Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 1er juillet 2022 - Saint Thierry
Date : mardi 20 septembre 2005 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Nous aussi nous voulons voir Dieu

Saint Luc 8, 19-21

La mère et les frères de Jésus vinrent le trouver, mais ils ne pouvaient pas arriver jusqu’à lui à cause de la foule. On le fit savoir à Jésus : « Ta mère et tes frères sont dehors, et ils désirent te voir. » Il leur répondit : « Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui entendent la parole de Dieu, et qui la mettent en pratique. »

Prière d’introduction Je viens à toi dans la prière, Seigneur, parce que je veux te voir, t’entendre et surtout, faire ta volonté. Tu connais ma faiblesse, tu sais combien je suis las par moments et comme je peux être lent à faire ce que tu me demandes. Viens au secours de mon manque de foi et d’amour afin que par cette prière cette rencontre avec toi me transforme. Je viens à toi en espérant te plaire. Fais de moi ce qu’il te plaira.

Demande Seigneur, aide-moi à bien vivre cette prière, à faire tout ce que je peux pour te satisfaire. Fais que j’entende ta parole et que je la vive.

Points de réflexion

1. « Nous voulons voir Dieu ». Aujourd’hui, tout comme il y a 2 000 ans, les hommes veulent voir le visage de Dieu. Chacun pour sa propre raison : une guérison - comme Bartimée, l’aveugle de Jéricho qui appelait Jésus par ses cris jusqu’à ce qu’il prenne pitié de lui et le guérisse (Mc10, 46-52) - ou comme Zachée qui à cause de sa petite taille avait grimpé dans un sycomore pour voir Jésus (Lc 19,2-10) . D’autres voulaient le voir et l’entendre près du lac de Génésareth (Lc 5,1-10), d’autres, par amour, pour prendre soin de lui - comme la Vierge Marie et Marie Madeleine (Mc 15,41) .
« La contemplation du visage du Christ ne peut que nous renvoyer à ce que la Sainte Écriture nous dit de lui, elle qui est, du début à la fin, traversée par son mystère, manifesté de manière voilée dans l’Ancien Testament, pleinement révélé dans le Nouveau Testament, au point que saint Jérôme affirme avec vigueur : « L’ignorance des Écritures est l’ignorance du Christ lui-même ». En restant ancrés dans l’Écriture, nous nous ouvrons à l’action de l’Esprit, qui est à l’origine de ces écrits, et au témoignage des Apôtres, qui ont fait la vivante expérience du Christ, le Verbe de vie, qui l’ont vu de leurs yeux, entendu de leurs oreilles, touché de leurs mains . » (Jean Paul II, Novo Millenio Ineunte, n°17)

2. Il n’est pas si facile d’atteindre le Christ. « Ils ne pouvaient pas l’atteindre à cause de la foule. » Bien que nous cherchions le Christ avec la plus pure intention, il n’est pas toujours facile de l’atteindre. Il surgira des obstacles en route, il faut s’y attendre. Satan, par le péché, essaie toujours de nous séparer de Dieu, nous mettant même au coeur la crainte de la confession qui nous remettrait en état .de grâce avec Dieu. Le monde aussi essaie de nous éloigner de Dieu le plus possible, nous présentant mille distractions, divertissements pour nous faire oublier la prière, la réflexion et la conversion. Sans compter que nous sommes souvent peu disposés à la prière, au service du prochain et à une vie vertueuse. Le meilleur d’entre nous peut être dépassé par la paresse et l’indolence. « Je sais que le bien n’habite pas en moi, je veux dire dans l’être de chair que je suis. En effet, ce qui est à ma portée, c’est d’avoir envie de faire le bien, mais non pas de l’accomplir. Je ne réalise pas le bien que je voudrais, mais je fais le mal que je ne voudrais pas. » (Rm 7,18-19) Face à ces difficultés, ayant pourtant au coeur le désir de voir le Christ, qu’allons-nous faire ? Nous appellerons le Christ et nous le supplierons d’avoir pitié de nous, comme tant d’autres le long de l’histoire : comme Bartimée : » Fils de David, aie pitié de moi ! » ou comme saint Paul : « Quel homme malheureux je suis ! Qui me délivrera de ce corps qui appartient à la mort ? »(Rm 7,24)

3. Jésus renvoie-t-il ses meilleurs amis ? Ce qui compte pour Jésus, ce sont « ceux qui écoutent sa parole et qui la mettent en pratique. » Il est venu pour nous enseigner et pour sauver tout homme. Et contrairement aux apparences, cela n’exclut ni sa mère ni ses proches parents. Cela ne les abaisse pas mais plutôt les élève,- et nous aussi,- à un degré d’intimité plus fort que les liens du sang. Voilà la grandeur et la beauté de l’amour de Dieu : il appelle chacun de nous à une intimité et à une dignité plus grandes avec lui.

Dialogue avec le Christ Seigneur, je veux voir ta face dans tous les événements de ce jour. Ecarte de mon chemin tous mes ennemis et ma tiédeur spirituelle. Guéris ma cécité, toi seul peut me guérir. Sans toi, je ne peux rien faire de bien. Merci, Seigneur, pour l’amour et la miséricorde infinis que tu me manifestes. Je ne suis pas digne d’être appelé ton ami mais par amour tu as fait de moi ton frère. Aide-moi à vivre selon cette dignité dont tu m’as revêtu.

Résolution Je réserverai cinq minutes ce soir pour faire un sérieux examen de conscience et peut-être même me préparer à une confession. J’enlèverai les obstacles qui m’empêchent de voir la face de Dieu et je le remercierai pour les grâces dont il m’a comblé.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales