difficultés immenses. Les premiers martyres de Rome nous le montrent.. Notre christianisme ne peut pas être confortable et tiède. Jésus-Christ a vaincu le monde par le don de lui-même à Dieu et aux autres au milieu de circonstances terribles. Pourtant le Christ entre dans la bataille avec paix et confiance car il sait que le sacrifice en vaut la peine. Ses yeux sont fixés sur le Père pendant qu’il se donne pour notre salut.

2. L’espérance conquiert le monde. "Celui qui persévère jusqu’à la fin sera sauvé." Nous combattons avec les armes de la charité, de la foi et de l’espérance. Le Christ nous a promis la victoire, mais la victoire vient si nous l’imitons, malgré la résistance de notre esprit et la fatigue d’efforts constants. La jeune sainte Thérèse de Lisieux a eu une vision de diables s’enfuyant loin d’elle par crainte du bien qu’elle faisait par sa fidélité à la vie de la grâce et son abandon à la volonté de Dieu pour le salut des âmes. Le monde n’est pas le même quand nous agissons en tant que vrais chrétiens. La puissance de nos vies unies au Christ dans la prière et l’action gagne beaucoup d’âmes pour le Père et les arrache au pouvoir du mal. Nous devons grandir en espérance : le Seigneur est fidèle à ses promesses.

3. La crise des saints. Pourquoi le monde s’éloigne-t-il de plus en plus du Christ ? Une des raisons est que nous, les catholiques, ne vivons pas notre foi. Est-ce que ma relation avec le Christ est une simple formalité qui m’assure une sécurité spirituelle, mais qui n’est qu’un sédatif pour ma conscience ? Est-ce que je me contente de "rien faire de trop mauvais" ? Les chrétiens anonymes ne convainquent pas le monde moderne du message de l’évangile. Les lâches ne changent pas l’histoire pour le mieux. Seuls les chrétiens qui vivent leur foi courageusement et qui travaillent à contre courant change le monde. La crise de notre monde moderne est due au manque de saints. Le Christ nous met au défi d’être de vrais saints. Quel est l’aspect de ma foi que je peux vivre aujourd’hui et qui va à l’encontre de mes tendances de confort et d’anonymat ?

Dialogue avec le Christ Seigneur, tu n’es pas venu pour apporter la paix au monde mais la contradiction. Aide-moi à m’impliquer avec courage dans la bataille spirituelle pour le salut des âmes. Je ne craindrai ni les difficultés, ni la résistance de mes propres faiblesses ni le manque de fruit apparent. Que j’apprenne à mettre mon espoir en toi. Aide-moi à vivre ce jour avec le rayonnement de la joie et en faisant l’effort d’être un vrai témoin de ma foi.

Résolution Je vivrai ce jour en souriant avec confiance, et je ferai un effort particulier pour vivre l’aspect de ma foi qui me demande le plus de courage.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales