Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 29 juin 2022 - Saint Pierre et Saint Paul
Date : mercredi 17 mai 2006 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Porter du fruit

Saint Jean 15, 1-8

Jésus disait à ses disciples : « Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon Père l’enlève ; tout sarment qui donne du fruit, il le nettoie, pour qu’il en donne davantage. Mais vous, déjà vous voici nets et purifiés grâce à la parole que je vous ai dite : Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas porter du fruit par lui-même s’il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi. Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là donne beaucoup de fruit, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire. Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est comme un sarment qu’on a jeté dehors, et qui se dessèche. Les sarments secs, on les ramasse, on les jette au feu, et ils brûlent. Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voudrez, et vous l’obtiendrez. Ce qui fait la gloire de mon Père, c’est que vous donniez beaucoup de fruit : ainsi, vous serez pour moi des disciples. »

Prière d’introduction Seigneur Jésus, je crois que tu m’aimes et que tu désires que je partage cet amour. Je m’offre à toi aujourd’hui selon ta volonté. Je sais qu’ainsi tu produiras du fruit spirituel dans ma vie. Je t’aime, Seigneur, pour tout ce que tu m’as donné et parce que tu m’as confié ta parole à partager avec mes frères et soeurs. Seul je ne peux rien faire, mais si je m’unis à toi, tu feras des merveilles. Rends-moi généreux. Fais de moi ce que tu désires, Seigneur.

Demande Seigneur, bénis les fruits de mon travail !

Points de réflexion


1. L’importance des sarments.
La vigne elle-même ne porte pas le fruit. Le fruit se trouve uniquement sur les sarments qui sont attachés à la vigne. Dieu aurait pu nous racheter seul, sans notre participation. Mais il a choisi de nous faire participer à notre propre salut et à celui des autres. Comme le dit saint Augustin : Dieu qui nous a créés sans nous, ne nous sauvera pas sans nous. Quel honneur et quelle responsabilité Dieu a placé sur nos épaules ! Dès le départ, Jésus a choisi de faire dépendre l’histoire de notre salut, en sollicitant le "Fiat" de Marie. Jésus a choisi de faire dépendre en partie de moi le salut de ceux qui m’entourent : de mon exemple, mes paroles et mes actions. J’ai une mission dans la vie, une mission qui a des conséquences éternelles. Quelle priorité est-ce que j’accorde à cette mission ? Est-ce que je suis prêt à venir devant Dieu avec des fruits abondants et ma mission accomplie ?

2. La sainteté de la vie. " Le fruit évoqué dans cette parole est la sainteté d’une vie fécondée par l’union au Christ. " (CEC, no 2074). " " Tous sont appelés à la sainteté, en vertu du baptême" (CEC, no 2013). Bon nombre d’entre nous se dupent facilement en pensant vivre d’une façon sainte ou au moins "assez bien." Nous justifions nos actions et nous nous concentrons sur ce qui semble bon en nous. Si nous nous écoutons, nous ramenons la volonté de Dieu à ce que nous aimerions qu’elle soit. Mais la clef de la sainteté objective est la volonté de Dieu, accomplie dans un esprit d’amour et de sacrifice. Il s’agit d’examiner si notre volonté et nos actions sont en accord avec l’enseignement de l’Eglise, la voix du Christ entendue dans la prière, et le conseil de notre confesseur ou accompagnateur spirituel. Ces vérifications périodiques agissent comme un ‘élagage’ sain du sarment que nous sommes et nous donne l’encouragement nécessaire. Dieu nous bénit quand nous soumettons notre volonté à la sienne. " Les fidèles emploieront leurs forces à l’acquisition de cette perfection selon la mesure du don du Christ ; si bien que... soumis en tout à la volonté du Père, ils se consacreront de tout coeur à la gloire de Dieu et au service du prochain. Ainsi la sainteté du Peuple de Dieu donnera des fruits abondants, comme la vie de tant de saints le manifeste excellemment dans l’histoire de l’Eglise. "(Lumen Gentium, no 40).

3. Construire l’Eglise. Plus des personnes sont amenées à vivre en Christ et son Eglise, plus le Père est glorifié. La gloire revient à Dieu parce qu’aucun de nous -de simples sarments — n’a la capacité de toucher directement les coeurs. "En dehors de moi, vous ne pouvez rien faire." Seulement le Père, "le vigneron," peut produire un fruit spirituel. Pourtant il attend quelque chose de nous : " Allez donc ! De toutes les nations faites des disciples. "(Matthieu 28,19) ; "aime ton prochain"(cf. Luc 10, 27-37). Il y a tant de manières de vivre notre obligation baptismale et de construire l’Eglise. Il s’agit de regarder plus loin que notre petit cercle : nous-même, notre famille. Beaucoup d’autres personnes ont le droit de connaître le Christ et son plan de salut. Le Christ a soif d’eux ! Mais il a besoin de mains, de pieds, d’une voix.... Nous qui connaissons Jésus Christ, nous pouvons être ses mains, sa voix dans le monde. Quand nous croyons en Jésus Christ, quand nous participons à ses mystères, et nous gardons ses commandements, le Sauveur lui-même vient aimer, en nous, son Père et ses frères, notre Père et nos frères.

Dialogue avec le Christ Jésus, aide-moi à reconnaître et à sentir ton désir de toucher le plus de personnes possible du don de ta foi et ton amour. Je ne veux pas faire obstacle à ton plan de salut des âmes. Aide-moi à porter un fruit abondant par mes prières, mon exemple et mes efforts pour construire l’Eglise. Chaque jour je veux faire avancer la cause de ton royaume. Fais grandir mon amour et que je sois de plus en plus un instrument de ta volonté divine. Que ma sainteté soit le premier fruit de ma vie ! Que je connaisse ta volonté et que je la fasse avec amour.

Résolution Je chercherai où le Seigneur m’attend pour l’aider à sa vigne (peut-être en demandant à mon curé ce que je peux faire pour aider dans la paroisse).



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales