Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 29 juin 2022 - Saint Pierre et Saint Paul
Date : mardi 22 août 2006 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Se Transformer

Saint Matthieu 19, 23-30

Jésus dit à ses disciples : « Amen, je vous le dis : un riche entrera difficilement dans le Royaume des cieux. Je vous le répète : il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le Royaume des cieux. » Entendant ces paroles, les disciples furent profondément déconcertés, et ils disaient : « Qui donc peut être sauvé ? » Jésus les regarda et dit : « Pour les hommes, c’est impossible, mais pour Dieu tout est possible. » Alors Pierre prit la parole et dit à Jésus : « Voilà que nous avons tout quitté pour te suivre : alors, qu’est-ce qu’il y aura pour nous ? » Jésus leur déclara : « Amen, je vous le dis : quand viendra le monde nouveau, et que le Fils de l’homme siégera sur son trône de gloire, vous qui m’avez suivi, vous siégerez vous-mêmes sur douze trônes pour juger les douze tribus d’lsraël. Et tout homme qui aura quitté à cause de mon nom des maisons, des frères, des soeurs, un père, une mère, des enfants, ou une terre, recevra beaucoup plus, et il aura en héritage la vie éternelle. Beaucoup de premiers seront derniers, beaucoup de derniers seront premiers. »

Prière d’introduction Seigneur Jésus, je veux que tu sois le centre de ma vie. Combien il me faut parcourir de chemin pour devenir un disciple et en remplir les exigences ! Je viens à toi pour te demander humblement de me donner la grâce d’être fidèle. Je crois dans la puissance de la prière et dans la grâce qui vient d’une conversation intime et sensée avec toi. Remplis-moi de ton amour et permets-moi d’apporter ton amour aux âmes qui en ont besoin tout au long de ce jour.

Demande Jésus, donne-moi la grâce de te mettre en premier et moi en second.

Points de réflexion

1. La vérité fait mal. Il n’est jamais facile d’apprendre qu’on pourrait faillir. Quand on croit être un bon catholique disant ses prières et suivant son devoir, alors qu’on ne suit pas d’autres aspects de la vie chrétienne - la charité par exemple- il est facile de tomber dans le péché de présomption au sujet du ciel. C’est-à-dire la présomption d’un passage facile vers les portes du ciel. « On exigera beaucoup de celui à qui on a beaucoup donné. Plus on a confié à quelqu’un, plus on exigera de lui. » (Lc 12,48). Cette réalité devrait nous faire nous mettre à genoux en réalisant qu’on ne peut rien faire sans le Christ. Même si nous avons atteint de hauts niveaux de prière et de vertu, nous ne pouvons rien faire sans la grâce de Dieu.

2. Qu’est-ce qui nous attend ? Cela peut être la question de quelqu’un qui a beaucoup sacrifié pour se donner à un autre. Pourtant celui qui poursuit le chemin pour suivre le Christ découvre que le Royaume du Christ n’a rien à voir avec le fait de recevoir. Jésus ne recherchait rien pour lui ou ses propres besoins, mais pour les autres. Le Christ ne demande pas à son Père « Qu’est-ce que cela m’apportera ? » ou « Combien vais-je recevoir ? » Pierre s’en rend rapidement compte également. Notre vie avec le Christ n’est pas pour nous, mais pour glorifier Dieu et sauver des âmes. Moins nous nous porterons d’attention, plus grands seront la joie, l’espoir et la sécurité que nous aurons dans la vie éternelle. « Remplissez leur âme et leur cœur de cet espoir divin qui leur donnera la confiance que seules vos paroles peuvent apporter. Encouragez chez eux cette charité qui nous fait vivre avec une véritable humilité, qui nous donne du mépris pour ce qui est vil et impur et pour les objets matériels qui nous détournent de vous, et nous amène vers notre prochain sans distinction ou mesure, par amour pour vous. »(Père Marcial Maciel, L.C. , le 29 Mars 1956)

3. Classer les priorités. « Bien des premiers seront derniers, et des derniers premiers. » La concision et la clarté du Christ sont parfois aveuglantes. Quand la vérité de l’Evangile nous éblouit, cela peut-être insupportable car nous ne l’avons pas vécue. Mais Jésus ne fait que nous aider à ordonner nos priorités. Quand notre égoïsme et notre orgueil prennent le dessus et que nous nous retrouvons à poursuivre nos propres intérêts, cherchant à nous faire voir et entendre, recherchant à être reconnus et appréciés, le Christ répond avec fermeté pour nous empêcher de continuer sur le chemin du centrage sur nous-mêmes, qui ne mène qu’au malheur. Son amour est exigeant, mais la récompense du ciel est hors de proportion.

Dialogue avec le Christ Seigneur, aujourd’hui je me voue complètement à te servir sans chercher aucune récompense. Ma vie t’appartient et ce que tu choisis de me donner ou de ne pas me donner ne conditionnera aucunement ma fidélité sans limites et mon amour pour toi et ton Royaume. Ma vie est à toi ; fais-en ce que tu veux.

Résolution Pour mieux aimer et imiter le Christ, je m’intéresserai aux autres aujourd’hui, plutôt que de parler de moi-même.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales