Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 29 juin 2022 - Saint Pierre et Saint Paul
Date : dimanche 12 juin 2005 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Le temps et les talents

Saint Matthieu 9, 36- 10

Jésus, voyant les foules, eut pitié d’elles parce qu’elles étaient fatiguées et abattues comme des brebis sans berger. Il dit alors à ses disciples : « La moisson est abondante, et les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson. » Alors Jésus appela ses douze disciples et leur donna le pouvoir d’expulser les esprits mauvais et de guérir toute maladie et toute infirmité. Voici les noms des douze Apôtres : le premier, Simon, appelé Pierre ; André son frère ; Jacques, fils de Zébédée, et Jean son frère ; Philippe et Barthélemy ; Thomas et Matthieu le publicain ; Jacques, fils d’Alphée, et Thaddée ; Simon le Zélote et Judas Iscariote, celui-là même qui le livra. Ces douze, Jésus les envoya en mission avec les instructions suivantes : « N’allez pas chez les païens et n’entrez dans aucune ville des Samaritains. Allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d’Israël. Sur votre route, proclamez que le Royaume des cieux est tout proche. Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement : donnez gratuitement. »

Prière d’introduction Seigneur, tu m’as beaucoup donné. Merci pour tous tes dons. Aide-moi à me servir de mes talents le mieux possible pour l’extension de ton Royaume.

Demande Seigneur, aide-moi à maximiser l’utilisation des talents que tu m’as donnés.

Points de réflexion

1. "Des brebis sans berger. " Autour de nous, il y a beaucoup de gens qui souffrent de n’avoir personne pour les aider. Ils sont abandonnés et doivent se défendre seuls. Peut-être nous arrive-t-il d’oublier les paroles de Jésus : "chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. " (Matthieu 25,40). Notre léthargie ou notre omission devient alors la cause de la douleur des autres. Il est facile de penser qu’il appartient aux prêtres et aux personnes consacrées de pourvoir aux besoins spirituels et même matériels de chacun. Cependant, le voisin n’est pas simplement la responsabilité d’un établissement ecclésial ; il est également ma responsabilité. Si je veux vraiment être celui que je prétends être - c’est-à-dire, un catholique, disciple de Jésus-Christ — je dois pratiquer la charité. "La charité représente le plus grand commandement social. Elle respecte autrui et ses droits. Elle exige la pratique de la justice et seule nous en rend capables. Elle inspire une vie de don de soi."(CEC, 1889).

2. "Le Royaume des cieux est tout proche. " Il est facile de se laisser accaparer par les activités quotidiennes et de perdre de vue ce qui compte dans la vie. Nous nous laissons aller à penser que le royaume du ciel viendra à une autre heure, tout comme la fin du monde. Cependant, le royaume du ciel arrive avec le Christ, et maintenant. Le Christ est venu proclamer que son royaume est déjà parmi nous. Non seulement nous devons nous efforcer à entrer dans le Royaume, mais nous avons aussi un devoir de le rappeler à nos frères, et de les aider à y arriver. Ai-je conscience du fait que, en tant que chrétien, je suis la présence du Royaume en ce monde, le levain qui doit le transformer ?

3. " Vous avez reçu gratuitement : donnez gratuitement." Dieu a donné à chacun de nous des talents à employer non seulement pour nous-mêmes, mais pour les autres. Quand notre vie sur la terre touchera à sa fin, il nous demandera : "qu’as- tu fait des talents que je t’ai donnés ? La foi, le baptême, les sacrements, la famille, l’intelligence, les qualités, le temps....?" Nous sommes simplement des administrateurs des dons de Dieu ; mais il nous appartient d’en tirer le meilleur — pendant le temps limité que nous avons sur cette terre — pour notre propre bien et le bien des autres.

Dialogue avec le Christ Seigneur, je veux utiliser les talents que tu m’as donnés comme tu veux et tant que tu veux. Je sais qu’il ne m’appartient pas de les employer comme cela me plaît. Je sais que je dispose de peu de temps pour les utiliser ; aide-moi à en faire bon usage.

Résolution Je prendrai une mesure concrète pour améliorer ma manière d’utiliser mon temps et mes talents, afin d’aider particulièrement quelqu’un dans le besoin.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales