Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 14 mai 2021 - Saint Matthias
Date : lundi 5 juillet 2004 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Confiance !

Saint Matthieu 9, 18-26

Tandis que Jésus leur parlait aux disciples de Jean-Baptiste, voilà qu’un chef s’approcha ; il se prosternait devant lui en disant : « Ma fille est morte à l’instant ; mais viens lui imposer la main, et elle vivra. » Jésus se leva et se mit à le suivre, ainsi que ses disciples. Et voilà qu’une femme souffrant d’hémorragies depuis douze ans s’approcha par derrière et toucha la frange de son vêtement. Car elle se disait en elle-même : « Si je parviens seulement à toucher son vêtement, je serai sauvée. » Jésus se retourna, la vit et lui dit : « Confiance, ma fille ! Ta foi t’a sauvée. » Et la femme fut sauvée à l’heure même. Jésus, arrivé à la maison du chef, dit, en voyant les joueurs de flûte et l’agitation de la foule : « Retirez-vous. La jeune fille n’est pas morte : elle dort. » Mais on se moquait de lui. Quand il eut mis la foule dehors, il entra et saisit la main de la jeune fille, qui se leva. Et la nouvelle se répandit dans tout ce pays.

Prière d’introduction : Merci Seigneur, de ce temps pour jouir de ta présence, pour t’écouter et pour me laisser transformer. Comment ne pas répondre à ton appel plein d’amour ? Comme je suis bête de tarder si souvent à répondre à ton invitation ! Maintenant, je suis là : aide-moi pour que ce temps passé avec toi soit fructueux. Donne-moi les grâces dont j’ai besoin pour devenir saint et pour te servir comme apôtre.

Pétition : Seigneur, augmente ma foi pour qu’elle soit ferme en n’importe quelle circonstance.

Réflexion

1. Dans cet évangile, Matthieu nous présente deux témoignages de foi. D’abord, le fonctionnaire qui vient chercher Jésus au milieu de sa prédication : notons que sa foi est telle qu’il n’hésite pas à présenter sa demande à Jésus, même au risque de l’interrompre. Remarquons bien la réponse de Jésus. Il "s’est levé et l’a suivi." Jésus n’a pas hésité. Cela semble presque instantané. Jésus répond à nos démarches de foi. En second lieu, la femme qui touche le manteau de Jésus : de nouveau, nous voyons une personne dont la foi l’incite à s’approcher sans hésitation. Malgré la foule, elle s’avance et elle touche le vêtement de Jésus. Par sa foi en lui, elle s’unit à lui. Que sont ces miracles sinon des manifestations, des expressions réelles de la vraie substance de la foi ? Les miracles du Christ ne sont pas seulement des guérisons physiques. Elles sont surtout des manifestations de guérison spirituelle et la promesse du salut rendu possibles par la foi. Jésus ne peut pas agir sans la foi de la personne : souvent nous lisons dans l’évangile « ta foi t’a guéri...à cause de ta foi.. » Comment est-ce que je montre ma foi à Jésus-Christ ?

2. Cette attitude contraste avec le manque de foi des personnes en deuil. Elles incitent la foule à la tristesse et peut-être même au désespoir tandis que le père de la fille cherche l’aide de Jésus. Elles font davantage de mal en ridiculisant le Christ. En revanche, la foi se révèle par une attitude paisible. Le fonctionnaire, comme la femme malade, avance avec assurance vers le Christ. Un manque de foi mène souvent à la plainte, aux lamentations, aux critiques, au sarcasme et à des attitudes négatives. La vie sans la foi en Jésus-Christ n’a aucun sens. Elle peut seulement mener à une sorte d’agitation ridicule. La vie est fade pour celui qui ne possède pas le Christ !

3. La foi et notre expérience du monde ne devraient pas être séparées. Le monde d’aujourd’hui est notre terrain d’entraînement pour l’exercice de la foi. Aujourd’hui certains rejoignent la catégorie des personnes en deuil en ne résistant pas aux manifestations nombreuses de la culture de mort au sein de notre société. Certains, bien que consternés par la présence du mal parmi nous, choisissent de ne rien faire. Cela n’a rien de nouveau. Le Christ nous a dit que les mauvaises herbes pousseraient avec le blé. Jésus lui-même a été trahi par un de ses disciples, un ami à qu’il avait enseigné et donné à manger. Son peuple l’a livré pour le crucifier. La foi est la seule réponse qui tient face à l’agitation du monde. La foi nous permet de tenir face aux épreuves de cette vie et nous prépare à jouir de la vie éternelle.

Dialogue avec le Christ : Seigneur Jésus, merci de cette page d’évangile qui nous éclaire. Ma foi sera mise à l’épreuve aujourd’hui, comme chaque jour. Parfois je m’y attends, parfois je subis des attaques que je n’aurais jamais imaginées. La vie au milieu du monde tend à affaiblir ma foi. Enseigne-moi à mettre ma foi en pratique au quotidien. Seigneur, je te remercie du don de la foi. Que je puisse te montrer ma reconnaissance en faisant grandir chaque jour ce don.

Résolution : Aujourd’hui je réfléchirai à une façon de renforcer ma foi en vu d’un futur défi.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales