Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 29 juin 2022 - Saint Pierre et Saint Paul
Date : lundi 23 janvier 2006 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Un royaume divisé

Saint Marc 3, 22-30

Les scribes, qui étaient descendus de Jérusalem, disaient : « Il est possédé par Béelzéboul ; c’est par le chef des démons qu’il expulse les démons. » Les appelant près de lui, Jésus disait en parabole : « Comment Satan peut-il expulser Satan ? Si un royaume se divise, ce royaume ne peut pas tenir. Si une famille se divise, cette famille ne pourra pas tenir. Si Satan s’est dressé contre lui-même, s’il s’est divisé, il ne peut pas tenir ; ce en est fini de lui. Mais personne ne peut entrer dans la maison d’un homme fort et piller ses biens, s’il ne l’a d’abord ligoté. Alors seulement il pillera sa maison. Amen, je vous le dis : Dieu pardonnera tout aux enfants des hommes, tous les péchés et tous les blasphèmes qu’ils auront faits. Mais si quelqu’un blasphème contre l’Esprit Saint, il n’obtiendra jamais le pardon. Il est coupable d’un péché pour toujours. » Jésus parla ainsi parce qu’ils avaient dit : « Il est possédé par un esprit impur. »

Prière d’introduction Seigneur, je crois que tu m’as mis au monde afin d’être un jour pour l’éternité avec toi dans le ciel. J’ai confiance que tu seras toujours présent à mes côtés par ta grâce pour affermir ma foi et pour m’aider à faire ta volonté. Seigneur, je t’aime. Fais que je t’aime chaque jour davantage.

Demande Accorde-moi la lumière nécessaire pour reconnaître ta main dans tous les événements de ma vie. Ne permets pas que les tentations ébranlent ma fidélité à ta volonté.

Points de réflexion

1. Il y aurait beaucoup à redire. Songez un instant à l’énergie que les scribes ont dû déployer pour suivre Jésus et le contredire. Ils croyaient certainement, de même que ceux qui les suivaient, qu’ils agissaient par zèle, pour justifier leur foi. Certains devaient admirer leur ardeur à l’empêcher d’accomplir son oeuvre. A nos yeux il paraît ridicule d’avoir tenté de contester Jésus et son enseignement. Mais regardons nos propres vies, deux mille ans plus tard. Est-ce que nous essayons parfois de donner tort à Dieu pour échapper à sa volonté ? Est-ce qu’il nous arrive de faire de petites concessions pour contourner ce que savons être bien mais qui nous semble trop difficile ?

2. Un royaume divisé. Il y a différents types de guerres intestines. En évoquant un pouvoir divisé contre lui-même, le Christ parle de Satan. Son royaume ne peut pas se maintenir car dans son principe même se trouve l’élément destructeur. L’hypocrisie est un autre genre de division. Est-ce qu’on ne dit pas une chose tout en faisant le contraire ? Est-ce qu’on ne juge pas sévèrement les autres pour un agissement qui est souvent le nôtre ? Jésus a condamné fermement ce genre d’hypocrisie. Est-ce que je n’en suis pas coupable parfois ?. Est-ce par inconscience ou est-ce que je me rends bien compte de ce que je fais ? Est-ce que je parle à mes enfants, à ma famille de l’importance de la prière sans beaucoup prier moi-même ? Est- ce que je mets en avant la nécessité de regarder vers le beau et le bien alors que, en même temps, je me laisse aller à la critique et au bavardage ?

3. Pécher contre l’Esprit. Il y a différentes façons d’offenser l’Esprit Saint. L’offense la plus commune est de l’ignorer, tout simplement. L’Esprit Saint est le doux hôte de notre âme. Il cherche à nous inspirer et à nous aider à faire ce qui est juste et bien. Est-ce que nous cherchons à le réduire au silence ? Notre vie intérieure est-elle agitée au point où nous ne pouvons pas, même si nous le voulions, entendre sa voix ? Où se trouve donc la source de tout ce bruit ? Les livres que je lis ? La musique que j’entends ? Des pensées vaines et vides ?

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, je t’aime et je désire demeurer près de toi. Au moment de quitter tes disciples, tu as promis de leur envoyer ton Esprit Saint. J’aimerais apprécier davantage ce don et suivre de plus près ce qu’il m’inspire. Je sais que, par ton l’Esprit Saint, tu cherches patiemment à me former. Je veux montrer ma gratitude par une écoute attentive à tout ce qu’il me dira. Je sais que je peux grandir en sainteté en suivant ses inspirations.

Résolution Aujourd’hui, je prêterai attentivement l’oreille aux conseils de l’Esprit Saint et je les suivrai dès qu’ils surgiront.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales