Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 24 mars 2019 - Sainte Catherine de Suède
Date : dimanche 28 novembre 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Vous ne connaissez pas le jour où le Seigneur viendra

Saint Matthieu 24 , 37-44

Jésus parlait à ses disciples de sa venue : « L’avènement du Fils de l’homme ressemblera à ce qui s’est passé à l’époque de Noé. A cette époque, avant le déluge, on mangeait, on buvait, on se mariait, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche. Les gens ne se sont doutés de rien, jusqu’au déluge qui les a tous engloutis : tel sera aussi l’avènement du Fils de l’homme. Deux hommes seront aux champs : l’un est pris, l’autre laissé. Deux femmes seront au moulin : l’une est prise, l’autre laissée. Veillez donc, car vous ne connaissez pas le jour où votre Seigneur viendra. Vous le savez bien : si le maître de maison avait su à quelle heure de la nuit le voleur viendrait, il aurait veillé et n’aurait pas laissé percer le mur de sa maison. Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra. »

Prière d’introduction Seigneur Jésus, permets-moi de passer ces quelques minutes dans un dialogue de prière avec toi. Aide-moi à mettre de côté tous mes soucis afin d’utiliser ce temps de l’Avent pour me préparer à ta venue.

Pétition Mon Dieu, chaque jour tu fais une apparition inattendue dans ma vie. Aide-moi à être attentif de sorte que je puisse te reconnaître à ton passage.

Points de réflexion

1. Soyons prêts ! Souvent des événements se produisent sans que nous ne soyons ni prévenus ni préparés. Combien de fois la date d’anniversaire d’un ami nous a- telle échappée par inadvertance ? Il y a un événement qui doit être marqué en "gras" sur notre calendrier : c’est l’avènement de Jésus-Christ. Jésus va vraiment venir pour chercher des cœurs où il pourra faire sa demeure. Le danger d’être pris par surprise est plus grand qu’il ne semble, de prime abord. Comme les personnes du récit de l’évangile d’aujourd’hui, la routine peut s’installer dans notre vie. Le tourbillon de chaque jour peut nous cacher la présence du Christ. Y a-t-il des aspects de ma vie que je ne voudrais pas que Jésus connaisse ? Y a-t-il des personnes que j’ai du mal à supporter ? Qu’est-ce que je dois changer dans ma vie de sorte que Jésus soit un invité bien reçu à chaque moment de ma journée ?

2. Jésus vient. L’Eglise nous offre ces quarante jours de l’Avent pour nous préparer à la naissance du Sauveur. Mais le Christ ne vient pas seulement une fois par an à Noël. Comme notre pape Jean Paul II le précise constamment : le "Christ hier, aujourd’hui et pour toujours." Le Christ est venu dans son incarnation, et il est encore présent avec nous dans l’Ecriture et dans le Saint Sacrement. Jésus vient également à nous, caché, dans notre voisin démuni. Soyons attentifs afin de le reconnaître et de le servir en vivant la charité. Est-ce que je perçois l’incarnation comme le plus grand don de Dieu le Père à l’humanité ? Est-ce que je me rends compte que la réalisation des paroles de Jésus, "Je suis avec vous jusqu’à la fin du temps" trouvent leur réalisation dans l’Eucharistie ? Ai-je un grand amour pour le Christ dans le Saint Sacrement ? Est-ce que je cultive un désir ardent de le recevoir
dignement ?

3. Suis-je prêt à l’accueillir ? L’Avent est déjà là et la célébration de la naissance de Jésus- Christ est toute proche. Comme nos cœurs désirent ardemment la joie et la paix promises par les anges en la nuit bénie de la naissance de Jésus ! Cette année, Jésus trouvera-t-il un endroit pour naître ? Comme au premier Noël, ira t’il de porte-à-porte, cherchant un endroit où se reposer. Peut-être, comme lors du premier Noël, y aura t’il des maisons où il n’y aura pas de place pour lui. Peut-être seront-elles trop accaparées par les soucis de la fête. Cependant, alors que tous les manoirs et les palais seront peut-être pleins, il y aura d’autres endroits plus humbles, prêts à accueillir le Christ : des cœurs simples brûlants d’amour. Offrons à Jésus notre cœur ; laissons la porte entre ouverte et il trouvera son chemin pour y entrer.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, je sais que je ne suis pas digne du grand amour que tu me portes. Les soucis du moment m’envahissent jusqu’à parfois me faire oublier le plus important. Quand tu frappes à ma porte ce Noël, je veux être éveillé avec ma lampe à la main, prêt à te recevoir dans mon cœur.

Résolution J’arriverai cinq minutes en avance à la messe afin de préparer mon âme à recevoir Jésus dans l’Eucharistie.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales