Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 16 janvier 2019 - Saint Honorat
Date : vendredi 18 août 2006 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

L’amour supporte tout

Saint Matthieu 19, 3-12

Des pharisiens s’approchèrent de lui pour le mettre à l’épreuve ; ils lui demandèrent : « Est-il permis de renvoyer sa femme pour n’importe quel motif ? » Il répondit : « N’avez-vous pas lu l’Écriture ? Au commencement, le Créateur les fit homme et femme, et il leur dit : ’Voilà pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à sa femme, et tous deux ne feront plus qu’un.’ A cause de cela, ils ne sont plus deux, mais un seul. Donc, ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas ! » Les pharisiens lui répliquent : « Pourquoi donc Moïse a-t-il prescrit la remise d’un acte de divorce avant la séparation ? » Jésus leur répond : « C’est en raison de votre endurcissement que Moïse vous a concédé de renvoyer vos femmes. Mais au commencement, il n’en était pas ainsi. Or je vous le dis : si quelqu’un renvoie sa femme - sauf en cas d’union illégitime - pour en épouser une autre, il est adultère. »
Ses disciples lui disent : « Si telle est la situation de l’homme par rapport à sa femme, il n’y a pas intérêt à se marier. » Il leur répondit : « Ce n’est pas tout le monde qui peut comprendre cette parole, mais ceux à qui Dieu l’a révélée. Il y a des gens qui ne se marient pas car, de naissance, ils en sont incapables ; il y en a qui ne peuvent pas se marier car ils ont été mutilés par les hommes ; il y en a qui ont choisi de ne pas se marier à cause du Royaume des cieux. Celui qui peut comprendre, qu’il comprenne ! »

Prière d’introduction Père céleste, aide-moi à suivre ta volonté, tout le temps. Je viens à toi pour augmenter ma foi, mon espérance et ma charité. Renforce ma volonté pour que je puisse exercer la vertu nécessaire à toujours choisir ce qui est vrai et juste à tes yeux. Je te le demande par le Christ, notre Seigneur.

Demande Seigneur, aide-moi à chercher ta volonté et non la mienne.

Points de réflexion

1. Seulement par la grâce de Dieu. A l’époque de Jésus il y avait plusieurs écoles d’interprétation sur les raisons qui permettaient de divorcer. Une interprétation laxiste dominait et le divorce était fréquent même pour des raisons triviales. Dans l’évangile de ce jour, Jésus invite ceux qui l’écoutent à revenir au plan d’amour originel de Dieu sans rationaliser leur degré d’engagement. C’est seulement avec la grâce de Dieu qu’on peut vivre ce degré d’amour inconditionnel. Si nous nous sentons faibles dans notre amour, il nous faut boire plus souvent à la source de la grâce divine.

2. La culture du divorce. Nous pouvons répudier de gens et de situations dans beaucoup d’aspects de notre vie. Nous brisons les liens avec des membres de la famille, des amis ou des voisins pour des raisons ridicules, simplement parce que nous n’avons pas « envie » d’essayer de résoudre de petits problèmes. C’est la mentalité du divorce qui empoisonne une culture qui ne connaît pas le Christ. La communauté humaine est faite pour partager l’unité parfaite de la Sainte Trinité, à laquelle nous aurons une part au ciel. Notre vocation de chrétien est de permettre à la parole et la grâce du Christ de pénétrer nos cœurs et nos esprits afin de ne pas permettre à cette ambiance de discorde d’affecter nos vies. Le Christ a souffert et il est mort pour que nous puissions avoir dès à présent ce que nous aurons au ciel : l’unité.

3. Aimer n’est pas facile. Jésus nous a donné le commandement de charité. Or, la charité est exigeante parce qu’elle ne cherche pas sa propre satisfaction mais d’abord le bien des autres. Saint Paul a bâti tout un programme de vie pour nous dans ce fragment de sa première épître aux Corinthiens, dans lequel il entonne ‘l’hymne à la charité’ : « La charité est patiente, la charité est bonne. La charité n’est pas envieuse, elle n’est pas infatuée ni hautaine. La charité ne fait rien de messéant, elle ne cherche pas son intérêt, elle ne s’emporte pas, elle ne tient pas compte du mal. Elle ne prend pas plaisir à l’injustice, mais elle trouve sa joie dans la vérité. Elle excuse tout, elle croit tout, elle espère tout, elle endure tout. La charité ne passera jamais. » (1 Cor. 13, 4-8)

Dialogue avec le Christ Jésus, aide-moi à chercher une unité d’amour dans toutes mes relations. Je sais que sans ta grâce je ne peux atteindre la perfection demandée par l’évangile. Continue à renforcer mon esprit et ma volonté afin que je puisse choisir de t’aimer, toi et les autres, avec constance.

Résolution Je ferai un acte de charité spécial aujourd’hui pour mon époux (se) ou un membre
de ma famille, afin de renforcer l’unité de l’amour.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales