Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 juin 2022 - Saint Louis de Gonzague
Date : jeudi 22 janvier 2009 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Le Christ est attirant

Saint Marc 3, 7-12

Jésus se retira avec ses disciples au bord du lac ; et beaucoup de gens, venus de la Galilée, le suivirent ; et aussi beaucoup de gens de Judée, de Jérusalem, d’Idumée, de Transjordanie, et de la région de Tyr et de Sidon avaient appris tout ce qu’il faisait, et ils vinrent à lui. Il dit à ses disciples de tenir une barque à sa disposition pour qu’il ne soit pas écrasé par la foule. Car il avait fait beaucoup de guérisons, si bien que tous ceux qui souffraient de quelque mal se précipitaient sur lui pour le toucher. Et lorsque les esprits mauvais le voyaient, ils se prosternaient devant lui et criaient : « Tu es le Fils de Dieu ! » Mais il leur défendait vivement de le faire connaître.

Prière d’introduction Seigneur, je te remercie d’avoir choisi de venir parmi nous et de t’être fait homme. Je te remercie de t’être humilié à être quelqu’un comme moi. Je crois, Seigneur, que tu es le Fils de Dieu et le fils de Marie. J’espère en toi, Seigneur. J’espère en ta grandeur. Je t’aime, Seigneur, pour t’être révélé à moi. Augmente mon amour, Seigneur. Aide-moi à t’aimer plus.

Demande Seigneur, fais-moi la grâce de te suivre de plus près avec enthousiasme et joie.

Points de réflexion

1. Un grand nombre de personnes le suivaient. Le Christ comble nos espoirs et nos rêves. Tout ce que nous sommes, tout ce que nous espérons être, nous pouvons le trouver en lui. Les Galiléens et les Judéens le suivaient parce qu’il leur avait volé le cœur. Tout ce qu’ils désiraient, ils le trouvaient dans le Christ. Sans le Christ, nous n’avons aucun but dans nos vies. Ils l’avaient découvert : ils avaient rencontré un nouveau sens à leur existence, et c’était captivant. Quelle merveille de nous laisser captiver par le Christ ! Nous laissons le Christ régner dans nos vies et nous commençons à changer !

2. Le Christ est ma vie. Nous pouvons découvrir la richesse infinie de Dieu tous les jours. Nous sentons que rien, dans notre vie, ne peut se comparer à sa présence à nos côtés. Quelle certitude ! Quelle force en face de n’importe quel problème ! La plus grande richesse ou l’amour le plus doux ne peut se comparer au sentiment de sentir notre vie prise par lui. Nous pouvons comprendre les paroles de Saint Paul : « Qui nous séparera de l’amour du Christ ? » (Rom. 8, 35) Rien, absolument rien. A ses côtés tout s’évanouit ; nous sommes faits pour lui, à sa mesure, et rien dans la vie ne peut nous satisfaire complètement. Quand le Christ pénètre notre cœur, nous nous sentons enthousiasmés. La vie a du sens. La vie est satisfaisante et elle vaut la peine d’être vécue !

3. « Tu es le Fils de Dieu. » Ceux qui sont possédés par un démon reconnaissent que Jésus est Seigneur. Ils le reconnaissent comme le Messie. Quand nous reconnaissons le Christ comme Fils de Dieu, nous proclamons l’intimité qu’il a avec nous. Nous le reconnaissons comme Roi. Il est celui que nous avons attendu. Il est l’accomplissement de nos espoirs et rêves. Tout ce que nous voulons, tout ce que nous cherchons, nous le trouvons en lui. Nous ne pouvons rien demander de plus que d’être avec lui, car il est celui que nous attendions. Il est celui qui vient. Il est notre salut.

Dialogue avec le Christ Personne ne peut satisfaire les désirs de mon cœur comme toi. Tout ce que je cherche, tout ce que je désire, je le trouve en toi. Mon cœur est sans repos, mais en toi, Seigneur, mon cœur trouve tout ce qu’il désire.

Résolution Je ferai une visite à Jésus, dans le tabernacle.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales