Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 9 décembre 2019 - Saint Pierre Fourier
Date : jeudi 15 mai 2003 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Mettons-nous à l’école de Jésus

Saint Jean 13, 16-20

« Amen, amen, je vous le dis : le serviteur n’est pas plus grand que son maître, le messager n’est pas plus grand que celui qui l’envoie. Si vous savez cela, heureux êtes-vous, pourvu que vous le mettiez en pratique. Je ne parle pas pour vous tous. Moi, je sais quels sont ceux que j’ai choisis, mais il faut que s’accomplisse la parole de l’Écriture : Celui qui partageait mon pain a voulu me faire tomber. Je vous dis ces choses dès maintenant, avant qu’elles n’arrivent ; ainsi, lorsqu’elles arriveront, vous croirez que moi, JE SUIS. Amen, amen, je vous le dis : recevoir celui que j’envoie, c’est me recevoir moi-même ; et me recevoir, c’est recevoir celui qui m’envoie. »

Réflexion

1. Jésus est notre maître. Jésus montre une grande confiance envers ses disciples. Il les appelle ses amis. Il leur a lavé les pieds et il leur fait des confidences. Il les invite à servir les autres comme Il leur a enseigné. « Le serviteur n’est pas plus grand que son maître, le messager n’est pas plus grand que celui qui l’envoie. Si vous savez cela, heureux êtes-vous, pourvu que vous le mettiez en pratique. » Les disciples jouissent d’une amitié intime avec le Seigneur. Jésus Christ fait preuve de la même confiance envers nous. Il désire ardemment établir la même relation intime avec nous. Il nous appelle tous à continuer son œuvre. Nous rendons-nous compte qu’il dépend en grande partie de nous que son message arrive à la génération suivante ou non ? Jésus compte sur nous.

2. Jésus nous enseigne la vraie humilité. Sainte Thérèse d’Avila disait « L’humilité, c’est marcher dans la vérité ». Pensons à l’attitude des disciples fidèles lors de la dernière cène, quand tout le monde étaient contre Jésus. Il a vu leur sincère consternation à l’idée que l’un d’entre eux allait le trahir ; Il a entendu leurs promesses sincères de rester avec lui jusqu’au bout. Pourtant, ils n’ont pas été capables d’assumer leurs fanfaronnades. Reconnaissons notre faiblesse et renouvelons souvent notre fidélité à Jésus. Redisons-lui notre désir d’être à ses côtés aux moments difficiles quand l’ombre de la croix commence à poindre dans notre vie.

Prière

Seigneur, je veux être avec Toi dans les moments de bonheur comme dans les moments de malheur. Je ne veux ni t’abandonner ne te trahir. Je veux être fidèle à ma vocation d’apôtre reçue au baptême. Pour cela, je demande ta force et ta grâce.

Résolution

Essayer de rapprocher un ami ou un membre de ma famille à la foi sincère en Jésus Christ.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales