Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 juin 2022 - Saint Irénée
Date : dimanche 5 juin 2005 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Suis-moi

Saint Matthieu 9, 9-13

Jésus, sortant de Capharnaüm, vit un homme, du nom de Matthieu, assis à son bureau de publicain (collecteur d’impôts). Il lui dit : « Suis-moi. » L’homme se leva et le suivit. Comme Jésus était à table à la maison, voici que beaucoup de publicains et de pécheurs vinrent prendre place avec lui et ses disciples. Voyant cela, les pharisiens disaient aux disciples : « Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les pécheurs ? » Jésus, qui avait entendu, déclara : « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. Allez apprendre ce que veut dire cette parole : C’est la miséricorde que je désire, et non les sacrifices. Car je suis venu appeler non pas les justes, mais les pécheurs. »

Prière d’introduction Père Eternel, source de toutes bénédictions, aide-nous à passer de notre vieille vie de péché à une nouvelle vie de grâce. Prépare-nous pour la gloire de ton Royaume. Accorde-nous ceci par le Christ, notre Seigneur.

Demande Jésus, conduis-moi là où tu voudras.

Points de réflexion

1. Il était à table à la maison... " Voici que je me tiens à la porte, et je frappe.
Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui ;
je prendrai mon repas avec lui, et lui avec moi.
" (Ap 3,20). Jésus et ses amis sont réunis pour célébrer l’appel de Matthieu à suivre Jésus. Matthieu aurait pu répondre "non" ou "pas maintenant" ou "pas de cette façon." Mais considérons les conséquences de son choix. D’abord, ce dîner de fête est précisément l’endroit où plusieurs amis de Matthieu ont rencontré Jésus de manière personnelle pour la première fois- une rencontre qui a changé pour toujours la vie de certains d’entre eux. Jésus a frappé à la porte de la vie de Matthieu et Matthieu l’a ouverte à Jésus en grand. Comme la femme de Samarie, il est allé en courant en chercher d’autres pour qu’ils rencontrent aussi Jésus. Par le "oui" de Matthieu, Jésus a déjà touché la vie de beaucoup de personnes. Chaque fois que nous disons "oui" à Jésus, il se met à l’oeuvre non seulement en nous, mais à travers nous. Aujourd’hui il m’invite à dire "oui" à sa volonté et à être de ce fait un instrument de sa grâce : « Voici que je me tiens à la porte,
et je frappe.... »

2. L’homme se leva et le suivit. Il l’a suivi où ? Par la suite, Matthieu va suivre Jésus, par le martyre, jusqu’au ciel. Quand Jésus appelle, il nous donne rarement une carte routière, il nous donne seulement une boussole. Nous ne voyons pas la destination d’arrivée ; nous connaissons simplement la direction. Il nous invite à le suivre et à garder nos yeux fixés sur lui " comme sur une lampe brillant dans l’obscurité " (2 Pierre 1,19). Matthieu ne savait pas où sa décision le menait, et nous sommes dans la même situation. Matthieu était sûr que Jésus était entièrement digne de sa confiance, et donc il s’est levé et il l’a suivi, lui donnant toute sa vie, allant jusqu’à mourir pour lui. Choisissons aujourd’hui de faire comme Matthieu : levons-nous et suivons Jésus de tout notre cœur, de toute notre vie.

3. « Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les pécheurs ? » Jésus veut montrer la profondeur de son amour pour nous et il veut nous enseigner à aimer de la même manière. "Or, la preuve que Dieu nous aime, c’est que le Christ est mort pour nous alors que nous étions encore pécheurs. "(Romains 5,8). La miséricorde est la seule forme d’amour que nous ne pouvons jamais exercer directement envers Dieu. Pourtant, c’est la plus grande expression de son amour pour nous. Par conséquent, quand nous pratiquons la compassion et le pardon envers ceux qui nous entourent, nous imitons la forme la plus élevée d’amour, celle de Jésus, mort pour nous sur la croix. Jésus a mangé avec les pécheurs pour la même raison qu’il a appelé Matthieu à le suivre : parce qu’il aime tous les hommes.

Dialogue avec le Christ Jésus, je te suivrai partout où tu me mènes. Guide-moi sur le chemin d’un amour magnanime qui mène à la vie avec toi dans le ciel. Aide-moi à être généreux dans les petites tâches quotidiennes comme dans les grandes. Mère très pure, garde mon coeur pour Jésus seul.

Résolution Aujourd’hui je prierai une dizaine de chapelet pour les vocations, pour que de jeunes hommes et femmes répondent généreusement à l’appel de Dieu.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales