Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 juin 2022 - Saint Louis de Gonzague
Date : lundi 24 janvier 2005 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Si un royaume se divise...

Saint Marc 3, 22-30

Les scribes, qui étaient descendus de Jérusalem, disaient : « Il est possédé par Béelzéboul ; c’est par le chef des démons qu’il expulse les démons. » Les appelant près de lui, Jésus disait en parabole : « Comment Satan peut-il expulser Satan ? Si un royaume se divise, ce royaume ne peut pas tenir. Si une famille se divise, cette famille ne pourra pas tenir. Si Satan s’est dressé contre lui-même, s’il s’est divisé, il ne peut pas tenir ; ce en est fini de lui. Mais personne ne peut entrer dans la maison d’un homme fort et piller ses biens, s’il ne l’a d’abord ligoté. Alors seulement il pillera sa maison. Amen, je vous le dis : Dieu pardonnera tout aux enfants des hommes, tous les péchés et tous les blasphèmes qu’ils auront faits. Mais si quelqu’un blasphème contre l’Esprit Saint, il n’obtiendra jamais le pardon. Il est coupable d’un péché pour toujours. » Jésus parla ainsi parce qu’ils avaient dit : « Il est possédé par un esprit impur. »

Prière d’introduction Seigneur, merci pour ce nouveau jour. Merci pour la lumière de ta parole. Je crois que tu es le vrai Dieu. Je crois que, par ta parole et par tes actions dans ma vie, tu cherches le meilleur pour moi.

Pétition Seigneur, aide-moi à voir à quel moment et de quelle manière j’essaye d’échapper à ta lumière. Envoie ta grâce pour ouvrir mon coeur et pour permettre à ta lumière et à ton amour de me pénétrer et d’exiger le meilleur de moi.

Points de réflexion

1. Que nous sommes lent ! Parfois il se produit que, puisque nous ne voulons pas faire ce que le Christ dit, nous inventons toutes sortes d’excuses pour tenter de prouver que ce n’est pas la volonté de Dieu. "Comment puis-je voir le Christ en cette personne ?" "Comment cela peut-il être la volonté de Dieu que je fasse telle ou telle chose alors que cela apportera des difficultés et des souffrances ?" Les Pharisiens ont inventé des mensonges ridicules au sujet de Jésus. Sommes-nous vraiment différents des Pharisiens ? Parfois nous nous sentons menacés par le Christ. Nous pensons qu’il va nous détrôner en tant que le responsable de nos vies. Nous allons même jusqu’à soupçonner ceux qui essayent de nous aider à voir la volonté de Dieu (nos parents, notre conjoint, nos enfants, peut-être même le Saint Père ...). Quand nous refusons consciemment de convertir un aspect de notre vie, nous pouvons devenir méchant, et aussi très stupide, illogique, et incohérent.

2. Un sombre avertissement "... si quelqu’un blasphème contre l’Esprit Saint, il n’obtiendra jamais le pardon. Il est coupable d’un péché pour toujours." Un coeur peut se figer dans un manque de confiance envers le Christ. Un coeur qui pense qu’il a toujours raison nie la vérité. Un coeur peut même se figer dans la haine de Dieu. C’est alors la mort certaine. Et cette mort peut arriver furtivement dans nos vies. Notre manque de confiance. Notre manque de foi. Notre manque de charité. Notre refus de nous séparer définitivement du mal.

3. Le Christ donne la lumière. Jésus arrête nos excuses d’un simple mot. Il nous montre notre immense pauvreté. Il nous prouve qu’il lit dans nos coeurs et qu’il voit notre manque de sincérité. Mais sa lumière n’est pas censée nous torturer. Elle est là pour nous inviter à revenir à nos sens. C’est une invitation à utiliser notre intelligence et notre coeur pour faire le bien. Jésus nous aide à discerner ce qui vient de Dieu et ce qui vient du diable dans nos attitudes. Un contact constant, quotidien avec le Christ dans l’évangile, dans la prière, au cours de notre examen de conscience, dans l’Eucharistie, imprègne nos coeurs de la vraie sagesse, d’un instinct qui nous guide vers la volonté de Dieu. Le contact fréquent avec le Christ dans le sacrement de la réconciliation contribue au discernement et à la conversion constante.

Dialogue avec le Christ Seigneur, fais que je me souvienne que tu m’appelles à grandir parce que tu m’aimes. Tu m’appelles à être comme toi. Seigneur, je crois. Viens au secours de mon incroyance. Jésus, j’ai confiance en toi. Viens à mon secours.

Résolution Aujourd’hui je ferai de mon mieux pour ne pas refuser à Jésus l’exercice d’une vertu à laquelle je résiste souvent.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales