Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 19 mai 2019 - Saint Pierre-Célestin
Date : samedi 19 août 2006 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Deviens ce que tu es en réalité

Saint Matthieu 19, 13-15

Alors, on présenta des enfants à Jésus pour qu’il leur impose les mains en priant. Mais les disciples les écartaient vivement. Jésus leur dit : « Laissez les enfants, ne les empêchez pas de venir à moi, car le Royaume des cieux est à ceux qui leur ressemblent. » Il leur imposa les mains, puis il partit de là.

Prière d’introduction Seigneur, en ce jour où nous fêtons ta mère, la très Sainte Vierge Marie, je te demande la grâce de répondre à ton appel avec la même foi et la même générosité que les siennes. Inspire-moi le désir d’une plus grande sainteté afin qu’elle se voie dans mes paroles et aussi dans mes actes.

Demande Seigneur, que j’apprenne à ressembler à un enfant dans ma foi.

Points de réflexion

1. L’imposition des mains. Imposer les mains est un geste symbolique ancien pour donner sa bénédiction et accorder ce qui a été demandé. Au long de l’évangile le Christ choisit d’imposer les mains sur les âmes les plus malheureuses : les pauvres, les handicapés et les malades. Il ressent une affection spéciale pour ces individus qui possèdent souvent les qualités nécessaires pour entrer dans le Royaume : simplicité, pureté du cœur, sincérité, humilité, modestie. Les enfants sont un exemple de pauvres en esprit. « Heureux ceux qui ont un cœur de pauvre : le Royaume des Cieux est à eux. » (Mt.5, 3)

2. Le Christ trouve son délice chez les enfants. Le Seigneur nous demande de devenir comme les enfants. Les disciples n’étaient pas prêts à découvrir que ces petits enfants étaient plus proches du Royaume qu’eux-mêmes. Le Christ trouve son délice chez les enfants car son image est intacte en eux. Il se reconnaît en eux. Il trouve sa joie en eux car ils sont en train de grandir, d’apprendre, de s’améliorer. Jésus a choisi d’entrer dans ce monde comme un enfant, fragile et dépendant, plutôt que comme un souverain et un roi puissant. Dieu veut que nous imitions son Fils en choisissant de devenir ce que nous sommes en fait - des enfants impuissants ayant un besoin continuel de l’assistance de Dieu.

3. Le seul chemin vers Dieu. Seigneur, que dois-je faire pour devenir comme un enfant ? Avant tout, je dois vouloir réellement être un enfant de Dieu, toujours docile à sa volonté, pur dans mon esprit et mon corps, humble et sincère. Cela demande un véritable changement de cœur et d’esprit, ce qui influencera mes pensées et mes actions. Je dois devenir raisonnable et obéissant et non pas insensé et provocant. « Peut-être que certains d’entre vous, à cause de votre âge ou parce que vous êtes déjà habitués à une autre façon de vivre, trouvez plus difficile de suivre cette voie de simplicité, d’humilité et de sacrifice. Je vous encourage à ne pas avoir peur de vous rabaisser et de suivre le chemin des âmes simples et humbles, car c’est le seul vers Dieu, où Il vient nous rencontrer : ‘si vous ne redevenez pas comme des enfants, vous n’entrerez pas dans le Royaume des Cieux.’ (Mt 18,3) » (Père Marcial Maciel, L.C., lettre du 21 Sept. 1966)

Dialogue avec le Christ Seigneur, il m’est souvent difficile d’accepter les exigences de l’évangile car elles demandent beaucoup d’efforts. Mais je sais que tu ne m’abandonneras pas. Je suis sûr que tu veux m’imposer les mains et me bénir. Marie, apprends-moi à ressembler plus à Jésus.

Résolution Je ne me plaindrai pas aujourd’hui. Je serai simple en acceptant toutes les circonstances que le jour m’apportera, quelles qu’elles soient.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales